Elections suédoises : Le désastre multiculturel donne des ailes aux Démocrates suédois

A quelques jours des élections en Suède, le « pays le plus dangereux d’Europe » pour la presse allemande, le parti Sweden Democrats (SD) est devenu le deuxième parti dans les intentions de vote, frôlant les 22% de soutien populaire, soit 4% de plus que ses résultats aux élections de 2018. Les Démocrates Suédois est un parti national, conservateur et social qui appartient à ECR, le groupe des conservateurs et réformistes européens qui comprend notamment Fratelli d’Italia et VOX. Connu pour son opposition à l’immigration massive, le parti a reçu les étiquettes habituelles d' »extrême droite », de « xénophobe » et de « raciste », et a subi un cordon sanitaire de la part des autres partis politiques. Dire que le roi est nu a un prix élevé.

Mais la réalité est têtue et la situation a atteint un tel point que même les créateurs du prétendu « paradis suédois« , les sociaux-démocrates, reconnaissent désormais son échec. Le Premier ministre Magdalena Andersson a déclaré dans une interview au quotidien Dagens Nyheter que les ghettos ethniques des grandes villes sont un terreau pour le crime organisé : « Nous ne voulons pas de Chinatowns en Suède, nous ne voulons pas de ‘villages somaliens’ ou de Petites Italies« . Un constat d’échec du multiculturalisme, même si, en réalité, ni les Chinois ni les Italiens ne sont responsables des fusillades, viols et meurtres commis par des gangs qui sont le pain et le beurre du pays nordique. Et, bien sûr, ni les Chinois ni les Italiens n’ont à voir avec l’application de la charia dans des zones de plus en plus importantes du pays.

Beaucoup ont interprété la déclaration du premier ministre comme une tentative désespérée de « stopper l’extrême droite » et d’essayer de réduire le soutien aux mesures anti-immigration des Démocrates suédois. Mais la vérité est que ce n’est pas la première fois qu’Andersson reconnaît que les politiques progressistes d’immigration n’ont pas fonctionné. En 2017, alors qu’elle était ministre des Finances, Andersson a déploré la décision de son gouvernement d’autoriser 180 000 immigrants à s’installer en Suède pendant la crise migratoire de 2015/16 :

« L’intégration ne fonctionne pas correctement. Elle ne fonctionnait pas non plus avant l’automne 2015, mais il est évident pour moi que nous ne pouvons pas avoir un nombre de demandes d’asile supérieur à ce que nous sommes capables d’intégrer. Ce n’est pas bon pour les personnes qui viennent ici, et ce n’est pas bon pour la société en général ».

Les dernières déclarations d’Andersson ont provoqué le départ du parti de Saida Hussein Moge, la candidate d’origine somalienne de Göteborg, qui a déclaré que les sociaux-démocrates étaient « devenus un parti plus xénophobe ». Toutefois, ils vont dans le même sens que le ministre de l’intégration et de la migration, Anders Ygeman, qui a déclaré que les Suédois souhaitaient limiter la concentration de personnes d’origine immigrée dans les zones les plus problématiques des villes. Malgré ce changement, selon un récent sondage, seuls 16 % des Suédois soutiennent la politique d’immigration des sociaux-démocrates et 9 % seulement celle du parti modéré. Comme on pouvait s’y attendre, la politique d’immigration de la Suède a été une source majeure de préoccupation. Sans surprise, la politique d’immigration la plus soutenue est celle des Démocrates suédois, avec 35 %. Dans le même sondage réalisé en avril, le soutien était de 26 %.

Au vu de ces chiffres, la réponse des sociaux-démocrates n’a rien de surprenant. Suivant l’exemple de Joe Biden, le ministre Ygeman et le ministre de la défense Peter Hultqvist ont déclaré lors d’une conférence de presse vendredi que les Démocrates suédois sont une « menace pour la sécurité et la politique étrangère du pays ». « Il ne fait aucun doute que les liens des Démocrates suédois avec la Russie peuvent constituer un risque pour la sécurité de la Suède », a déclaré Mme Ygeman.

Pour faire bonne mesure, les sociaux-démocrates mentent.

Les Démocrates suédois ont pourtant soutenu l’entrée de la Suède dans l’OTAN, abandonnant sa position de neutralité, après l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Et quant à leur point de vue sur la Russie de Poutine, voici ce que leur député européen Charlie Weimers a déclaré au Parlement européen :

« Les idiots utiles du Kremlin se trouvent historiquement à gauche. Cela m’attriste que certains à droite se soient entichés du conservatisme feint de Poutine. Tous les conservateurs devraient savoir que Poutine n’est PAS un bastion traditionaliste qui s’oppose à l’Occident faible et « réveillé ». Poutine a construit un système en faillite morale. Pots-de-vin systématiques, corruption, meurtres, vols, mensonges, et maintenant : envoyer de jeunes Russes mourir en tuant leurs frères slaves. Poutine défend-il la chrétienté en utilisant des fanatiques islamistes tchétchènes et des mercenaires syriens en Ukraine ? En forçant 1,5 million de personnes à quitter leur patrie et en séparant les familles ? Est-ce que cela va dans le sens des « valeurs familiales » et du respect de l’amour de son propre foyer ? Et de « l’amour du prochain » ? Le bombardement de zones résidentielles est-il compatible avec le commandement « Tu ne tueras pas » ? Réveillez-vous. L’ennemi de vos ennemis n’est pas votre ami. L’impérialisme est l’antithèse des nations libres »

Utiliser la carte de Poutine contre les démocrates suédois est complètement absurde. Le leader du parti, Jimmie Åkesson, a répondu dans un article à cette conférence de presse farfelue en soulignant que le véritable danger pour la Suède était le Parti social-démocrate, un parti de gauche, favorable à l’immigration de masse : « Nous avons vu une rhétorique similaire de la part d’autres partis autoritaires et puissants dans le monde. Ils essaient simplement de répandre la peur, les mensonges et les théories du complot à propos de l’opposition parce qu’ils ont peur de perdre le pouvoir ».

Les sondages montrent une égalité technique entre les blocs de gauche et de droite. À gauche, les sociaux-démocrates restent la première force politique et sont soutenus par les Verts, le Centre et la Gauche. Dans le bloc de droite, les Démocrates suédois occuperaient la première place, suivis par le Parti modéré, les Chrétiens démocrates et les Libéraux. Jusqu’à présent, ces partis ont refusé de former une coalition avec les conservateurs nationaux, mais si les sondages se confirment et que les Démocrates suédois obtiennent plus de 20 %, les autres partis de droite n’auront d’autre choix que de chercher un accord s’ils veulent vraiment entrer au gouvernement.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

13 réponses

  1. Exception culturelle Française :
    Chez-nous l’africanisation est une franche réussite de vivre ensemble et de prospérité dans la sécurité et le respect des Français.
    C’est tellement vrai que loin d’avoir honte de leurs actes, nos corrompus (gauche et droite) s’en vantent, louent les effets de l’invasion, et vont même jusqu’à en redemander encore plus !

    S’il y a un jour la moindre micro-fenêtre d’opportunité pour châtier nos responsables et coupables, qu’ils changent de planète, n’importe où, n’importe quand, dans n’importe quelle circonstance, même un carré de sucre suffira pour faire le taf façon Ceausescu.
    Ce n’est pas de la vengeance, c’est un juste retour des choses après 50 ans de haute trahison, de chantages, d’insultes et de répression bolchevique.

    1. Comme en toute chose, il y a des règles immuables.
      Chaque pays qui se libère des gens qui leur défèquent dessus, trop fort, trop longtemps, trop ouvertement a besoin de sang expiatoire pour retrouver une cohésion sociale.
      On dit le sang d’un pays, une lignée de sang, le sang versé, c’est dire si le sang a une importance capitale .

      Que nos corrompus ne se fassent aucune illusion avec ce qu’ils nous ont fait les 50 dernières années.
      Un jour il leur faudra payer déjà très salée qui ne leur permet plus une fin rapide.
      Chaque parole arrogante, méprisante chaque parole, prise de position est notée dans le grand livre des sévices, jusqu’à présent fantasmés comme un ingénieur fantasme sa future réalisation.
      Patiemment, calmement, pensant à tous ces petits détails qui apportent le piment si particulier à l’exécution d’un projet réfléchi et fantasmé durant des décennies.

      La cohésion nationale est à ce prix, les uns y comprendront que les temps ont changé qu’il faudra respecter les Gaulois et se tenir à carreau, les autres n’existeront plus pour recommencer, leurs remplaçants garderont souvenir éternel du châtiment historique.

      Tel est le prix à retrouver une cohésion nationale dans l’intérêt général.

      PS : Comme ils ont adoré l’inventer; repentance intergénérationnelle oblige les descendants de ces traitres seront TOUS pucés, tatoués, passés à la biométrie intégrale puis exportés vers l’afrique avec peine de mort assurée s’ils prétendent remettre les pieds en france ne serait-ce que cinq secondes.
      Quand je lis et entend les propos publics de leurs morveux il ne peut plus en être autrement, ils ont tous démontré être les copies conformes de leurs parents méprisants.

    2. C’est une question d’éducation.
      Une minuscule caste qui fait subir ses dogmes de traitres à une nation au mépris de la vie de 60 millions de ses citoyens et au mépris de l’avenir de leurs enfants… doit … le payer de sa vie et de l’avenir de ses propres enfants.

      Commes vous le dites, ils n’ont même pas l’excuse de s’être repentis ou avoir le moindre regret malgré les conséquences sociales, économiques et sécuritaires allant jusqu’à 120 attaques au couteau par jour, des centaines de morts d’attentats, des chiffres des viols plus élevés que les Maroquinades de la seconde guerre mondiale.
      Bien au contraire ils s’en enorgueillissent encore aujourd’hui.

      Dans ces circonstances ils ne peuvent plus plaider l’incident ni l’ignorance, ils se sont privés de cette possibilité.
      Quand vous avez à faire à des sadiques incurables il n’existe pas d’autres solutions que la peine capitale.

  2. La réalité des chiffres l’emporte sur toutes les paroles démagogiques….si on a un gâteau pour 6 personnes, on ne peut pas en inviter 60 !
    En ouvrant les portes à toute la misère du monde, la France n’élève pas le niveau de ceux qu’elle accueille, au contraire, elle baisse son niveau et celui de sa population inexorablement….

  3. MERCI POUR CE ARTICLE QUI EXPRIME BIEN CE QUE LA MAJORITE DES CITOYENS RESSENTENT PLUS OU MOINS CONFUSEMENT TOUT EN S’INTERDISANT DE L’EXPRIMER. AUTOSENSURE ! ETRE CONFORME A LA NORME – SE SOUMETTRE AU DICKTACT DE LA BIEN PENSENCE ….

  4. Dans ma jeunesse j’ai habité un an Stockholm. J’ai beaucoup aimé la Suède. Mais j’ai bien peur que le pays que j’ai aimé n’existe plus. Il n’existe plus que dans certains romans et dans les chansons d’Evert Taube

  5. Situation au 9/9/2022.

    -TENDANCES POLITIQUES EUROPEENNES:

    Communistes Ecologistes Sociaux-Democrates Liberaux Democrates-Chretiens Droite Populiste/Eurosceptique
    (Extreme-Gauche) (Gauche) (Centre-Gauche) (Centre/Centre-Droit) (Centre-Droit) (Droite/Extreme-Droite)

    Elections 6% 10% 20% 15% 23% 26%
    Europeennes 2019
    + Suisse et Norvege:

    Dernieres elections 6% 7% 24% 13% 22% 28%
    ou sondages (30 pays):

    DROITE POPULISTE/EUROSCEPTIQUE:

    Population Poids conservatrice nationale/ populiste, nationale nationaliste
    (Millions) electoral parti attrape-tout souverainiste
    % % % % %
    Allemagne 81 1134 14 AfD 14
    France 66 1584 24 DLF 1 RN 19
    Reconquete 4
    (Royaume-Uni) 65 2405 37 Conservative 32 Reform 3 UKIP 1
    DUP 1
    Italie 61 3294 54 M5S 12 Italexit 3 LN 14
    FdI 25
    Espagne 46 736 16 VOX 16
    Pologne 38 1748 46 Kukiz’15 2 PiS 38 Liberty 6
    Roumanie 20 280 14 AUR 12
    ApP 2
    Pays-Bas 17 544 32 BBB 9 SGP 3 PVV 11 Ja 21 6 FvD 3
    Belgique 11 330 30 NVA 14 VB 14 Chez Nous 2
    Grece 11 99 9 EL 6 EP 3
    Tchequie 11 396 36 ODS 17 THO 3 SPD 13 Prisaha 3
    Portugal 10 100 10 Chega 10
    Suede 10 210 21 SD 21
    Hongrie 10 680 68 Jobbik 7 Fidesz 53 Our 8 Homeland
    Autriche 9 234 26 MFG 4 FPO 22
    (Suisse) 8 224 26 EDU 1 UDC 26 Lega 1
    Bulgarie 7 154 22 ITN 4 BV 6 VMRO 1 Revival 11
    Danemark 6 72 12 DF 5 NB 7
    Finlande 5 80 16 PS 16
    Slovaquie 5 175 35 SaS 14 Sme Rodina 7 SNS 4 L’SNS 3 Republic 7
    (Norvege) 5 70 14 FRP 14
    Irlande 5 15 3 Aontu 3
    Croatie 4 76 19 KH 2 DP 6 HS 1
    Most 10
    Lituanie 3 18 6 LCP 2 LLRA 4
    Slovenie 2 10 5 SNS 2 Resni.ca 3
    Lettonie 2 44 22 KuK 4 LPV 5 NA 13

    Estonie 1 21 21 EKRE 21
    Chypre 1 9 9 KA 2 ELAM 7
    Luxembourg 1 10 10 ADR 10
    Malte 1 1 1 PP 1

    TOTAL 522 14753 3779 2175 8616 183
    28,26% 7,24% 4,17% 16,51% 0,35%
    28% 7% 4% 17% 0%

    N.B: Par souci de clarte, tout parti de moins de 1% n’a pas ete indique et sa valeur a, si possible, ete artificiellement ajoute a celle d’un autre parti plus important, de meme tendance et ce dans le meme pays.

    Sources: – Wikipedia, au niveau de l’ideologie des partis indiques.
    – Le site POLITICO Poll of Polls.
    – Elections ou sondages recents, concernant leur poids politique.
    – Divers votes, au parlement europeen.

  6. Une fois de plus, encore et encore et toujours : « Toute nation a les dirigeants qu’elle mérite. » J. de Maistre

  7. Suède : Une enquête révèle que 79% des « réfugiés » ont déjà passé des vacances dans les pays d’où ils sont originaires et qu’ils ont fui

    Une enquête réalisée par Novus sur 1050 personnes nées à l’étranger en Suède révèle que 79% des « réfugiés » ont déjà passé des vacances dans les pays d’où ils sont originaires et qu’ils ont fui.

    Novus souligne cependant que la situation dans le pays d’origine peut avoir changé pour de nombreux immigrants depuis qu’ils ont demandé l’asile.
    (via samnytt.se)

    On se croirait en France avec son tourisme des « refugiés de zones de paix » …
    L’histoire a commencé il y a longtemps, exemple : Le père de Manolito Valls « réfugié persécuté et pourchassé par l’horrible franquiste » retournait quasi mensuellement en Espagne pour vendre ses croutes.
    En Espagne il ne vendait pas ses croutes sous le manteau, mais dans les soirées mondaines que fréquentaient tous les VIP du régime.
    Sinon il y a l’histoire familiale de Melenchon dont les deux parents étaient fonctionnaires coloniaux en Algérie, espagnols naturalisés « Français engagés volontaires pour être colons ».

  8. Si les Suedois virent leur cuti, alors que leur vaccination à la gauche bobo était quasi totale, un ADN du Suédois, comment vont basculer les autres pays?

  9. Les gauchistes ont  »aidé » les musulmans à tuer nos soldats et des  »civils innocents » afin que les  »pauvres » musulmans se libèrent des non-musulmans qui, paraît-il, les exploitaient.. ces gauchos-islamos-collabos sont au pouvoir, en France, tel Bernard Cazeneuve dont le père était un  »porteur de valise du F.L.N. »…Cazeneuve fut un premier ministre de Hollande! Hollande a  »fait un pacte avec le F.L.N. » car les Algériens sont très nombreux, maintenant, chez nous et ils ont le  »droit de vote »…c’est la raison pour laquelle les gauchistes attirent les terroristes musulmans, dans notre pays, car les musulmans votent  »à gauche »!…

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS