Cyclisme. Tadej Pogacar roi de Lombardie

S’il ne devait y avoir que deux noms à retenir de cette saison cycliste 2022, ce serait Evenepoel..et Pogacar. Ce dernier vient de remporter son troisième monument, son deuxième de l’année, avec le Tour de Lombardie. Une victoire parfaitement préparée par une solide équipe UAE, avant que Poggy ne démarre dans la dernière bosse, Enric Mas étant le seul à pouvoir le suivre, mais ne parvenant pas à le battre au sprint.

Derrière, on notera la troisième place du basque Mikel Landa, puis Higuita et Rodriguez. Molard et Bardet finissent 9 et 10 pour les Français.

A noter que ce fût la dernière course avant retraite de deux monuments du cyclisme : Vincenzo Nibali qui termine 24ème et Alejandro Valverde qui finit 6ème. Chapeau les artistes pour cette carrière d’anthologie.

La saison cycliste se termine ce dimanche avec le Paris-Tours.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. On aime le cyclisme et le rugby mais le magnifique texte de Yann Vallerie méritait de faire plus qu’une apparition.

    Y V ces hommes que vous appelez existent.
    Ils sont ces professionnels qui ont réussi à porter très haut leur travail pour le bien commun : scientifiques, créateurs et chefs d’entreprises, pianistes, évêques, officiers, agriculteurs, marins, etc. etc. Pas nécessairement au sommet de la hiérarchie sociale : un ébéniste meilleur ouvrier de France ayant créé et dirigeant une belle entreprise ferait un bon maire pour Callac.

    Ils restent discrets et ce sont ces hommes, issus du rang par leur intelligence, leur courage et leur respect des hommes, que les rois de France choisissaient pour en faire leurs ministres et leurs chefs de guerre.

    Ils sont partout, ils font tenir debout la France malgré les fonctionnaires de la politique qui ont détruisent tout, depuis les palais de la république, et empocheront des retraites à plus de 20.000 eur par mois sans avoir jamais travaillé.

    Lors des crises, les plus courageux se lèvent au risque de tout perdre. Ils feraient les bons maires, conseillers régionaux, sénateurs etc. que nous n’avons plus.

    C’est à ces hommes que les médias alternatifs doivent surtout, à mon avis, donner la parole.

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS