Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Royaume-Uni. Immigration : avec près de 46 000 clandestins ayant traversé la Manche, 2022 a battu tous les records malgré le Brexit

À l’heure du bilan de l’année 2022 concernant l’immigration illégale au Royaume-Uni, le constat est sombre pour le gouvernement conservateur. Malgré le Brexit, les arrivées de clandestins ont connu une hausse exponentielle outre-Manche, au point d’atteindre un record historique sur les 12 derniers mois.

Immigration au Royaume-Uni : l’échec du gouvernement conservateur

Traditionnellement, le passage à la nouvelle année est souvent l’occasion de faire le bilan des 12 mois écoulés. Outre-Manche, les chiffres de l’année 2022 concernant l’immigration illégale sont accablants pour l’exécutif britannique. Les données publiées dimanche 1er janvier rapportent que le nombre de migrants ayant traversé la Manche à destination du Royaume-Uni au cours de l’année dernière a en effet atteint un record historique.

Ainsi, le nombre total de migrants enregistrés ayant traversé en 2022 est de 45 756. C’est plus de 17 000 clandestins supplémentaires par rapport au total de l’année 2021. Cette hausse fulgurante est observée depuis plusieurs années puisqu’en 2020, 8 466 migrants illégaux furent recensés. 1 843 en 2019.

Mais ce n’est pas le seul record puisque l’année 2022 a également été marquée par le plus grand nombre de personnes ayant traversé la Manche en une seule journée, avec 1295 migrants illégaux recensés le 22 août.

Sur le plan politique, ce bilan de l’immigration pour l’année 2022 marque surtout un échec du gouvernement britannique face au phénomène et ce, malgré ses promesses répétées de mettre fin aux traversées illégales. Un exécutif qui a vécu une année mouvementée après l’annonce, par Boris Johnson, de sa démission du poste de chef du Parti conservateur le 7 juillet dernier. Après un passage éclair de Liz Truss au 10 Dowing Street durant un mois et 19 jours, c’est actuellement Rishi Sunak, désormais chef du Parti conservateur, qui occupe la fonction de Premier ministre.

Toujours aucune expulsion vers le Rwanda

Le nouveau patron du gouvernement britannique va-t-il se montrer plus efficace que ses prédécesseurs en matière de lutte contre l’immigration ? Lui et le ministre de l’Intérieur Suella Braverman ont manifestement durci le ton au cours des dernières semaines tandis que la justice britannique a finalement validé au mois de décembre le projet d’expulsion des migrants vers le Rwanda après un blocage de plusieurs mois sur pression de la Cour européenne des droits de l’Homme.

Royaume-Uni

Suella Braverman. Source : BBC.com

Ce projet d’expulsion vers le Rwanda, déjà soutenu en leur temps par Boris Johnson et Liz Truss, a pour ambition de dissuader les candidats à l’immigration illégale vers le Royaume-Uni. Une volonté de dissuasion qui peine à montrer ses effets puisque la grande majorité des arrivées de migrants en 2022 a eu lieu après la signature, au mois d’avril dernier, de l’accord de transfert entre Londres et le Rwanda. De plus, malgré la décision de la Haute Cour de Londres jugeant ainsi le dispositif comme étant « légal », aucun vol d’expulsion de clandestins à destination du Rwanda n’a pour l’instant eu lieu outre-Manche.

D’autre part, toujours dans l’optique d’endiguer les traversés de migrants à travers la Manche, le Royaume-Uni a accepté de verser au mois de novembre dernier une aide de 72,2 millions d’euros à la France pour financer des patrouilles le long des côtes françaises afin d’empêcher les départs des embarcations de clandestins.

Brexit et immigration, des promesses non tenues

Enfin, l’exécutif britannique peut toujours tenter de se rassurer en se rappelant qu’un rapport parlementaire publié le 18 juillet 2022 redoutait alors que le nombre total de migrants débarqués illégalement à la fin de l’année dépasse les 60 000. Soit près de 15 000 clandestins de plus que le nombre finalement constaté.

Mais, avec une hausse de 60 % de l’immigration clandestine au Royaume-Uni entre 2021 et 2022, gageons que le tour de vis de la fin de l’automne dernier porte enfin ses fruits. À défaut, ce nombre de 60 000 migrants illégaux traversant la Manche pourrait bien devenir une réalité en 2023.

De quoi sérieusement interroger sur la pertinence du Brexit qui était censé, selon ses promoteurs, garantir une reprise en main du contrôle des flux migratoires et des frontières par l’exécutif britannique. En 2018, alors que le pays était toujours membre de l’UE, seulement 299 clandestins avaient réussi à gagner les côtes britanniques depuis la France.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Royaume-Uni. Immigration : avec près de 46 000 clandestins ayant traversé la Manche, 2022 a battu tous les records malgré le Brexit”

  1. Planque Francis dit :

    – Bien le bonjour à tous,
    – SUGGESTION :
    – Il serait judicieux que nos amis Anglais ”rapatrient” des unionistes de l’Irlande du Nord pour palier leur manque de main d’oeuvres compétentes ( infirmières, chauffeurs, garde côtes , militaires, etc …); et étudie la possibilité d”’exporter” des migrants vers l’Irlande du Nord pour les ”aclimater” au ”global britain ” plutôt que de leur offrir des ”vacances ” au RWANDA. => Cela ferai faire beaucoup d’économies aux Anglais !

  2. patphil dit :

    puisque les clandestins peuvent travailler (pour des miettes) et que l’état le tolère, le flux continuera

  3. GNA46 dit :

    Je croyais avoir compris que SAS Charles le troisième est très favorable à la mixité et au multiculturalisme.
    Il va être ravi charly, y’a du monde qui arrive, et puis sans vergogne je dis que ce qui part là-bas, ne reste pas ici ;))

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Plus de 10 000 migrants traversent la Manche : un record pour 2024, l’immigration au cœur des législatives britanniques

Découvrir l'article

Tourisme

À la découverte de l’Écosse : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

Immigration, International

Royaume-Uni. Les demandeurs d’asile bangladais déboutés bientôt remigrés

Découvrir l'article

International

Immigration au Royaume-Uni. Le rapport choc.

Découvrir l'article

A La Une, Economie, International

Royaume-Uni. Contrairement à ce qu’indique la doxa gauchiste, les niveaux record d’immigration n’ont pas réussi à stimuler l’économie

Découvrir l'article

Immigration, International

Immigration clandestine. L’Irlande veut renvoyer des migrants au Royaume-Uni, Londres s’y oppose

Découvrir l'article

Immigration, International

Royaume-Uni : un premier migrant expulsé au Rwanda. L’énième pansement sur une plaie béante ?

Découvrir l'article

Immigration, International

Royaume-Uni. L’expulsion des clandestins vers le Rwanda enfin validée par le Parlement

Découvrir l'article

A La Une, International

Nigel Farage : « Je suis convaincu que le Brexit était la bonne solution » [Interview]

Découvrir l'article

Politique

Royaume-Uni : Les hommes ne seront plus obligés de serrer la main aux femmes lors de la cérémonie de naturalisation à Westminster (Mais pourquoi donc ?)

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky