Jumping international de Dinard : Un parfum d’olympisme va souffler sur Dinard en juillet 2022

Du 28 au 31 juillet, le stade du Val Porée paré de rose pour l’occasion, accueillera les meilleurs cavaliers et chevaux de saut d’obstacles pour son traditionnel Jumping international de Dinard. Un rendez-vous incontournable du calendrier équestre mondial, qui fait chaque année le plein de champions !

En effet, nombreux sont les médaillés olympiques qui, un jour, ont foulé cette mythique piste en herbe du Val Porée. A commencer bien sûr par l’équipe de France médaillée d’or aux JO de Rio en 2016. Depuis, Kevin Staut, Pénélope Leprevost, Philippe Rozier et Roger-Yves Bost, manquent rarement le concours breton et ils ne sont pas les seuls. Depuis des années, le Jumping international de Dinard reçoit la visite du gratin de la discipline. Et l’année 2022 ne dérogera pas à la règle.

Les spectateurs du Jumping international de Dinard ont déjà pu assister aux performances des cavaliers d’Outre-Atlantique, Elizabeth Madden et Kent Farrington, médaillés d’argent par équipe aux JO 2016 ou encore du Hollandais Marc Houtzager, médaillé d’argent par équipe aux JO de Londres en 2012. L’Allemand Christian Ahlmann, médaille de bronze par équipe aux JO 2016, a fait une halte à Dinard, quelques mois avant l’échéance olympique, où il s’est d’ailleurs adjugé le prestigieux Grand Prix. L’équipe Belge médaillée de bronze aux JO de Tokyo en 2021 : Gregory Wathelet, Jérôme Guéry et Pieter Devos a elle aussi foulé la piste en herbe du Val Porée. Le champion olympique 2012, le Suisse Steve Guerdat, s’est aventuré en terre bretonne en 2017. Cette même année, il se classait 7e du Rolex Grand Prix. Depuis, le Suisse n’a pas manqué une occasion de revenir au Jumping international de Dinard, croisant notamment en 2018, McLain Ward, vainqueur du Rolex Grand Prix de Dinard, mais surtout médaillé d’argent par équipe à Tokyo l’an dernier. A noter que le Rolex Grand Prix de 2018 a vu pointer à la 2e place l’un des membres de l’équipe parée d’or olympique en 2021 : le Suédois Henrik Von Eckermann et qu’il a été aussi le témoin d’une belle performance du champion olympique 2008, le canadien Eric Lamaze.

D’autres encore ont également galopé sur la mythique piste du Val Porée : Pierre Durand, médaillé d’or aux JO de Séoul en 1988, associé à l’époque à son légendaire Jappeloup, a fait l’honneur de sa présence lorsque le concours breton était encore labellisé CSIO de France. De même le Brésilien multi médaillé Rodrigo Pessoa, champion olympique 2004 avec son célèbre Baloubet du Rouet ou encore celui qui allait revenir de Rio avec une médaille d’or individuelle : le britannique Nick Skelton associé à son talentueux Big Star.

Depuis 110 ans, le Jumping international de Dinard contribue à écrire l’Histoire du saut d’obstacles mondial pour le plus grand plaisir des passionnés et du public qui ne s’y trompe pas.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !