Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Réforme des retraites. Une mobilisation historique dans toute la Bretagne

Jeudi 19 janvier 2023 restera une date historique concernant la mobilisation sociale, dans toute la Bretagne comme en France. En Bretagne, plus de 150 000 manifestants, de Brest à Nantes, ont battu le pavé contre la réformes des retraites portée par Emmanuel Macron. Tour d’horizon.

A Brest, ils étaient 15 000 dans la rue. 13 000 à Quimper. 7 000 à Morlaix, la même à Lannion. 3000 à Guingamp, 15 000 à Saint-Brieuc, 10 000 à Lorient, 3500 à Quimperlé, 2 000 à Carhaix, idem à Pontivy, 3 000 à Dinan, 4 000 à Saint-Malo, 25 000 à Rennes, 50 000 à Nantes, 7 000 à Vannes, 12 000 à Saint-Nazaire, 2 000 à Redon, 2 000 à Châteaubriant, 500 à Vitré. Des mobilisations ont eu lieu également à Fougères, Ancenis (4 000).

Il s’agit d’une mobilisation historique, avec des records battus dans quasiment toutes les villes où les opposants au gouvernement Macron – dont une partie a tout de même voté pour lui au deuxième tour de l’élection présidentielle et donc de facto pour sa réforme – sont descendus dans la rue.

Pendant ce temps, Emmanuel Macron avait trouvé refuge….en Catalogne, manifestement sourd à la colère d’une partie de la population.

https://twitter.com/Breizh_Info/status/1616356510745137152?s=20&t=bQqqrC9gcXNimCyoLe7gpQ

Concernant la suite des évènements, les huit syndicats de salariés se sont retrouvés jeudi 19 janvier 2023 à 18 h pour décider de la suite de leurs actions contre le projet de réforme des retraites. Ils ont annoncé une nouvelle journée de mobilisation mardi 31 janvier, et appellent à des actions, dont des grèves, autour du 23 janvier, date de présentation du projet en Conseil des ministres. La CGT-Cheminots évoque aussi de possibles « grèves reconductibles » à la SNCF.

A noter que le député RN Sébastien Chenu n’a pas écarté, ce vendredi 20 janvier 2023, la possibilité que le Rassemblement national participe à la prochaine journée de mobilisation contre la réforme des retraites, le mardi 31 janvier, pour faire « reculer » le gouvernement.

Crédit photo : breizh-info.com

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Réforme des retraites. Une mobilisation historique dans toute la Bretagne”

  1. Dominique dit :

    Les salariés du secteur privé cotisent deux fois : une fois pour payer directement, avec leurs colossales cotisations sociales, les retraités du secteur privé ; et une fois pour payer indirectement, avec leurs impôts, les retraités du secteur public.

    Et ceux qui défilent à l’appel de syndicats qui ne représentent, et ne défendent, que les fonctionnaires, ils manifestent donc pour rester doublement cocus. Ils continueront à verser des cotisations formidables dont ils ne reverront que des miettes ( après la gabegie administrative de l’Etat et l’inflatiom) – ce qui est un vol – et à payer des fonctionnaires toute leur vie durant – ce qui est un autre vol – par l’impôt.

    Pendant ce temps, les travailleurs suisses déposent leurs économies dans des organismes financiers qu’ils gèrent eux-mêmes – à l’abri des dirigeants de l’Etat – et les font fructifier durant toutes leurs années de travail. Evidemment, après 40 ans cela fait un joli magot que chacun a pu constituer et surveiller ( pas de risque pour eux de verser des retraites à des immigrés de fraiche date qui n’auront jamais cotisé, ni à de travailleurs étrangers retournés au bled et décédés depuis longtemps )..

    Voilà pourquoi les Suisses ont des retraites en or et les Français des retraites misérables.

    Seuls les Français qui écomomisent dans des fonds privés ( hors URSSAF ) de retraites par capitalisation privés s’en sortent, mais la loi à venir a prévu de leur confisquer.
    Mais qui a lu le projet de loi ?
    L’ âge de départ – qui devrait pouvoir être librement choisi par chacun – masque tout le reste.

  2. Dominique dit :

    En France, les charges dites ” sociales ” sont au total d’un montant ÉGAL au salaire net. Car les charges dites patronales sont autant de salaire que le patron ne peut pas verser au salarié. La gabegie de l’Etat aidant, voilà pourquoi les rémunérations nettes sont si faibles en France.

    Salaire BRUT – 15 % de charges salariales – 35 % de charges patronales = salaire NET.

    Au final, salaire NET = charges sociales = 50 % du BRUT 😰

  3. eclair indien dit :

    Actuellement, il y a quatre problèmes énormes: la réintégration des soignants et autres non-vaccinés, le soutien à l’Ukraine- OTAN sur décision perso du dictateur, l’escroquerie de l’énergie électricité, et l’immigration incontrôlée.
    Le dossier des retraites est un leurre, ce n’est pas la priorité, et malheureusement, les moutons égoistes n-ont toujours pas compris ou est leur intérêt, ils s’agitent sur commande des médias. c ‘est affligeant!

  4. patphil dit :

    il aurait été plus simple de ne pas voter macron (qui avait bien proposé cette réforme)
    quant aux syndicats, « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. » mais ils vont dire qu’ils ne croient pas en dieu!!!

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Tourisme

À la découverte des Cornouailles britanniques : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

Tourisme

À la découverte de l’Irlande : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

Rugby, Sport

RC Vannes : Nouveau record d’affluence et demi-finale en Pro D2 !

Découvrir l'article

Santé, Social

73% des Français plébiscitent la prise en charge à domicile pour la fin de vie

Découvrir l'article

Dinan

Fête de la Bretagne. 10 jours de festivités dans le pays de Dinan

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

Ar Barzhaz Breizh : Kervarker, skrivagner pe falser ? La Villemarqué, un falsificateur ?

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

Fête de la Saint-Yves à Paris : Célébrez le patron des Bretons le 19 mai 2024 !

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

Finistère. Trévarez, joyau architectural et paysager, en lice pour “Le Monument préféré des Français”

Découvrir l'article

Environnement

Que cultiver au jardin en Bretagne au Printemps ?

Découvrir l'article

Economie

Investir en Bretagne : opportunités et défis en 2024

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky