Comment protéger votre chien contre les tiques ?

tiques_lyme

Les chiens peuvent, tout comme les humains, souffrir de maladies transmises par les tiques. Si vous habitez dans une zone à risque, il est donc important de protéger votre chien autant que possible contre ces parasites.

Quel répulsif contre les tiques ?

Il existe différentes solutions, en vente libre ou sur ordonnance, pour protéger votre chien contre les tiques. Sprays, colliers, comprimés… demandez conseil à un vétérinaire. Veillez à ne pas utiliser de répulsif contre les tiques conçus pour votre chien sur votre chat !

Sprays répulsifs

Les sprays sont appliqués directement sur la peau du chien, dans le cou voire à la racine de la queue pour les chiens de grandes races. L’efficacité persiste environ 4 semaines, selon le spray utilisé.

Colliers anti-tiques

Les colliers anti-tiques sont pleinement efficaces au bout d’une semaine et jusqu’à 5 à 8 mois. Cela étant, les colliers anti-tiques pour chien ne sont pas recommandés s’il y a d’autres animaux à la maison et/ou des enfants en bas âge, qui pourraient toucher le collier et mettre les doigts à la bouche.

Comprimés

Les effets des comprimés anti-tiques varient entre 4 et 12 semaines. Ils sont délivrés uniquement sur ordonnance vétérinaire.

Répulsif contre les tiques pour chiot

Les répulsifs contre les tiques sont rarement conseillés avant l’âge de 8 semaines. Le chiot doit également avoir atteint un certain poids corporel, il est donc important de lire attentivement la notice et de demander conseil à un vétérinaire.

Choisir un répulsif

Afin de choisir le meilleur répulsif contre les tiques pour chien, il faut être attentif à certains critères :

  • Eventuelles maladies ou sensibilité du chien
  • Aspects environnementaux
  • Pelage
  • Présence d’enfants dans le foyer
  • Présence d’autres animaux de compagnie dans le foyer

Comment retirer une tique ?

Il peut être difficile de repérer une tique sur le chien, surtout si l’animal a une fourrure longue et épaisse. Inspectez quotidiennement votre chien, et soyez particulièrement attentif après une balade en forêt ou dans les hautes herbes.

Si vous repérez une tique, celle-ci sera plus facile à retirer si vous disposez d’une pince à tique adaptée. et les risques d’écraser la tique ou de ne retirer qu’une seule partie sont moins élevés. Placez les crochets le plus près possible de la peau et procédez en douceur. Vérifiez toujours que la tête de la tique a bien été retirée.

Maladies et symptômes liés aux tiques

La majorité des tiques ne sont pas porteuses d’infection, mais le risque que votre chien tombe malade augmente si la tique reste accrochée longtemps. L’infection transmise par les tiques la plus courante qui provoque des symptômes chez les chiens est l’anaplasma.

Anaplasma (anciennement appelé ehrlichia)

Une infection bactérienne qui affecte principalement les chiens. Les symptômes comprennent la fatigue, le manque d’appétit, la sensibilité et la fièvre. Les chats peuvent également être infectés, mais ils présentent généralement des symptômes plus légers.

Maladie de Lyme

Une maladie bactérienne qui peut infecter les chiens mais qui produit rarement des symptômes. Environ 5% des chiens infectés tombent malades et chez les chats, c’est encore plus inhabituel.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. Vous oubliez la terrible babésiose ou piroplasmose. Le parasite est transmis par la tique et infeste les globules rouges. Le chien présente des urines rouges ou noires, avec hyperthermie, jaunisse, néphrite. La mort peut être rapide (quelques jours) Le traitement est efficace s’il est appliqué dès l’apparition des urines noires. En zone d’endémie il faut surveiller les urines quotidiennement.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS