Frédéric Vuillaume met le feu au congrès de FO en dénonçant les magouilles des directions syndicales

Il a réussi à réveiller les congressistes en pleine digestion !

Frédéric Villaume est agent d’entretien dans un lycée de Franche-Comté et militant Force Ouvrière. Il est un des rares syndicalistes à avoir rejoint les gilets jaunes. Il est alors entré dans le collimateur du pouvoir, enchaînant les gardes à vue, alors qu’il n’a aucun casier judiciaire et commis aucune violence. Au point que son cas a fini par émouvoir Amnesty International. L’organisation de défense des droits de l’homme dénonce en 2021 « une spirale infernale : arrestations abusives, gardes à vues à répétition, perquisition sans réelle justification, amendes, procès… un long cycle de harcèlement et d’intimidation commence. Il est dans le viseur des forces de l’ordre, soupçonné d’être organisateur des manifestations  (…) Son histoire illustre le harcèlement dont certains manifestants et manifestantes pacifiques peuvent être victimes en France. Les autorités doivent cesser de traiter les manifestants comme des délinquants. Frédéric Vuillaume est un manifestant, pas un criminel. » Il a fini par être relaxé de toutes les procédures lancées contre lui.

Voici quelques extraits de son intervention au 25ème congrès de FO :

« Les gilets jaunes, cette marée humaine a envahi les nombreux ronds points de France. Malgré le froid, ils étaient là pour une vie meilleure, plus de justice sociale et dénoncer les prix des carburants (…) Les centrales syndicales ont très rapidement dénigré ce mouvement populaire, ne pouvant que constater leur déconnexion de la vie des salariés (…) 

« Nous avons scandé le slogan « Castaner assassin ! » (…) nous avons été condamnés à 1500 euros et 5 ans de mise à l’épreuve (…) la cour de cassation nous a finalement relaxés (…)

« Le pass vaccinal est un chantage à l’emploi (…) ces soignants ont été privés de salaire, dans l’impossibilité de payer leur loyer et de nourrir leurs enfants (…) nous les avons soutenus (…) contrairement à leur syndicat (…)

« Pavageau a voulu faire la transparence sur les comptes de Force Ouvrière en mettant en place un audit financier (…) notre démocratie interne est bien malade (…) Nous en avons marre d’entendre les salariés comparer notre syndicat avec les partis politiques corrompus, marre de voir les corrompus, les bouffe-gamelles gangréner notre belle organisation ouvrière, marre du noyautage de notre organisation syndicale par des apparatchiks. »

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

10 réponses

  1. Ceux qui sont à la tête des syndicats sont bien payés pour ceux qu’ils font!  »On » oblige les Français, qui travaillent, à leur donner une certaine somme de leur salaire, TOUS les mois, afin que ces messieurs organisent des grèves, afin de mettre l’économie du pays à plat! Ainsi les dockers de la C.G.T. ont détruit l’économie du port de Marseille et les Français non-musulmans, originaires d’Algérie (et leurs enfants), doivent donner des sous aux cégétistes qui, en 1962,jetaient leurs cadres dans les eaux du port de Marseille!….

    1. Vous avez totalement raison
      C’est la stricte vérité.
      En achetant les directions syndicales et en disqualifiant les gilets jaunes en conférant l’impunité aux black blocs dans les manifestations, le Pouvoir a gravement porté atteinte à la Démocratie.

    2. Tu parles de la CGT, mais le sujet c’est FO !!!
      Sache Une chose personne ne t’oblige de donner de l’argent à un syndicat.,..
      Autres choses, les secrétaires de syndicats salariés ont des rémunérations qui sont connues….
      Tu vas rendre: la sécu
      Tes congés payés
      Les allocations que tu as reçues…..
      Est seulement après tu ouvrira ton bec ✊✊

  2. Bravo camarade Gilet jaune, combien de fois on s’est demandé mais pourquoi ne voit-on aucun syndicat ? C’était pourtant du pain béni!

  3. Tous ceci n’est pas une majorité dans les syndicats et en particulier chez FO et heureusement car effectivement il faut le dénoncer.
    Combien de secrétaire et de camarades défendent tous les jours les intérêts des salariés en tout genre, qui siège dans les instances pour faire valoir leur droit. Ceux là on en parle moins mais c’est eux qui font un travail formidable pour les personnes en difficultés et c’est ça le job de FO.

  4. Ancien adhérent de FO je salue le courage intellectuel de Frédéric, pour oser gueuler la vérité. Il est dans la droite ligne de Charles Péguy. « Celui qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait le complice des menteurs et des faussaires ».

  5. Bravo pour ce coup de gueule ! Les dirigeants des syndicats sont des apparatchiks !
    les syndicats, je parle de la direction des syndicats, font semblant de défendre les salariés. J’attends encore que soient dénoncées, par exemple, les injustices faites au salariés du secteur privé ! Bref le gouvernement tient les syndicats. Et les syndicats se moquent des millions de chômeurs. Les millions d’emplois délocalisés, j’attends encore que les syndicats les dénoncent. ils sont prisonniers du pouvoir et donc complices !
    et n’oublions pas que c’est l’état et le MEDEF qui financent les syndicats
    relire le rapport Perruchot

  6. il a raison ce type,mais quelque soit le syndicat le jeu ne vaut pas la chandelle! c’est une illusion de croire qu’on va peser dans la balance par le biais des actions syndicales.. c’est toujours dominants contre dominés et la seule solution c’est celle des gilets jaunes mais faut oser se prendre des balles ! . lire La fabrique du crétin: La mort programmée de l’école par Jean-Paul Brighelli , les parents d’aujourd’hui ont une lourde tache ..combler les manques éducatifs de l’école pour que les jeunes recommencent à réfléchir.l’avenir n’est pas en Europe !cf l’arrêt des véhicules thermiques en 2035 pendant que les élites sont exemptés ,voiture de luxe et jets privés.
    Regarder aussi cette vidéo ,elle est éclairante
    https://youtu.be/AfzhfvBCrYQ.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !