Les Étrusques – Une civilisation mystérieuse de Méditerranée

Au travers des découvertes les plus récentes des chercheurs et des archéologues, notamment ceux de l’Inrap en Corse, un documentaire captivant sur la civilisation étrusque, qui fut, entre le IXe et le Ier siècle avant notre ère, l’une des plus prospères de l’Antiquité.  En Corse, sur le site de Lamajone, à Aléria, une équipe d’archéologues dirigée par Laurent Vidal, de l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives), a mis au jour, en 2018, 130 tombes romaines dans un très bel état de conservation. L’année suivante, poursuivant leurs fouilles sous la nécropole, ils exhument une sépulture présentant une configuration totalement différente : un hypogée. Le tombeau souterrain contient les restes d’un personnage étrusque de haut rang au regard des objets personnels qui l’accompagnaient dans son dernier voyage, il y a 2 500 ans. Les expertises sur le squelette, menées par l’archéo-anthropologue Catherine Rigeade dans les laboratoires marseillais de l’Inrap, révèlent qu’il s’agit de celui d’une femme. Cette découverte exceptionnelle vient enrichir les connaissances sur le passé étrusque de l’île de Beauté ainsi que sur les pratiques funéraires de ce peuple de l’Antiquité.

Monde disparu 

Énigmatique, la civilisation étrusque fut l’une des plus prospères des temps antiques. Ouverte sur la mer Tyrrhénienne, l’Étrurie – une région d’Italie qui correspond à peu près aux contours de la Toscane d’aujourd’hui – a rayonné en Méditerranée entre le IXe et le Ier siècle avant J.-C. avant d’être absorbée par la puissance grandissante de Rome – Aléria sera la dernière de ses implantations à tomber hors de la péninsule. Qui étaient les Étrusques ? Quels types d’échanges commerciaux entretenaient-ils avec les îles et les régions voisines ? Quelle place accordaient-ils aux femmes dans leur société ? Comment s’expliquent l’essor de cette civilisation, mais aussi son déclin puis sa disparition ? Réunissant les éclairages des meilleurs spécialistes, parmi lesquels les étruscologues Gilles van Heems et Stéphane Verger, ce captivant documentaire nous entraîne en Corse et en Italie dans le sillage des archéologues et des chercheurs, sur les sites funéraires les plus emblématiques que les Étrusques nous ont légués, de la nécropole de Banditaccia à celle de Tarquinia, considérée comme la plus vaste pinacothèque souterraine au monde. Des animations graphiques en 3D ressuscitent, quant à elles, les monuments, les temples et les villes qui ont marqué l’histoire de ce peuple de marins, de bâtisseurs et de guerriers, dont le monde disparu n’a pas livré encore tous ses secrets.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !