Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Cambriolages. Trois clandestins interpellés à Nantes

Suite à une série d’une trentaine de cambriolages dans les quartiers résidentiels de Nantes et saint-Sébastien, trois hommes de 46, 47 et 48 ans, étrangers sans titre de séjour sur le territoire, ont été interpellés ce 31 janvier et déférés ce 2 février pour neuf vols et recel. L’un d’eux a été jugé pour le même type de fait en août dernier.

Après des repérages, ils escaladaient les façades et passaient de balcons en balcon pour s’introduire dans les appartements en fracturant les fenêtres, pendant les week-ends et vacances. Ils faisaient ensuite main basse sur la maroquinerie de luxe, les bijoux, le contenu des coffre-forts, les vêtements de marque, de l’argenterie… Aux enquêteurs, ils ont affirmé avoir fait leurs emplettes en brocante.

Ce type de voleurs est connu dans les pays de l’ex-espace soviétique sous le nom de « fortochniki », littéralement les « impostiers », car ils entraient dans les appartements par les impostes des fenêtres – toujours ouvertes pour l’aération. Avec l’apparition des fenêtres en PVC, ils se contentent de les forcer ou de les dégonder désormais.

Des ficelles des voleurs des pays de l’Est et comment s’en prémunir

Les marques laissées à la craie par les cambrioleurs sont assez connues – dans les pays de l’Est, les voleurs préfèrent glisser un bout d’allumette ou de papier entre l’ouvrant et le dormant d’une porte – s’il se retrouve à terre, c’est que l’appartement n’est pas délaissé.

D’autres entrent dans les immeubles et tournent toutes les poignées de porte – on les appelle les voleurs à la poignée (ruchechniki). S’ils trouvent une porte ouverte, ils font irruption et main basse sur les valeurs, en quelques minutes. Généralement, il s’agit de drogués qui volent pour payer leur addiction. D’autres font leur répérage en cherchant dans l’immeuble une connaissance quelconque, d’autres, via les réseaux sociaux.

Certains voleurs des pays de l’Est passent aussi par l’extérieur, mais au lieu de monter, ils descendent en rappel depuis le toit et jettent leur dévolu sur les appartements des derniers étages, après un repérage minutieux. Il y a eu quelques rares cas où les voleurs sont passés par le comble perdu et, après avoir repéré leurs victimes, ont attendu qu’elles s’en aillent au travail pour démonter le plancher du grenier et s’introduire dans leurs appartements par le haut.

Généralement, ils agissent plutôt de nuit et l’été – quand les fenêtres sont ouvertes pour profiter de la fraîcheur de la nuit – ou entre 11 h et midi, lorsque les gens sont partis à l’école ou au travail, et ne sont pas encore rentrés manger.

Habituellement, les sociétés de sécurité conseillent, dans les pays de l’Est, d’équiper de grilles les fenêtres des deux premiers niveaux et du dernier niveau d’un immeuble – et pas seulement du rez-de-chaussée comme d’habitude, mais aussi d’installer des alarmes de fenêtre – peu chères et bruyantes – pour décourager des voleurs qui viennent de forcer les menuiseries. Ainsi que des alarmes avec détecteur de présence et vidéosurveillance reliées à une société de sécurité.

LBG

Crédit photo  : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Cambriolages. Trois clandestins interpellés à Nantes”

  1. Dominique dit :

    A Donetsk les Ukrainiens ont aussi fracturés des portes. Et pas que :

    https://t.me/c/1465005844/19722

  2. domper dit :

    La belle France, pays de rêve, où il est conseillé de poser des grilles sur toutes les fenêtres, d’avoir des alarmes et des caméras en payant des sociétés de surveillance, de ne rien posséder de valeur chez soi et surtout de ne pas agresser ( ou se défendre ) un délinquant voleur cambrioleur sous peine de se retrouver condamné et pas qu’un rappel à la loi ou un TIG !

  3. Gaï de ROPRAZ dit :

    La France n’a que ce qu’elle mérite. La Justice est lénifiante, partiale, et les peines, rarement imposées. Qui plus est, un exemple de la lâcheté de notre Justice, est celui de la non-dénonciation. On ne cite jamais la couleur de peau ou l’origine du délinquant. Ces Lois existent et protègent les prévenus. En outre, comme d’aucuns le savent, les noirs, les arabes, et les peuples de l’Est (En particulier les Roumains) tiennent le haut du pavé. Cette obstruction d’origine imposée par la Loi est lamentable et démontre, une fois de plus s’il y a lieu, la profonde lâcheté de notre Justice et surtout, de ceux qui la pratiquent ou l’imposent. D’autant plus, qu’automatiquement, une telle minable lâcheté créé une immense aspiration de délinquants de toutes sortes, de toutes origines. Et qui en souffre ? Les ayants droits, c.a.d. les Francais d’origine.

  4. patphil dit :

    fakeniouze, ces djeunes des quatchiers cherchaient simplement un toit provisoire, il fait si froid dehors, la violence policière les prive d’une sécurité élémentaire

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

NANTES

Rixe au couteau à Nantes : un blessé grave et un suspect interpellé

Découvrir l'article

Insolite, NANTES

Musée Jules Verne à Nantes. Les gauchistes woke dénoncent ce projet

Découvrir l'article

NANTES, Politique

Florian PHILIPPOT, tête de liste aux Européennes, en meeting à NANTES, ce jeudi 23 mai 2024

Découvrir l'article

NANTES

Nantes. Un homme en Urgence absolue après avoir été renversé par le conducteur d’une Audi appartenant à un « cortège de mariage »

Découvrir l'article

BREST, Ensauvagement, Immigration, Justice

Brest. Des Albanais condamnés pour 70 cambriolages dans le Finistère

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, NANTES

La Nuit De l’Erdre révèle les 4 finalistes de son Tremplin !

Découvrir l'article

Ensauvagement, Informatique, Local, NANTES, Société

JePréviens, une appli anti-cambriolage développée en Loire-Atlantique connaît un succès fulgurant

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Local, NANTES, Société

Entre Nantes et la Vendée Oussama viole sa femme tous les jours « pour vérifier qu’elle ne le trompe pas » !

Découvrir l'article

Sociétal

Ille-et-Vilaine : Hausse des vols et arnaques, la gendarmerie appelle à la vigilance !

Découvrir l'article

NANTES

Big Brother is Watching you. 80 caméras de vidéosurveillance supplémentaires à Nantes

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky