page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Von der Leyen : « La plupart de ceux qui déposent une demande d’asile n’ont pas besoin d’être protégés »

Réfugiés, clandestins, demandeurs d’asile, migrants économiques, migrants climatiques… Les mots employés diffèrent mais tous les observateurs concordent sur un fait : il n’y a jamais eu autant de migrations humaines en provenance d’Afrique et d’Asie vers le continent européen.

Les migrations représentent un enjeu européen, auquel nous devons apporter une réponse européenne” déclarait le 1er février 2023 la présidente Ursula von der Leyen, devant le Parlement européen. La question migratoire et les politiques d’asile semblent être des préoccupations majeures pour l’Union européenne. Or, les réflexions portent sur la sécurisation des traversées, sur la répartition des migrants dans la zone euro, sur la mise en place de couloirs humanitaires ou encore sur celle de blocus navals (cette dernière étant décriée par la bien-pensance qui ne réfléchie qu’en termes émotionnels), mais jamais sur les causes de ces départs massifs, ni comment contenir les aspirations des Africains et des Asiatiques à venir s’installer dans ce qui représente pour eux un El Dorado : l’Europe.

Car, rappelons-le, ladite crise migratoire débutée en 2015 ne porte son nom que parce qu’il en a été décidé ainsi : il n’y a pas plus de drames et de situations d’urgence en Afrique et en Asie avant 2015 qu’après, mais un laisser-faire institutionnel doublé de l’action d’entités immigrationnistes, qui ont fait effet de pompe aspirante, multipliant exponentiellement le nombre des candidats au départ, départs facilités qui plus est par la déstabilisation de la Libye. Même Madame von der Leyen – qui peut difficilement être taxée d’identitaire ou de nationaliste – en convient “924 000 demandes d’asile ont été introduites dans l’ensemble de l’Union européenne. (…) Et le fait est que la plupart des personnes qui déposent une demande d’asile n’ont pas besoin d’être protégées.

Parler de “crise migratoire”, c’est sanctifier un droit universel à venir s’installer en Europe. Or, il n’y a aucun droit universel à s’installer où bon nous semble (à moins de trouver une terre inhabitée), par plus qu’il ne s’agit d’un phénomène inéluctable. L’immigration de masse ne représente un défi que parce que l’Europe a décidé de renoncer à ses frontières cédant à une idéologie du monde fluide, trans, global, relativiste, remplaciste. Et parce que les intérêts de ce Grand Remplacement sont gigantesques.

Pendant que les yeux sont tournés vers les côtes italiennes et les confins slaves du continent où déferlent quotidiennement des milliers de clandestins, un raz-de-marée bien plus silencieux, bien plus pernicieux a lieu dans nos aéroports et dans nos gares, où arrivent légalement étudiants, parents et immigrés économiques. Car il ne faut pas oublier cette immigration-là, l’État français délivrant des centaines de milliers de titres de séjours chaque année : 320.000 en 2023, 273.000 en 2022, 223.000 en 2021 etc, dont chacun sait que le “séjour” sera pérennisé.

Les dirigeants européens se contentent d’organiser au mieux cette “crise migratoire”, ils n’entendent pas y mettre fin, ne serait-ce que pour protéger leurs citoyens et leur garantir ce droit de vivre sur leur propre terre.

Mais, des droits, ces saints droits dont même les limaces semblent être pourvues, les populations autochtones des pays d’accueil, elles, n’en ont pas. On les leur nie : ces dernières, damnables par essence, n’auraient d’autre choix que de se laisser envahir. Riches, coupables de deux guerres mondiales, de l’esclavage, de la colonisation et du trou dans la couche d’Ozone, elles n’auraient d’autre choix, pour se repentir, que la submersion.

Telle est la philosophie qui sous-tend “l’Europe forteresse” chantée par Madame von der Leyen.

Audrey D’Aguanno

Crédit photo :DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Von der Leyen : « La plupart de ceux qui déposent une demande d’asile n’ont pas besoin d’être protégés »”

  1. alienor dit :

    je ne plains plus les européens, ils laissent faire donc….à mon âge, je ne mens plus concernée

  2. Domper dit :

    L’ Europe et de fait la France sont des ” Open Bar ” permanents qui font tout pour faciliter l’ envahissement ( je préfère à l’ immigration ! ) des pays concernés. Même pas besoin de fuir une guerre ou d’être dans la légalité, tout est permis et les sanctions sont inexistantes.
    On nous culpabilise à mort sur toutes nos ” Fautes ” depuis des siècles et il donc normal de payer la dette voire de disparaître au profit des descendants d’ esclaves !
    A ce rythme le continent africain repeuplera l’ Europe et on connait déjà le résultat lamentable ( voir l’ Afrique du Sud sans les blancs compétents…) qui s’ en suivra.

  3. patphil dit :

    c’est grand c’est généreux l’europe …. sauf pour les autochtones qui eux devront bosser pour payer des impots

  4. potianha dit :

    Je suis outrée de ce que je lis. Comment peut-on en 2023 tenir un discours aussi dénué de sens ???
    Ces personnes là ont vécues certainement un enfer que ni vous ni moi ne vivrons.
    Vous avez un sérieux problème de supériorité et un sacré culot. Vous n’êtes rien ni personne pour tenir un tel discours, qui, je le répète est complètement absurde.
    J’ai du mal à croire que que vous ayez obtenu un quelconque diplôme.

    Le racisme anti blanc n’existe pas et n’existera jamais. Vous êtes extrêmement gênante avec votre White lives Matter. Je suis désolé de vous l’apprendre mais nous ne sommes plus en 1800.
    Instruisez vous par pitié.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal, Société

“OQTF DEHORS” : Une Banderole Déployée sur les Grilles du Palais de Justice de Bastia

Découvrir l'article

Politique

Nicolas Pouvreau-Monti, cofondateur de l’Observatoire de l’immigration et de la démographie : « On a atteint des niveaux d’immigration jamais-vus» sous la présidence d’Emmanuel Macron »

Découvrir l'article

Politique

Pouvoir d’achat, sécurité, immigration: le Forum BFMTV en intégralité

Découvrir l'article

International, Politique, Sociétal

Macron en campagne électorale en Italie, ou l’art de se faire haïr à l’étranger

Découvrir l'article

Immigration, International, Politique, Sociétal

Immigration. La Hongrie condamnée à 200 millions d’euros d’amende par Bruxelles pour avoir défendu les frontières de l’UE

Découvrir l'article

Politique

Immigration, pouvoir d’achat, énergie… L’interview en intégralité de Jordan Bardella

Découvrir l'article

Immigration, International

La Finlande a fermé sa frontière orientale pour stopper les flux migratoires. Fin de la rhétorique pro-migrant ?

Découvrir l'article

Société, Vidéo

Un passant aide deux femmes policiers incapables de procéder à une arrestation : quand l’idéologie nous met en danger [Vidéo]

Découvrir l'article

International

Immigration. Le centre pour migrants voulu par Meloni en Albanie ouvrira ses portes en août

Découvrir l'article

Politique

Sondage Européennes : Le thème de l’Immigration est une priorité pour les électeurs

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky