Eric Zemmour : « Je suis l’objet d’une justice politique qui veut m’interdire de lier l’immigration à l’insécurité »

Eric Zemmour condamné à 10.000€ d’amende : “Je suis l’objet d’une justice politique qui veut m’interdire de lier l’immigration à l’insécurité (…) Je ne regrette absolument pas mes propos”

Le candidat à l’élection présidentielle était interrogé sur le plateau de RMC/BFM par Apolline de Malherbe ce 18 janvier.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

9 réponses

  1. Dans cette partie ouest de l’espace commercial Schengen, la République de Constitution €uropéenne fait ce qu’elle veut depuis l’adoption du traité €uropéen sous forme de Traité de Lisbonne par voie parlementaire, c’est-à-dire grâce au Règne des Partis.

    Les Français d’origines €trangères, c’est-à-dire les €uropéens, tiennent très fort à la mondialisation heureuse qui est, pour certains, insurpassablement paradisiaque.

    Et puis il y a les Étrangers d’origine française qui ont dit NON le 29 mai 2005 et qui étaient au nombre de 15 448 508.

    A voir le taux d’abstention qui avoisine les deux tiers du corps électoral, le nombre de ceux qui ont dit NON, semble avoir doublé.

    Ce qui est demandé, c’est le rétablissement des Frontières & du Franc. Le reste suivra.

    C’est tout.

    1. À Droal.
      Je ne réponds que sur l’abstention : quelqu’en soit le motif, elle est injustifiée.
      « Les absents ont toujours tort »
      Et puis sur la carte d’électeur, il y a ce rappel :
      « voter est un droit, c’est aussi un devoir ».

      1. Les abstentionnistes sont bien, bien, bien au delà de l’écoeurement et ne soutiennent pas le régime, c’est à dire la démocratie.

        La démocratie, c’est quand les gens votent. Il faut noter qu’un résultat suite à un vote peut être non démocratique et invalidé : exemple le référendum du 29 mai 2005 dont le résultat est non démocratique, puisque le résultat démocratique était OUI.

        La conversation est donc terminée.

      2. C’est l’un ou l’autre. Ou c’est un droit ou c’est un devoir. Ce qui est obligatoire n’est plus un droit. Ce qui n’est pas obligatoire n’est pas un devoir.

    1. Qu’est ce qui te fait rire, le blaireau?
      De vivre en dictature?
      Je te conseille d’aller te marrer ailleurs, mongolien.

  2. au début mme malherbe se fait violence, elle ne coupe pas la parole mais bien vite elle joue au procureur dès que le débatteur n’est pas d’accord avec elle

  3. Erwann, il n’est pas trop tard d’apprendre à être poli et respectueux de l’opinion d’autrui. L’anonymat n’excuse pas tout, plus particulièrement sur les réseaux sociaux.
    Il faut aussi réfléchir sur le sens de l’adage suivant : »Éteignez votre télévision et allumez votre cerveau « , surtout aux heures de grande écoute.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !