Nantes. Jeux de Bretagne du 1er au 10 juillet : quel programme pour ce nouvel événement ambitieux ? [Vidéo]

Jeux de Bretagne

Pour leur première édition, les Jeux de Bretagne auront lieu à Nantes du 1er au 10 juillet 2022. Présentation d’un événement inédit de par sa forme et son ambition.

Jeux de Bretagne : 100 000 spectateurs espérés à Nantes

Annoncée depuis l’automne 2021, la première édition des Jeux de Bretagne se rapproche à grands pas ! Du vendredi 1er au dimanche 10 juillet prochains, pas moins de 100 000 spectateurs et 10 000 participants sont espérés pour ce rendez-vous inédit qui aura lieu à Nantes.

L’événement se veut à la fois sportif, festif et culturel puisque la vingtaine de compétitions sportives organisées se mélangeront à des concerts, des conférences et autres festoù-noz.

=
Par ailleurs, les Foulées de Bretagne, présentées comme l’événement phare des Jeux de Bretagne, auront lieu le dimanche 3 juillet à 15 h dans les rues de Nantes. Il s’agira d’un trail de 13,5 km traversant les lieux emblématiques de la ville.
À noter que le départ de la course devrait donner lieu à un beau spectacle puisque le comité d’organisation annonce que des bagadoù et cercles celtiques issus des cinq départements bretons « défileront massivement et solennellement, sur le cour des 50-Otages » à cette occasion.

Une couleur pour chaque département

Reste à savoir lequel des cinq départements repartira avec le plus grand nombre de récompenses à l’issue des 10 jours de compétition. Ici, pas de médaille mais des bols, d’or, d’argent ou de bronze.
Ainsi, six sélections, chacune affublée de couleurs distinctives, prendront part à ces Jeux de Bretagne : la Loire-Atlantique concourra vêtue de jaune quand le Morbihan arborera du orange, le Finistère du bleu, les Côtes-d’Armor et l’Ille-et-Vilaine du rouge. Enfin, les « amis de la Bretagne » seront vêtus de blanc.
Ayant pour ambition de se pérenniser dans le temps en devenant un événement annuel incontournable pour les Bretons, les Jeux de Bretagne sont gratuits. Pas d’inquiétude non plus quant au niveau sportif requis pour participer aux épreuves puisque tout le monde trouvera sa place dans les compétitions proposées, des sportifs aguerris aux simples amateurs.

Culture et identité bretonnes également au programme

Comme indiqué précédemment, les Jeux de Bretagne auront aussi de quoi ravir les non sportifs. En effet, outre une grande soirée de festoù-noz proposée au Château des Ducs le samedi 9 juillet, de nombreux stands et animations culturelles seront proposées tout au long de l’évènement sur le cours Saint-André afin de découvrir la culture bretonne : initiation au breton, stands d’information, interviews avec Radio Naoned, démonstrations de danses…

Au programme également, une journée de conférences le 6 juillet sur la thématique des sports et jeux traditionnels, au Lieu Unique à Nantes. Mais aussi une soirée spéciale le 5 juillet dédiée aux grands vins de Bretagne en partenariat avec le Comité des Vins Bretons.

À noter également la conférence d’ouverture des Jeux de Bretagne le samedi 2 juillet à Little Atlantic Brewery, où seront réunis à cette occasion des responsables d’événements régionaux (Jean Blaise pour le Voyage à Nantes, Ben Barbaud pour le Hellfest, Denis Le Mentec pour le Festival Interceltique de Lorient…) et de réseaux bretons (Diwan, Produit en Bretagne…).

Des Jeux de Bretagne soutenus par tous les départements et le Conseil régional

Autre particularité de ces Jeux de Bretagne, contrairement à certains événements passés organisés par le petit monde du milieu culturel breton, on ne peut pas faire le reproche aux organisateurs de manquer d’ambition pour cette première édition.

Des organisateurs qui ont clairement pour objectif de faire de ce nouveau rendez-vous un événement populaire destiné à faire participer le plus grand nombre de Bretons. Du côté des institutionnels, on notera que les cinq départements de la Bretagne historique ont apporté leur soutien à ces nouveaux Jeux de Bretagne. Tout comme le Conseil régional de Bretagne et la Ville de Nantes.

Le choix de la Cité des Ducs pour cette première édition n’est d’ailleurs pas anodin : comme le concédait Florian Le Teuff, adjoint à la mairie de Nantes, délégué aux enjeux bretons, auprès d’Actu Nantes il y a quelques jours, « les Jeux de Bretagne, c’est une volonté politique et associative ». Voilà en tout cas une façon novatrice, ludique et plutôt habile de maintenir la question de la réunification bretonne parmi les sujets d’actualité quelques jours à peine après les élections législatives.

Pour un aperçu détaillé du programme de ces 10 jours de sport et de culture bretonne, il est recommandé de consulter le site de l’organisation.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !