page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Royaume-Uni. Malgré les promesses du gouvernement conservateur, près de 1 500 clandestins ont déjà traversé la Manche en 2023

Malgré les déclarations et les initiatives du gouvernement conservateur, les migrants continuent d’affluer vers le Royaume-Uni en traversant la Manche depuis les côtes françaises. Plus de 1 000 clandestins ont déjà débarqué sur le sol britannique depuis le début de l’année 2023

Royaume-Uni : plus de 250 migrants ont traversé la Manche le week-end dernier

Les déclarations successives du Premier ministre britannique Rishi Sunak au cours des derniers mois visant à marteler un discours de fermeté sur la politique migratoire du Royaume-Uni ne parviennent manifestement pas à dissuader les clandestins cherchant à rejoindre le pays.

Durant la journée du samedi 4 février, 218 migrants sont arrivés au Royaume-Uni. Soit quelques jours à peine après que le ministère britannique de l’Intérieur a repris le contrôle des arrivées de clandestins, une tâche qui avait été dédiée à la Royal Navy durant huit mois. Les 218 individus ont été interceptés en mer par les navires de la Border Force.

La première embarcation de migrants a ainsi été conduite dans le port de Douvres, dans le Kent, vers 6 heures du matin samedi. Puis, les arrivées depuis les côtes françaises se sont poursuivies au cours de l’après-midi. Parmi ces clandestins, une très grande majorité d’hommes. Par ailleurs, selon les chiffres officiels du ministère britannique de l’Intérieur, 44 migrants supplémentaires ont traversé la Manche le lendemain, dimanche 5 février.

L’arrivée de ces 262 clandestins est symbolique puisqu’il s’agit des premiers à atteindre le Royaume-Uni depuis que le ministère de l’Intérieur a dévoilé sa nouvelle réponse renforcée pour freiner les traversées de migrants le 31 janvier 2023.

80 000 clandestins débarqués d’ici la fin d’année ?

En comptant ces arrivées des 4 et 5 février, ce sont désormais 1442 clandestins qui ont débarqué sur les côtes britanniques depuis le début de l’année 2023. Et ce, à l’aide de 32 embarcations, ce qui représente une moyenne de 45 individus par bateau.

En janvier 2023, 1 180 migrants illégaux sont parvenus à traverser la Manche. Mention spéciale à la journée du 22 janvier, avec 442 clandestins débarqués sur le sol britannique en moins de 24 heures.

À titre de comparaison, 1 339 migrants étaient entrés illégalement par voie maritime au Royaume-Uni au mois de janvier de l’année dernière. Si une légère baisse est donc observable, elle demeure cependant très loin des promesses de Londres. Rappelons également que l’année 2022 a battu tous les records d’immigration avec près de 46 000 clandestins débarqués sur le littoral britannique en l’espace de 12 mois. Soit 17 000 individus supplémentaires par rapport au total de l’année 2021.

Par ailleurs, ce modeste « ralentissement » observé en janvier 2023 doit être pris en compte avec toutes les précautions d’usage : citant des sources officielles, le quotidien britannique Daily Mail a indiqué le 7 février que les autorités anticipaient un potentiel doublement du nombre de migrants traversant la Manche en 2023 avec une prévision de 80 000 clandestins débarqués d’ici la fin d’année…

L’immigration, piège électoral pour les conservateurs britanniques

Sur le plan politique, cette incapacité des autorités à arrêter les flux de migrants pourrait coûter cher aux conservateurs au niveau électoral. La ministre de l’Intérieur Suella Braverman a notamment déclaré que l’échec du gouvernement à stopper les bateaux pourrait menacer le Parti conservateur lors des prochaines élections.

Manche

Suella Braverman. Source : newstatesman.com

En avril 2022, le Premier ministre de l’époque, Boris Johnson, avait initialement confié la direction des opérations dans la Manche à la marine, à titre de mesure temporaire, mais ce changement n’a pas permis d’éviter une immigration record durant les mois suivants.

En attendant, Londres tente de reprendre la main après avoir créé un nouveau « Commandement opérationnel des petites embarcations » (SBOC), une unité réunissant des militaires et des civils ainsi que la National Crime Agency (agence principale du Royaume-Uni de lutte contre le crime organisé), pour coordonner la réponse du gouvernement face aux arrivées de migrants via la Manche.

Ce SBOC, équipé de drones, de bateaux ou encore de radars et de caméras afin de traquer les réseaux de passeurs de migrants (pour, in fine, traduire en justice les responsables de l’organisation des traversées), va voir ses effectifs renforcés au cours des prochaines semaines avec le recrutement de 730 personnes supplémentaires. Reste à en observer l’efficacité…

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Royaume-Uni. Malgré les promesses du gouvernement conservateur, près de 1 500 clandestins ont déjà traversé la Manche en 2023”

  1. domper dit :

    Combien chaque migrant a payé aux passeurs pour se retrouver sur un bateau ? Toutes les belles paroles et mesures démagogiques seront inutiles et inefficaces par rapport aux sommes considérables que rapporte le trafic d’êtres humains, clients des passeurs.
    Le même problème s’est posé avec le trafic de drogue et on peut voir les résultats !

  2. NOEL dit :

    ” sommes considérables que rapporte le trafic d’êtres humains, clients des passeurs.” et des ONG complices qui se gavent au passage .

  3. patphil dit :

    une nouvelle filière est active à La Réunion, l’année dernière 4 bateaux en provenance du Sri Lanka ont débarqué des migrants, le mois dernier, un , hier un autre, mais chut il s’agit de réfugiés, la préfecture les loge, les nourris et leur procure un pécule financier!

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Economie, Immigration, International, Justice

Immigration économique. En Espagne, un réseau criminel vendait de faux contrats de travail aux migrants : 110 interpellations

Découvrir l'article

Immigration, International, Politique, Sociétal

Immigration. La Hongrie condamnée à 200 millions d’euros d’amende par Bruxelles pour avoir défendu les frontières de l’UE

Découvrir l'article

International

Au Royaume-Uni, le parti de Nigel Farage au coude à coude avec les conservateurs dans les sondages

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, International, Justice

Royaume-Uni. 7 individus condamnés pour avoir exploité sexuellement 2 adolescentes démunies

Découvrir l'article

International

Immigration. Le centre pour migrants voulu par Meloni en Albanie ouvrira ses portes en août

Découvrir l'article

International, Tourisme

Les jardins perdus de Heligan : Un petit coin de paradis en Cornouailles britanniques

Découvrir l'article

Immigration, International

Italie. Nouvel afflux de clandestins à Lampedusa, l’état d’urgence migratoire prolongé

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES

Certains immigrés en rétention au CRA de Rennes “s’avouent vaincus” et “sont prêts à retourner dans leur pays”

Découvrir l'article

International

Plus de 10 000 migrants traversent la Manche : un record pour 2024, l’immigration au cœur des législatives britanniques

Découvrir l'article

Immigration, International, Justice, Sociétal

Irlande. Les opposants à l’immigration ne peuvent compter ni sur la police, ni sur les médias… [Vidéo]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky