Der Spiegel : le magazine allemand invente puis supprime des articles sur l’immigration

Le Spiegel fait face à un nouveau scandale. Quatre de ses reportages ont été retirés en raison de l’existence de sérieux doutes quant à leur véracité. La question est même de savoir si une jeune fille migrante, supposée morte, a vraiment jamais vécu. Si l’on souhaite consulter les articles sur le soi-disant « piège mortel à la frontière de l’UE », on trouve désormais : « Il y avait ici un article sur le sort d’un groupe de réfugiés se trouvant près de la rivière Evros, à la frontière gréco-turque, l’été 2022. Il y a maintenant des doutes quant à l’exactitude des faits décrits comme se déroulant à cette époque. »

Nouvelle perte de crédibilité pour le Spiegel

Après le scandale autour de reportages fictifs, c’est une nouvelle perte de crédibilité pour le journal autrefois renommé. En août 2022, le magazine présentait l’histoire d’une prétendue petite réfugiée de cinq ans nommée Maria.

Celle-ci se serait « échappée » avec plusieurs dizaines de migrants sans aucune aide de l’État vers une île de ladite rivière et y serait décédée. « Maintenant, Maria est morte », écrivait le Spiegel dans l’un des articles apparemment mensongers. Le Medieninsider (magazine spécialisé sur les médias, n.d.t.) de citer : « Elle est décédée début août à la frontière extérieure de l’Europe parce que les autorités grecques lui ont refusé toute aide. »

Il a fallu du temps à cette dernière pour franchir le pas. Peu de temps après la publication, en septembre, le ministre grec des migrations, Notis Mitarachi, avait envoyé un courrier à Steffen Klusmann, rédacteur en chef du Spiegel, lui faisant part de ses réserves fondamentales au sujet des histoires relatées. Jusqu’à présent le Spiegel n’en avait fait aucun cas, jusqu’à ne pas relever dans le courrier de Mitarachi la grave accusation d’avoir accepté sans remise en question les allégations du lobby des migrants.

Le Spiegel était prévenu depuis septembre

Cependant, on peut maintenant se demander si la petite fille est vraiment décédée. Parce qu’elle n’a peut-être jamais existé, selon le magazine spécialisé. Les articles à ce sujet ne sont plus consultables dans les archives du Spiegel. La maison examinerait actuellement les rapports et devrait décider ensuite si les textes seront à nouveau publiés sous une forme corrigée et mise à jour, déclare la rédaction du Spiegel.

Source : OJIM via Junge Freheit, 24/11/2022Traduction : AC

3 réponses

  1. Der spiegel (le miroir en Français) ne semble pas refléter la réalité. Toujours la mème propagande de gauche relayée par des médias aux ordres. Ils devraient se serrer la main avec leurs homologues Français, le Monde et libé (entre autres).

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS