Rennes. « Races bretonnes, une histoire bien vivante ! » à l’Écomusée à partir du 26 novembre

Ecomusée

Non, les races anciennes des animaux de la ferme n’ont pas disparu en Bretagne ! C’est ce que va prouver l’Écomusée de Rennes à travers une exposition à partir du 26 novembre.

« Races bretonnes, une histoire bien vivante ! »

Voilà qui devraient ravir les amateurs de biodiversité en Ille-et-Vilaine. Une nouvelle exposition sur les races bretonnes d’animaux de la ferme sera visible à partir du 26 novembre prochain à l’Écomusée de la Bintinais, jadis nommé « Écomusée du Pays de Rennes ».

Intitulée « Races bretonnes, une histoire bien vivante ! », cette exposition sera proposée jusqu’au mois de septembre 2023. Son objectif est de retracer la remarquable aventure des « races bretonnes » et de leurs éleveurs, du 18e siècle à nos jours.

Alors que la fin de la 2e Guerre Mondiale a marqué le début d’une période d’intensification des pratiques agricoles, notamment en Bretagne, cette nouvelle ère eut pour effet d’accélérer la sélection des races animales les plus conformes aux critères de productivité.

L’une des conséquences de ce phénomène fut l’uniformisation des cheptels bovins, laquelle s’est faite au détriment des races dites anciennes, jugées moins performantes quoique adaptées à des territoires particuliers. Un constat qui vaut également pour les chevaux, moutons, chèvres, porcs et autres volailles.

Cependant, si certaines races de cette biodiversité domestique pourtant si familière ont fini par disparaître, d’autres ont survécu grâce à la mobilisation d’éleveurs curieux et d’associations engagées. Viendra alors l’heure, dans les années 1970, des parcs naturels et des écomusées, avec l’avènement des premiers programmes de conservation de races à petits effectifs, patrimoine génétique unique et constitutif d’identités locales menacées.

Toutefois, le réalisme est de mise : seule la valorisation économique de cette biodiversité domestique grâce à l’engagement d’éleveurs volontaires peut assurer sa préservation durablement.

À l’Écomusée, une exposition en quatre séquences

En attendant, tous ces efforts menés permettent encore aux Bretons, en 2022, de découvrir la vache Bretonne Pie-Noir, le porc Blanc de l’Ouest, le mouton des Landes de Bretagne ou la chèvre des Fossés à l’écomusée rennais. Citons également la poule Noire de Janzé, les vaches Froment du Léon, Armoricaine, Nantaise, l’âne du Cotentin, l’oie de Normandie, le canard nantais…

Moutons type Landes de Bretagne. Source : écomusée de Rennes

Les visiteurs de cette exposition « Races bretonnes, une histoire bien vivante ! » vont ainsi pouvoir se plonger dans l’histoire de l’agriculture bretonne à travers cette volonté de sauvegarde de la biodiversité. Si elle est avant tout adressée au grand public, l’exposition intéressera aussi les professionnels de l’élevage, les amateurs passionnés ainsi que le public étudiant en lycée agricole, école vétérinaire ou d’agronomie.

Scindée en quatre séquences, autant d’ambiances particulières, l’exposition déroule son parcours chronologique dans une scénographie immersive et épurée, jouant du contraste avec son sujet selon un parti pris résolument graphique et contemporain. Chacune de ces séquences met en valeur une à deux espèces animales.

Enfin, il est à noter que lors de ce premier week-end du 26 et 27 novembre, l’accès à l’exposition est gratuit tandis qu’un marché de producteurs sera accessible durant tout le week-end à l’Écomusée. Ce marché, mis en place en partenariat avec la Fédération des races de Bretagne et les associations adhérentes, proposera notamment des stands de dégustations culinaires et différents produits locaux.

Informations pratiques :

Écomusée de la Bintinais
Route de Châtillon-sur-Seiche
35200 Rennes
À partir du 26 novembre 2022 jusqu’au au 3 septembre 2023 aux horaires d’ouverture de l’établissement.
Accès payant à l’exposition temporaire : plein tarif : 4 €, réduit : 2 €, gratuité : 0/26 ans et étudiants
Contact : 02 99 51 38 15 ou [email protected]

Crédit photo : Écomusée de la Bintinais (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS