Logement des saisonniers. La Région Bretagne expérimente la mise à disposition de deux internats de lycées

saisonniers

En ce début d’été 2022, la Bretagne peine à recruter des saisonniers avec 50 000 emplois restant à pourvoir. La difficulté pour ces saisonniers à trouver un logement temporaire n’est pas étrangère à cette situation. Pour y remédier, le Conseil régional expérimente cette année un nouveau dispositif…

Logement des saisonniers : le recours aux internats

Si la question de trouver un logement à la portée de son budget est devenue un véritable problème pour de nombreux Bretons ces dernières années, cette difficulté n’épargne pas non plus les travailleurs saisonniers.

En effet, trouver un toit pour quelques mois en Bretagne le temps d’un contrat de travail durant la saison touristique relève parfois du parcours du combattant. C’est pourquoi la Région Bretagne (B4) expérimente cette année un nouveau dispositif, à savoir la mise à disposition des internats de deux de ses lycées que sont Yvon-Bourges, à Dinard, et Henri-Avril, à Lamballe. Des locaux inoccupés durant la saison estivale.

Le choix de ces deux établissements n’est pas anodin : ils se situent à proximité immédiate de zones touristiques où les postes de saisonniers proposés pour l’été sont nombreux. Sur l’ensemble de la Bretagne administrative, le Conseil régional gère 85 internats de lycées, lesquels abritent durant l’année scolaire environ 12 000 élèves.

saisonniers
Lycée Henri-Avril Lamballe. Source : bso22.fr

À Dinard, le maire sous la pression de l’hôtellerie-restauration

Loïg Chesnais-Girard a donc confirmé le 17 juin dernier que les deux internats de Lamballe et de Dinard pourraient ainsi accueillir des saisonniers.

En amont, le président du Conseil régional avait été sollicité plus tôt cette année par un courrier émanant de ​Pascal Guichard, président de la Communauté de communes de la Côte d’Emeraude (CCCE), demandant ainsi l’autorisation d’utiliser les internats du lycée hôtelier ou du Campus sport pour du logement saisonnier durant la pleine saison.

Ce feu vert de la région a été salué par le maire de Dinard Arnaud Salmon, déclarant auprès d’Ouest-France le 17 juin dernier : « Je me réjouis de la réactivité de la Région Bretagne, manifestement consciente de cette problématique du logement saisonnier ». L’édile de la station balnéaire affirmait par ailleurs être « interpellé quasiment tous les jours, à ce sujet, par des professionnels qui peinent à recruter. » Tout particulièrement dans le secteur de l’hôtellerie-restauration.

À Dinard, ce sont donc une vingtaine de chambres du lycée hôtelier qui pourraient être allouées à l’accueil des saisonniers. Il reste cependant quelques détails administratifs à régler, notamment la nécessité de trouver une association gestionnaire. Du côté de Lamballe, l’internat du lycée Henri-Avril pourrait proposer environ 80 lits. Outre les emplois touristiques du littoral avoisinant, l’industrie agroalimentaire locale, notamment la Cooperl, est aussi en recherche de personnel pour les mois de juillet et août.

50 000 emplois saisonniers à pourvoir en Région Bretagne cet été

À quelques jours du début des vacances d’été, on dénombrait pas moins de 50 000 emplois saisonniers encore disponibles en Région Bretagne selon Pôle emploi tandis que les difficultés de recrutement des employeurs seraient donc largement renforcées par cette problématique du logement des saisonniers.

Toutefois, l’hébergement ne sera pas gratuit et sur les sites de Dinard et de Lamballe, les saisonniers devront verser environ 300 € par mois pour bénéficier d’une chambre individuelle, d’une salle de douches et de toilettes collectifs.

Par ailleurs, les deux lycées gestionnaires des internats se verront versés par la ville et la communauté de communes une contribution financière correspondant aux coûts de fonctionnement (fluides, entretien, consommables, usure matériel…) des lieux. Enfin, une personne affectée à la surveillance des locaux sera employée dans chaque internat.

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/kaicho20) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !