page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Immigration. La moitié des sympathisants de gauche jugent désormais qu’il y a trop d’immigrés en France

L’immigration exaspère de plus en plus les Français, y compris les sympathisants de gauche. Ces derniers seraient désormais près d’un sur deux à estimer qu’il y a trop d’immigrés dans le pays…

L’immigration : une connotation négative répandue

L’immigration est un sujet central dans le débat politique hexagonal et représente un enjeu majeur pour la gauche, qui peine à trouver une position cohérente et adaptée aux préoccupations des Français. Le gouvernement a présenté en février un projet de loi sur l’immigration qui devait être examiné par le Parlement à la fin du mois de mars. Toutefois, étant donné le contexte social et politique actuel, notamment la réforme des retraites, le sujet a été jugé trop délicat pour être débattu dans l’immédiat.

Cependant, l’évolution des opinions des Français sur l’immigration au cours des dernières années a été notable. Une tendance confirmée par les résultats d’une enquête réalisée par la société d’études BVA en partenariat avec la fondation Jean-Jaurès du 31 janvier au 1er février 2023 auprès d’un échantillon de 1 001 Français âgés de 18 ans et plus, représentatif de la population française.

Pour mieux comprendre les réactions immédiates des Français à l’immigration, une analyse des réponses à la question ouverte « Spontanément, quand on vous parle d’immigration en France, quelles sont toutes les choses qui vous viennent à l’esprit ? » a été réalisée. Les résultats montrent que plus de 8 sur 10 des verbatims analysés ont une tonalité négative, et que les réactions positives sont rares (7 % des citations) ainsi que les constats (plus neutres) liés à l’actualité (8 % des citations).

Les éléments positifs cités sont la « chance » que constitue l’immigration pour la France (7 % des citations) ainsi que la nécessité d’aider les immigrés et d’accueillir les « réfugiés ». Les résultats de la question fermée sur les thématiques auxquelles les Français associent le plus l’immigration confirment l’analyse des perceptions spontanées. En effet, tous les sujets relatifs à l’actualité, comme les migrations liées à des contraintes climatiques (13 % des citations totales), les réfugiés ukrainiens (13 % également) ou encore les débats autour des ONG et des associations venant en aide aux migrants, notamment en mer Méditerranée (9 %), arrivent en queue de peloton.

Un lien entre insécurité et immigration de plus en plus évident ?

Ces réactions négatives d’une grande majorité de Français à l’égard de l’immigration peuvent s’articuler en quatre grands thèmes : le trop grand nombre d’immigrés en France (ressenti par environ un quart des répondants), l’impossibilité pour la France d’accueillir des immigrés, le lien entre immigration et insécurité, et enfin, l’idée selon laquelle les immigrés bénéficient de trop de droits.

Certains sondés évoquent également la possibilité d’une « immigration choisie » ou d’une immigration limitée sous certaines conditions.

Par ailleurs, les résultats de la question fermée sur les associations des Français à l’immigration reflètent également la prédominance du lien perçu entre immigration et insécurité. Parmi une liste de douze thématiques, deux grandes émergent : l’insécurité et la violence (42% des citations), suivies de l’islamisme (32%), et de l’intégration économique, sociale et culturelle des immigrés dans la société française (28%).

Clivage entre droite et gauche : où en est-on ?

Si l’on s’intéresse aux différences entre les sympathisants de gauche et de droite, la question de l’accueil des migrants constitue toujours une ligne de fracture nette. Les résultats d’une question fermée sur les thématiques liées à l’immigration en témoignent : les sympathisants de Reconquête ! (90 %), du Rassemblement national (69 %) et des Républicains (68%) placent l’insécurité et la violence en tête de leurs réponses, suivies de l’islamisme. Les sympathisants du Rassemblement national et de Reconquête ! complètent leur podium par les trafics de drogue, tandis que les sympathisants Les Républicains citent l’intégration.

En revanche, les sympathisants de la gauche citent en premier les conditions d’accueil des migrants (38%), à égalité avec le racisme. Les sympathisants de La France insoumise et d’Europe Écologie-Les Verts placent les conditions d’accueil des migrants en tête de leurs réponses, tandis que les sympathisants du Parti socialiste citent le racisme en premier. Les sympathisants de Renaissance ne présentent pas de hiérarchie nette dans leurs réponses, ce qui reflète plus ou moins leur positionnement politique…

immigration

L’accueil des migrants, un sujet de divergences notoires ?

En outre,  d’autres résultats indiquent qu’une ligne de clivage importante persiste sur le sujet spécifique de l’accueil des migrants entre droite et gauche. Ainsi, si la majorité des sympathisants de gauche (81 %) et de Renaissance ont le sentiment qu’il y a des différences de traitement envers les réfugiés en France en fonction de leur pays d’origine ou de leur religion, ce n’est le cas que pour 47 % des sympathisants de Reconquête ! et pour 57 % des sympathisants du Rassemblement national. Les sympathisants Les Républicains sont, quant à eux, 71 % à penser de cette manière.

De même, si les sympathisants Les Républicains, du Rassemblement national, de Reconquête ! et de Renaissance estiment que les réfugiés sont en général plutôt bien accueillis en France (avec des taux allant de 71 % à 75 %), les sympathisants de gauche sont beaucoup plus réservés dans leur jugement (56 % seulement sont d’accord avec cette idée, sans distinction de sensibilité).

Enfin, le résultat le plus parlant est que si une grande majorité de sympathisants de gauche (83 %), de Renaissance (68 %) et même de certains sympathisants de droite (54 % des sympathisants Les Républicains) estiment que les immigrés sont victimes de discrimination en France, cela n’est le cas que pour 29 % des sympathisants du Rassemblement national et pour seulement 23 % des sympathisants de Reconquête !. Cette idée constitue donc un marqueur fort et est directement liée à l’orientation politique des personnes interrogées, allant du plus à gauche (89 % chez les sympathisants de La France insoumise) au plus à droite (23 % chez les sympathisants de Reconquête !).

Près de la moitié des sympathisants de gauche désormais hostiles à l’immigration ?

Mais l’étude de BVA met en exergue un élément majeur : 48 % des sympathisants de gauche estiment désormais qu’il y a trop d’immigrés dans le pays. Une progression de 21 points par rapport à un précédent sondage réalisé en 2018 ! De plus, ce sentiment est même majoritaire chez les sympathisants de La France insoumise (51 % ; +20 points par rapport à 2018) et ceux d’Europe Écologie-Les Verts (50 % ; +22 points). S’il est beaucoup plus faible chez les sympathisants du Parti socialiste (43 %), il est toutefois présent chez plus de quatre sympathisants sur dix et également en progression par rapport à 2018 (+18 points).

Plus généralement, près de sept Français sur dix (69 %) considèrent qu’il y a « trop d’immigrés en France aujourd’hui ». Une perception en hausse de six points par rapport à 2018 qui restent beaucoup plus marquée à droite et majoritairement partagée tant par les sympathisants du Rassemblement national (95 %) que par ceux de Reconquête ! (93 %) ou encore par Les Républicains (83 %). Ce sentiment est légèrement majoritaire chez les sympathisants de la majorité présidentielle (59 %).

Enfin, autre signe d’évolution de l’opinion publique en France, 52 % des interrogés estimaient en 2018 que les demandeurs d’asile ou migrants actuellement présents sur le territoire français vivaient dans des conditions inacceptables. En 2023, ils sont désormais une majorité à penser le contraire : 57 % des sondés affirment en effet que les conditions de vie de ces migrants sont acceptables. Soit une hausse de 14 points en cinq ans.

Crédit photo : capture YouTube Sunrise (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

7 réponses à “Immigration. La moitié des sympathisants de gauche jugent désormais qu’il y a trop d’immigrés en France”

  1. Gaï de ROPRAZ dit :

    Il n’est jamais trop tard pour se réveiller. Mais il ne faut surtout pas se faire d’illusions. Les Gauchistes sont des gens d’une race qui les oblige à etre têtus, du reste souvent de père en progéniture. De ce fait, on ne peut rien attendre d’eux et de toutes manieres, ils se placeront toujours en faveur d’une immigration soutenue et majeure. Bref, on aura beau-dire, et lancer des projets sur la comète, ces gauchistes malfaisants, de par leur politique délirante, entraîneront la France et d’autres pays dans le processus d’un mélange de races qui n’aura pour resultat que de tuer la race blanche, et jeter l’Europe dans les abîmes.

  2. patphil dit :

    le petit peuple de gauche voit le réel, leurs zélites sont comme les zélites de droite , pleins d’idées préconçues

    • JTL29 dit :

      Vous avez parfaitement raison car je connais des sympathisants brestois du PS qui sont devenus tout à fait hostiles à l’immigration considérée desormais par eux comme responsable de l’insécurité et de la montée de l’islamisme et ils disent qu’ils se sont abstenus aux dernières élections refusant de choisir entre Macron et Marine Le Pen.

  3. Corlou dit :

    Et 1 sondage de plus , mais ensuite on en fait quoi concrètement ? On le sait 1 majorité de français ne veut plus des migrants extracommunautaires de tous poils , et bien qu’ils l’expriment plus clairement dans ce cas ! Le font ils ? Pas assez virulement semble-t-il et la submersion continue.

  4. Prétet Yvette dit :

    Beaucoup de Français, qui habitent dans les ”quartiers sensibles”, sont des gens de conditions modestes ou des ouvriers qui, autrefois, votaient ”à gauche”…mais, maintenant, ils subissent les désagréments d’avoir des voisins musulmans: c’est leur voiture qui est brûlée, le ”bruit et les odeurs”(comme disait Jacques Chirac),les vols, les cambriolages, l’insécurité grandissante avec des tirs de kalachnikovs ,à cause du caillassage des pompiers et des chauffeurs de bus par l’islamo-racaille : les ”Blancs” sont privés de bus et craignent à faire appel à des pompiers, c’est encore la vente de la drogue à leurs enfants, etc…Pourtant ces mêmes gauchistes approuvaient les musulmans qui égorgeaient des ”civils innocents”, qui mettaient des bombes dans des lieux publics fréquentés par des non-musulmans…ces mêmes gauchistes qui refusaient de faire leur service militaire en Algérie,etc…

  5. Prétet Yvette dit :

    Nos médias ”de gauche” ne parlent pas de l’église Sainte-Madeleine d’Angers qui a été saccagée…ni des Karens(en Birmanie) bombardés par la junte militaire au pouvoir!.. Il y a quelques années, dans une ”salle de prière” musulmane: un coran avait été par terre(en Corse)….toute la ”classe politique” a crié au scandale mais quand un acte odieux et christianophobe est commis on n’entend pas nos médias!…les Karens de Birmanie sont en partie christianisés…les dégradations commises dans une église par les HAINEUX venus d’Afrique ou les anticléricaux ”de gauche” ne sont pas considérées comme importantes par nos médias et nos ”politiques”!…

  6. Brun dit :

    Il y a longtemps que la majorité des Français, qu’ils soient de gauche ou de droite, constatent une dégradation de la situation qu’ils jugent maintenant intolérable. Ce n’est que la lâcheté de leurs “représentants” (sic) qui fait que la situation perdure sans qu’aucune mesure sérieuse ne soit prise pour stopper une dérive qui devient insupportable. Il n’y a hélas aucune chance pour que cela change pendant encore les quatre ans à venir. Seule solution susceptible de stopper cette course vers le néant : le rassemblement des droites de Reconquête à LR en passant évidemment par RN pour virer dans quatre ans tous les mollusques actuellement au pouvoir. Malheureusement, les luttes d’égo rendent cette solution, pourtant évidente si l’on a un minimum de bon sens, pour le moment hors de portée.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immigration, International, Politique, Sociétal

Immigration. La Hongrie condamnée à 200 millions d’euros d’amende par Bruxelles pour avoir défendu les frontières de l’UE

Découvrir l'article

International

Immigration. Le centre pour migrants voulu par Meloni en Albanie ouvrira ses portes en août

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES

Certains immigrés en rétention au CRA de Rennes “s’avouent vaincus” et “sont prêts à retourner dans leur pays”

Découvrir l'article

International

Plus de 10 000 migrants traversent la Manche : un record pour 2024, l’immigration au cœur des législatives britanniques

Découvrir l'article

Immigration, International, Justice, Sociétal

Irlande. Les opposants à l’immigration ne peuvent compter ni sur la police, ni sur les médias… [Vidéo]

Découvrir l'article

Immigration, Tribune libre

Mais où iront les migrants quand l’Europe sera devenue l’Afrique ? [L’Agora]

Découvrir l'article

A La Une, Immigration, International

Freedom of Movement Solidarity Network : le nouveau réseau des associations pro-migrants pour accélérer l’invasion

Découvrir l'article

Châteaubriant, Immigration

Châteaubriant (44) : 7 collectifs de “chrétiens de gauche” vont animer une réunion publique sur l’immigration

Découvrir l'article

A La Une, Environnement, Immigration, International, Sociétal

Grand remplacement. Les Européens plus inquiets de l’immigration que du changement climatique

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES

Mercredi 15 mai, les pro-immigrations vont perturber le centre-ville de Rennes

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky