Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Rennes : Des migrants occupent un gymnase, un “collectif” en demande encore plus !

Incroyable ! Depuis le 7 novembre des immigrés dont les pays d’origine sont incapables de s’occuper se sont installés sous des tentes confortables dans un gymnase rennais, le tout aux frais du contribuable. Mais tout cela n’est encore pas assez, le 5 décembre dernier, un collectif d’extrême-gauche a interpellé, dans une lettre ouverte, le préfet d’Ille-et-Vilaine afin “qu’il trouve une solution” pour ces immigrés que personne n’a invités en Bretagne.

Car selon le collectif, “c’est à l’Etat de s’occuper de ces personnes”. Et leurs pays d’origine ? Pourquoi ont-ils quitté ces pays ayant majoritairement lutté pour leur indépendance pour se retrouver chez l’ancien colonisateur honni ? Est-ce à l’Europe d’accueillir toute la misère du monde et surtout toute la mauvaise gestion, la corruption et la prévarication de peuplades visiblement incapables de se gérer elles-mêmes.

En attendant, ces individus trouvent que le gymnase est “surpeuplé, bruyant, insuffisant”. Sans compter que “le matériel manque et que les occupants sont épuisés”. D’ailleurs, “des tensions entre eux vont forcément apparaître”. On croit rêver !!! Que doivent faire les Bretons ? Leur fournir des jeux de société et une villa à Dinard ?

Les membres du collectif d’extrême-gauche encadrant ces immigrés ont eu, samedi soir dernier, le toupet d’appeler le 115 alors que celui-ci est déjà débordé par la gestion des Bretons sans abri ! Et nos ressortissants n’ont, eux, pas de pays de rechange pour aller y passer leurs vacances !

En attendant, un gymnase rennais est occupé par des migrants en nombre croissant, au grand dam des sportifs locaux !

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

7 réponses à “Rennes : Des migrants occupent un gymnase, un “collectif” en demande encore plus !”

  1. Annie Szabo dit :

    La ville n’a pas le pouvoir de les expulser ?

    • Jesse CRAIGNOU dit :

      Les villes touchent des dizaines de milliers d’euros par migrant… que les maires se mettent dans leurs poches… tu comprends pourquoi ils ne les expulsent pas…

  2. Debris dit :

    La Bretagne, Rennes, etc subventionnent SOS Méditerranée avec de l’argent public. IL est normal qu’ils poursuivent leur générosité en les accueillant jusqu’au bout. Les humanistes soignent leur image hypocritement à travers la com

    • Jesse CRAIGNOU dit :

      Les villes touchent des dizaines de milliers d’euros par migrant… que les maires se mettent dans leurs poches… tu comprends pourquoi ils ne les expulsent pas…

  3. domper dit :

    Pendant ce temps, des SDF crèvent de froid, des travailleurs dorment dans leur voiture faute de toit, des personnes âgées démunies attendent un secours qui ne vient pas, des paysans se suicident, des étudiants ne mangent pas à leur faim, et cette petite frange de population française est en plein désarroi pendant qu’on s’apitoie sur l’ennui des occupants du gymnase !

  4. patphil dit :

    prochaine étape: obliger chaque foyer à accueillir un migrant

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

RENNES, Sociétal

Accident mortel à Rennes : une femme percutée par deux adolescents sur une trottinette électrique succombe à ses blessures

Découvrir l'article

International

Allemagne. Pour le chef de la police de Berlin, la “plupart” des actes de violence sont commis par de jeunes hommes migrants

Découvrir l'article

Tribune libre

Les raisons de l’explosion du vote RN en Bretagne comme ailleurs : et si on arrêtait de tourner autour du pot ? [L’Agora]

Découvrir l'article

RENNES

Agression au tournevis à Rennes. Un drame évité de justesse – la vidéo diffusée par Le Jarl

Découvrir l'article

Immigration, International, Politique, Sociétal

Immigration. Le Japon à contre-courant de l’Union européenne

Découvrir l'article

Immigration

Italie : les clandestins devront verser entre 2.500 et 5.000 euros de caution pour éviter leur placement en centre d’accueil

Découvrir l'article

International

Viktor Orbán : « Une coalition pro-guerre, anti-économie et pro-immigration s’est formée en Europe »

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES, Sociétal, Société

Rennes : après les Champs Libres, l’Hôtel Pasteur occupé par un comité de soutien aux immigrés !

Découvrir l'article

Economie, International

Immigration. 1,1 million de migrants ont demandé l’asile dans l’UE en 2023 – seulement 90 000 expulsions

Découvrir l'article

International

Invasion migratoire en Allemagne. 57% des migrants arrivent sans passeport

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky