Rennes a-t-elle besoin d’une troisième ligne de métro de Saint-Grégoire à Bruz pour fluidifier l’axe Nord-Sud ?

A contre-courant de calculs de promoteurs immobiliers et de choix tactiques d’élus, la prospective autour d’une troisième ligne de métro relève davantage d’une vision de bon sens que celle du clientélisme. Un axe métropolitain nord-sud moins engorgé représente l’un des défis majeurs pour la métropole rennaise.

Pour comprendre les erreurs de la deuxième ligne de métro entreprises par les élus et techniciens de Rennes métropole sous la mandature d’Emmanuel Cauet, il faut avoir en tête deux lectures. D’une part, le poème philosophique sur le désastre de Lisbonne écrit par Voltaire. Et d’autre part, le livre La Bougeotte, nouveau mal du siècle ? écrit par Laurent Castaignède.

Commençons par le premier sur le désastre de Lisbonne qui pourrait être transformé en poème philosophique sur le désastre de Rennes. En quoi Rennes et Lisbonne sont liées ? Le meilleur métro européen relié à un aéroport est celui de Lisbonne.

En contre-modèle Lisboète, la non-desserte de l’aéroport de Rennes en métro suscite un débat très virulent aux yeux du contribuable et des observateurs étrangers.

Le Poème sur le désastre de Lisbonne ou examen de cet axiome : tout est bien est une œuvre de Voltaire parue en 1756. Ses vers sont parfois très caustiques : « l’optimisme est désespérant. C’est une philosophie cruelle sous un nom consolant. » Pour Voltaire, tout n’est pas bien : le monde tel qu’il est « n’est pas le meilleur des mondes possibles. ».

Le débat métropolitain sur les transports aurait étonné Voltaire par son manque de lucidité. Dès lors, un poème analogue sur le désastre de Rennes serait bien utile pour faire la transition avec l’ouvrage Bougeotte, nouveau mal du siècle? où l’auteur Laurent Castaignède estime que la transition énergétique ne résoudra rien au problème de pollution des transports.

Imaginez Nathalie Appéré en hélicoptère aux heures de pointe à survoler la rocade avec le ministre des transports, Clément Beaune…

En 1959, lorsque Khrouchtchev a été accueilli par Eisenhower, ce dernier l’a emmené survoler la banlieue de Washington en hélicoptère, pour lui montrer les files de voitures aux heures de pointe. Dans l’esprit d’Eisenhower, les embouteillages représentaient le progrès américain.

En 2022, le manque d’alternative proposé par la deuxième ligne de métro pour réduire l’engorgement de l’axe Nord-Sud représente-il le progrès du pays de Rennes et sa métropole (« vivre en intelligence ») ? Aussi, une troisième ligne Nord-Sud mériterait sérieusement d’être débattue pour relier le pôle Alphasis de Saint-Grégoire, au nord de Rennes, à Bruz et la périphérie sud de la métropole. Par une offre attractive, les politiques de transports doivent pleinement s’aligner sur la répartition spatiale des emplois.

Il faut donc organiser mieux le maillage du métro avec des pôles où la pression des inerties de déplacements domicile-travail est forte, au risque de nourrir la congestion urbaine.

Kevin Lognoné

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

8 réponses

  1. Ces études prospectives ont été menées à la fin de la mandature 2014-2020, afin de préparer les suites de la livraison de la ligne b et le renforcement capacitaire de la ligne A avec l’arrière gare Kennedy (pour disposer de deux quais et faciliter arrivées et départs à ce terminus).
    Débattues à plusieurs reprises en Conférence des 43 maires, Commissions et Conseil métropolitain, ces études ont été versées au Plan de déplacement urbain adopté à la fin de la précédente mandature ; elles sont donc publiques.
    Le PDU prévoit ainsi la réalisation de 5 lignes de tram-bus pour desservir les 4 terminus de métro et conforter l’axe Est-Ouest (Cesson-Le Rheu). La ligne St-Jacques Gaité-Bruz desservira l’aéroport de Rennes-St Jacques avec une fréquence de service d’un tram-bus toutes les 7 minutes aux heures de pointe.

  2. Oui Rennes a besoin depuis le début d’un système de Transport en dehors de la rocade qu’il soit par la réalisation d’une extension de la ligne de métro vers le Parc Exposition et de l’aéroport, ou de la mise en place d’un RER Rennais c’est à dire la mise en place de trains TER à grande fréquence. C’est une nécessité pour l’apaisement de la circulation sur l’axe Rennes Redon mais aussi Rennes Angers. L’axe Rennes Nantes est aussi concerné par le trafic routier et on doit accélérer la construction de voies de bus en site propre. On voit bien que c’est un problème d’aménagement global qu’il faut traiter et pas uniquement une troisième ligne de métro étendue. Le Parti Breton le dit depuis le début. Il faut penser global ce n’est pas une solution qui réduira les problèmes de circulation des bretons.

  3. C’est une analyse (par un « grand analyste  » bien sûr ) qui ne me parait pas très objective et biaisée par l’ auteur . Pas besoin de grande pensée philosophique pour voir que l’immense aéroport de Rennes est comparable à Lisbonne et que bientôt Alphasis va être comparé à La Défense ! . Pour la ligne B on aurait dû prévoir un arrêt stade rennais pour un match tous les 15 jours . Pourquoi n’ était-il pas possible avec la ligne À d’aller jusqu’à Chantepie et sa zone commerciale et Pacé ? . Faire une ligne type trambus en site propre ok si c’est possible , mais vu les fréquentations et le coup pharaonique de votre projet , je crois que le philosophe n’est pas un grand financeur . On pourrait demander aux contribuables et surtout bien sûr au patronat d’augmenter la taxe transport !!! par ces temps d’opulence.

  4. La non-desserte de l’aéroport de Rennes est avant tout idéologique.
    Pour les élus municipaux, l’avion, c’est mal, donc il faut mettre des bâtons dans les roues des « méchants écocideurs » qui prennent l’avion.

  5. C’est une bonne idée mais la deuxième ligne vient juste de ouvrir mes vous voulez installer dans combien de temps moi je suis d’accord avec vous mes une troisième ligne en celle année
    Abientot
    Maïe

  6. Alors, lors d’une réunion de concertation en 2017 pour l’aménagement du parc relais poterie, j’avais signalé la problématique, c’est à dire que la ligne A aille jusqu’à Chantepie zone commerciale et la ligne B jusqu’au campus de Kerlann avec un parc relais.
    Judicieux pour l nombre de voiture empruntent la route de Redon,Chavagne, Chartres de Bretagne.
    Mais la réponse fut que ça coûtait très chers.
    Alors oui ai je rétorqué mais que la fréquentation aurait un impact sur la circulation et budgétairement vite rentabilisé par la fréquentation.
    Il y a eu le même débat à St jacques avec les travaux pour enlever le rdv point de la gaité et mettre les feu.
    Et tjrs même réponse trop cher.
    Alors quand on voit les bouchons à St jacques pour s rendre au parc relais.
    Mais il est vrai que nous sommes que des usagers et qu’on ne comprends rien.

  7. Je pense surtout que les parkings relais sont installés à l intérieur de la rocade, …. histoire que les automobilistes souhaitant laisser leur véhicules, passent un peu de temps à participer aux bouchons en les obligeant à emprunter soit la rocade, soit un pont de la rocade … et perdre du temps à tel point qu ils se demande si c est encore valable ….
    Oui la plus grosse erreur a bien été que la ligne B n aille pas jusqu’au campus de Kerlann ( tellement d étudiants passent un temps incroyable dans les transports …. ), et au allant à Ker Lann Bruz il desservirait l aéroport / Parc expo.
    Idem parc relais Poterie, pourquoi n à t il pas été à côté de l atelier de l autre côté de la rocade à côté de la zone commerciale de Chamtepie ( proche de Boulanger ou Cultura ).
    Mais en me rendant à Nantes, j ai vu les voies du périphérique nantis, beaucoup plus proche de la barrière de sécurité centrale, … Rennes pourrait avoir beaucoup plus de section à voies sur son périphérique s il le voulait je pense.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS