The Quiet Girl : un film en langue gaélique bat des records au box-office en Irlande et au Royaume-Uni

Un film en langue gaélique a pulvérisé les records du box-office en Irlande et au Royaume-Uni et est devenu le porte-drapeau d’une langue rarement vue sur grand écran. The Quiet Girl (An Cailín Ciúin) a étonné l’industrie en quadruplant le précédent record pour un film en langue irlandaise, et en rapportant la semaine dernière plus de 610 000 € (518 000 £) depuis sa sortie à la mi-mai.

Ce succès est d’autant plus surprenant qu’il s’agit d’un film dramatique sur le passage à l’âge adulte, sans acteurs célèbres, réalisé par un réalisateur peu connu.

« Il a dépassé toutes les projections », a déclaré Robert McCann Finn, cofondateur de Breakout Pictures, le distributeur irlandais du film.

Réalisé par Colm Bairéad et basé sur le roman Foster de Claire Keegan, le film suit l’histoire d’une fillette de 10 ans qui est envoyée vivre avec des parents adoptifs dans une ferme du comté de Waterford (sud est de l’Irlande) pendant un été au début des années 1980. Le film a remporté de nombreux prix et a été salué par la critique. Peter Bradshaw, du Guardian, l’a qualifié de bijou.

Depuis sa sortie à la mi-mai, An Cailín Ciúin, comme on l’appelle en irlandais, a été projeté dans environ 70 cinémas sur l’île d’Irlande et environ 30 en Grande-Bretagne. « Il séduit toutes les générations. Les jeunes et les personnes d’un certain âge qui n’étaient pas allés au cinéma depuis des années – cela les a fait revenir. »

Le précédent film irlandais le plus rentable était Arracht, un drame datant de l’époque de la Grande Famine, sorti au Royaume-Uni et en Irlande l’année dernière. Le public britannique est un mélange d’expatriés irlandais et de personnes n’ayant aucun lien avec l’Irlande, a déclaré Jake Garriock, responsable de la stratégie de distribution chez Curzon, le distributeur britannique du film. « Le chiffre britannique est meilleur que celui d’une bonne partie des films qui ont été diffusé à Cannes l’année dernière. Même pour un titre en langue étrangère, c’est incroyablement impressionnant ».

The Quiet Girl est le tout premier film en langue gaélique distribué par Curzon – il faut dire qu’il n a pas eu beaucoup de choix auparavant. Jusqu’en 2017, le nombre total de longs métrages en langue irlandaise en prises de vue réelles – couvrant toute l’histoire du cinéma – était de quatre.

Depuis 2019, cependant, cinq longs métrages ont été réalisés sous la bannière de Cine4, une collaboration entre Screen Ireland, la Broadcasting Authority of Ireland et TG4, un diffuseur de service public en langue irlandaise. Arracht et The Quiet Girl ont coûté chacun 1,2 million d’euros.

Une bonne idée de film à projet au prochain festival du film britannique de Dinard ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. C’est merveilleux, ce retour de leur langue, malgré les difficultés; les irlandais peuvent être fiers de voir revivre leur langue; espérons voir bientôt, la réunification de leur île, sans guerre, mais négociée.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !