Viarme : festival de la fauche à la brocante

Ce samedi 19 novembre, c’était, apparemment, la saint Margoulin. Un temps radieux s’était fait sur la brocante de la place Viarme, où il y avait pas mal de came – comme à chaque veille de brocante du MIN (à Rezé), et c’était, dans les allées, la cohue. Pour les voleurs aussi, rendez-vous obligé.

Outre les pickpockets, certains ont volé directement les brocanteurs – parfois en groupe. Un vieux Rom, habitué de la fauche, qui fait le distrait, essaie de partir en lousdé avec des objets et repère au passage les belles pièces – et trois minutes plus tard, une complice s’abat dessus comme une buse. Des femmes roms voilées – mais les nattes des fillettes s’échappent des voiles vert kaki – quand elles ne sont pas en cheveux, accompagnées d’hommes habillés… comme des Roms. Pour le déguisement, faudra repasser.

Bilan, outre la tentative de vol de couverts en argent, une boîte de conserves de lentilles (!) a disparu d’un camion, ailleurs, un casque d’écoute et un jogging, là des bocaux, ici des montres et divers menus objets, à l’autre bout de la place, des boutons vendus par lots, des livres, etc.

Cela dit, « tout le monde fauche. La semaine dernière, c’était une habituée, marchande, bien gauloise, qu’on a pris sur le fait », relève un brocanteur près de la structure en bois censée être provisoire et qui encombre la place Viarme depuis plus de deux ans. Et de l’autre côté de la place, un brocanteur se souvient : « ce n’est qu’après dix ans où il venait presque tous les samedis, qu’on a appris qu’un habitué avait la main lourde, parfois. Nous étions amis, j’espère qu’il n’a jamais pris chez moi, mais il y a toujours un doute… ».

LM

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS