Le diocèse de Quimper et Léon met à disposition une grande partie des exemplaires du journal Feiz Ha Breiz en version numérique

Le diocèse de Quimper et Léon met à disposition une grande partie des exemplaires du journal Feiz Ha Breiz en version numérique.

Feiz ha Breiz est le premier hebdomadaire publié intégralement en breton. Le journal est fondé par Mgr Léopold de Léseleuc (futur évêque d’Autun) et la rédaction en est confiée à Goulven Morvan, prêtre natif de La Forest-Landerneau. Il est publié sous forme d’un cahier de huit pages, entre 1865 et 1883 et occupe de fait le terrain sur lequel se déploie les Semaines religieuses dans d’autres diocèses. Feiz ha Breiz publie différents textes encore inédits, comme Buez an aotrou Mikael Nobletz ou encore Levr al labourer. En 1875, l’abbé Morvan démissionne, suite probablement à des problèmes de trésorerie. La revue s’interrompt six mois et reprend en 1876 sous la direction du chanoine Gabriel Morvan, puis de l’abbé Nédélec. Durant toute la période, le journal est publié par Arsène de Kérangal, qui sera l’éditeur plus tard de l’éphémère Bulletin de l’enseignement chrétien en 1883 et surtout de la Semaine religieuse de Quimper et Léon en 1886.

La revue renait dans un format plus petit en 1900. Elle est confiée au Père Corentin osb jusqu’en 1904. Là, subissant les lois anti-congréganistes, il doit regagner le Pays de Galles. Le titre est dirigé par le P. Jean-Marie Normand puis Jean-Marie Le Gall, recteur du Folgoët la rend entièrement bretonnante. Puis le P. Cardinal en prend la direction jusqu’en 1911 ou le P. Jean-Marie Perrot la dirige jusqu’à 1943, avec une interruption pendant la première guerre.

Pour retrouver les exemplaires, c’est ici

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. BRAVO et j’espère bien que cette idée va être reprise car ce n’est pas parceque nous avons une langue inconnue qu’il faut la perdre et comme on parle toujours d’argent deplanche a billets ‘les assignats’ c’est radicalement différent un journal en langue bretonne et je demande que vous fasssier un petit jeu pour que l’on puisse apprendre le BRETON !!! evidemment il ne faut pas attendre des subventions ou alors de chrétiens !!! c’est ce qui s’appelle TRANSMETTRE LA CULTURE DANS CE MONDE FOU DU NUMERIQUE d’où on commence a sertir les limites !!!
    et nous serons dans la pensée de nos cousins du Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS