page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La Chapelle Basse-Mer : les jeunes de Mémoire et Futur restaurent une grange dimière dans le bourg [Reportage photo]

Après l’inauguration du prieuré Saint-Pierre ès Liens le 13 mai dernier, l’association Mémoire et Futur et Reynald Sécher poursuivent leurs travaux d’été avec des jeunes bénévoles – jusqu’à une vingtaine en juillet, une quinzaine attendus jusqu’au 20 août.

Reynald Secher et Philippe de Villiers pour la mémoire de la Vendée militaire

Au menu, la sécurisation du site de la Chapelle Saint-Pierre ès Liens qui a connu plusieurs intrusions – il y a déjà une alarme, qui sera complétée. Et surtout, le gros morceau de l’année est la rénovation de la Dîmerie, au cœur du bourg – dont le bâtiment, sur la rue, est antérieur à la Révolution française qui a détruit le village de la Chapelle Basse-Mer, dont la population a été enfermée dans l’église – à l’époque la chapelle Saint-Pierre ès Liens – qui fut incendiée, ainsi que le bourg, par les colonnes infernales républicaines, les 10 et 17 mars 1794.

Actuellement, six à sept jeunes venus de Nantes, région parisienne, Vendée et d’autres régions bretonnes ou françaises, piquent les murs enduits de chaux pour refaire les joints – et sous la chaux, les traces de l’incendie de 1794 apparaissent sur les pierres marquées à cœur par la folie révolutionnaire qui a ravagé le sud de la Bretagne et le nord de l’actuelle Vendée.

La réfection du sol en granit – bien breton (Maen Roch), contrairement aux travaux de voirie de la mairie de Nantes qui, à Commerce et ailleurs a opté pour du granit portugais – est aussi prévue, ainsi que la mise aux normes (électricité, isolation) du bâtiment est prévue. Les annexes, qui servaient de base arrière aux jeunes engagés sur les chantiers de la chapelle – la cuisine, les sanitaires – seront aussi rénovées. L’ensemble deviendra un lieu culturel et de réception.

Louis Moulin

Photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2021 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

8 réponses à “La Chapelle Basse-Mer : les jeunes de Mémoire et Futur restaurent une grange dimière dans le bourg [Reportage photo]”

  1. Jean Bidel dit :

    Bravo à ces jeunes , qui au moins , eux , ont un idéal et l’amour de leur patrimoine comme de leur histoire .

  2. Cadiou dit :

    C’est notre richesse à tous qu’ils font revivre. Ce sont des gens formidables.
    Malheureusement, ils sont une minorité dans ce monde sans éthique qu’est devenu notre pays.

  3. Françoise dit :

    Bravo et poursuivez.

  4. FEDYCKI GHISLAINE RENEE dit :

    bravo a nos jeunes ils faut qu’il garde foi dans l’avenir !!!!
    nos vieilles pierres parlent et rappelle que le pays a été donné a MARIE SOUS LOUIS XIIIe

  5. José Renoul dit :

    Bravo à tous ces jeunes et bravo à Reynald qui sait éveiller en eux l’envie de participer à ces chantiers

  6. José Renoul dit :

    Bravo à tous ces jeunes et bravo à Reynald Sécher qui sait donner à tous ces jeunes l’envie de participer à ces chantiers

  7. DOMPER dit :

    Les médias appellent trop souvent des délinquants par le mot ” jeunes ” c’est insultant pour ces jeunes qui s’investissent dans de belles actions, de beaux projets ou des études sérieuses alors ils méritent qu’on les félicitent car ils représentent le seul avenir prometteur de ce pays en voie au chaos permanent . Bravo à vous tous et vous garderez des merveilleux souvenirs de votre participation à ces travaux.

  8. patphil dit :

    des jeunes qui donnent de leur temps, de leur sueur pour restaurer le patrimoine, ça me change des djeunes des quartchiers (gavés de subventions) qui mettent le feu aux poubelles, aux voitures et caillassent pompiers, policiers et médecins

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky