Mélanie Thomin (PS), ingrate et mémoire courte

Dans Libération (vendredi 25 novembre 2022), Mélanie Thomin (PS), députée de la circonscription de Carhaix, signe une tribune intitulée « Une ligne populaire pour sauver la gauche ». La page démarre en fanfare : « La montée continue de l’extrême droite doit inquiéter toute femme et homme attachée à la République. »

Mme Thomin a effectivement de bonnes raisons d’être inquiète puisque ce sont les électeurs du RN qui lui ont permis de battre au second tour le député sortant, Richard Ferrand (Renaissance) ; elle leur doit tout. Nous avons déjà eu l’occasion de montrer – chiffres à l’appui – que, grâce au report massif à son profit des 7 146 électeurs RN du premier tour (Patrick Le Fur), Mélanie Thomin a pu troquer son job de prof de lycée contre celui, plus nourrissant, de député. Si les électeurs RN du premier tour s’étaient abstenus au second, Richard Ferrand serait toujours le pape du Palais-Bourbon.

Voilà ce que Mélanie Thomin a oublié de raconter aux autres signataires de la tribune, des parlementaires du PS (Philippe Brun, Laurence Rossignol, Jérôme Durain, Jérôme Guedj, Marie-Pierre Monier, Mickaël Vallet).

Bernard Morvan

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

8 réponses

  1. Si le RN n’existait pas, on se demande ce que dirait la gauche….vous leur enlevez quelques mots ( fascistes, racistes, colonialistes, discriminatoire, ) et ils n’ont plus rien à dire et encore moins à proposer…..cette dame a l’air d’oublier qu’elle a été élue par un concours de circonstances de  » cuisine politique « . Si elle veut sauver la gauche, elle appelle une ONG qui se fera un plaisir de repêcher une gauche en péril !

  2. « attaché à la république »….mais quelle république ??? celle qui est la responsable de l’effondrement de la nation avec ses « valeurs » universalistes , complètement dévoyées et extrémistes , utopiques et déconnectées du réel , même plus une idéologie , mais une véritable religion avec ses croyances ? qui a transformé notre société en une espèce de parodie politique de la chrétienté du bon samaritain , mais avec dieu remplacé par l’individu . Alors , oui , « extrême droite » , et à fond !

  3. nous bretons et français sommes auss nuls que les français. le ps fait partie de la macronie, Hollande et son équipe de bras cassé etait socialo, le conseiller de hollande était un certain macron bon socialo lui même et vous vous étonnés, regardez ce qui se passe dansles grandesvilles comme RENNES , NANTES et toutes les villes dirigées gérees par la gauche;;;Continuez a voter gauchiasse et on est foutu

  4. Lamentable… cette femme n’a aucun honneur ni dignité comme tous les gauchiasses. Fondamentalement, avait-elle vraiment trouvé nécessaire de salir un parti pour se donner de l’importance, parti grâce auquel, qui plus est, lui a permis d’être élue ? Écoeurant. Comme quoi il vaut mieux se tenir à une neutralité et j’espère que le RN saura en tirer la leçon.

  5. Cette personne n’est pas crédible. S’il s’agit du parti RN dont elle parle, il n’est plus considéré d’extrême droite dans la définition de cette appellation.
    Madame se dit plus républicaine que Marine Le Pen, quel orgueil !

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS