page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Nantes. Un 1er mai d’émeutes anti capitaliste et anti policière

Pour le 1er Mai 2023 la manifestation unitaire des syndicats aurait réuni, selon la CGT, 80 000 participants , ce qui est manifestement exagéré, mais il y avait beaucoup de monde environ, 40 000 comme lors des plus grandes manifs contre la réforme des retraites .

La CGT avait placé son service d’ordre en tête du défilé car c’est là aussi que dans les précédentes manifestations se positionnaient les fameux « black blocks » que personne ne semble, surtout la police, capable d’identifier.

Et pour cause, il y a beaucoup de fantasme autour de ce que l’on appelle un « black block ». Il s’agit en réalité simplement de plusieurs groupes d’une centaine d’individus qui se rejoignent dans nombre de rues proches du défilé – comme dans l’ilot Kervégan à Nantes – puis qui convergent ensuite vers un objectif précis. Il suffit de se souvenir des émeutes de Gênes en marge du G8 en 2001, émeutes durant lesquelles un jeune manifestant, Carlo Giuliani, fût abattu par la police, pour se rendre compte qu’à défaut d’organisation centrale, il s’agit bel et bien d’une forme de convergence des colères et des intentions révolutionnaires.

Convergences qui font que des individus qui ne se retrouvent pas dans les traditionnels discours syndicaux – ou qui estiment que ceux ci organisent des manifestations trop molles pour ensuite négocier en petit comité avec les autorités – préfèrent garnir les rangs d’un cortège plus radical.

https://twitter.com/Breizh_Info/status/1653003994397130753?s=20

De fait, les radicaux étaient très nombreux, sans doute plus d’un millier ce 1er mai à Nantes, et particulièrement violents et très bien organisés : cagoules, casques, parapluies , outils, fusées, mortiers, armes et projectiles divers …, nombres d’entre eux portaient des gilets jaunes. On a à faire désormais à Nantes à des spécialistes de la guérilla urbaine avec même un service prêt pour secourir d’éventuels blessés (les fameux Street Medics) et des journalistes indépendants sympathisants, nombreux, pour filmer, notamment les interventions policières.

Jamais il n’y eut autant de violence depuis le début des manifestations sur la retraite . Le mobilier urbain était systématiquement détruit. Tous les commerces étaient tagués, les vitrines non protégées étant systématiquement brisées, pas seulement les banques. Ces activistes, proviennent des mouvances d’ultra gauche, anarchistes, trotskystes, autonomes, et aussi antifas (comme le montrent de nombreux tags effectués en cours de route)..Beaucoup moins nombreux, mais présents aussi,  des Gilets jaunes canal historique et des anarchistes de droite (ou nationalistes révolutionnaires quoique moins présents à Nantes). Tous avaient deux cibles principales : le capitalisme et la police, considérée comme le bras armé de l’Etat.

https://twitter.com/Breizh_Info/status/1653003813672960001?s=20

Celle- ci très nombreuse et venant de plusieurs départements même éloignés comme la Haute Vienne n’intervenait que lorsqu’elle se faisait agresser de façon ultra violente ou pour protéger les bâtiments publics comme la préfecture, particulièrement dégradée et le Conseil départemental qui connut un début d’incendie.

Plusieurs véhicules à la fin du cortège furent incendiés près du miroir d’eau. Vers 19h des incidents continuaient encore, feux de poubelles et jets de projectiles contre les forces de l’ordre.

https://twitter.com/Breizh_Info/status/1653099722851115018?s=20

Ce 1er Mai, à Nantes, fût donc une fête du travail placée sour le signe des émeutes anti capitaliste, et anti policière. Il en fût de même à Paris, et dans plusieurs villes de l’hexagone. Jamais la colère n’a semblé aussi grande en France depuis de nombreuses années, il est vrai que la surdité du Gouvernement sur de nombreuses revendications sociales ne contribue pas à l’apaisement.

Crédit photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

10 réponses à “Nantes. Un 1er mai d’émeutes anti capitaliste et anti policière”

  1. GERARD dit :

    Je manifeste, donc je casse, j’incendie, je pille, je souille et je pollue. Pourtant rien ne change, loin s’en faut. Zut ! Emploierais-je la mauvaise formule ???

  2. Prétet Yvette dit :

    ”Manifester ” ne veut pas dire ‘saccager” et blesser des policiers français! A Montpellier, à Nantes, etc….:du mobilier urbain a été détruit ,des banques ont eu leurs vitrines démolies…mais pas les ”banques islamistes”….108 policiers et gendarmes ont été blessés, un policier a été enflammé…..Les gauchistes sont des personnes violentes qui ont La HAINE des policiers et des ”Français” non-musulmans car leurs principaux électeurs sont les racailles musulmanes! En 1962:les dockers de la C.G.T., du port de Marseille, jetaient, dans les eaux du port, les objets précieux que les ”Français” non-musulmans avaient arrachés des mains des égorgeurs du F.L.N…QUI A LA HAINE des Français?….

  3. domper catalan français dit :

    Avec ces violences, on atteint le niveau zéro de l’intelligence….ils sont anti capitalistes, anti pouvoir, anti police mais c’est grâce à leur abstention ( presque 14 millions ) de vote que Macron est arrivé au pouvoir sans une vraie majorité de la population française ! Mr Mélanchon jette sans arrêt de l’huile sur le feu en haranguant les foules ultra gauchistes, en hurlant que ” la police tue ” et il est vrai que le pouvoir n’a jamais pris en compte la détresse et les problèmes du peuple…..ce mépris continuel entraîne automatiquement la colère et la violence et la Police n’y est pour rien…..Si les syndicats sont incapables de mettre le pays à l’ arrêt total, il ne se passera jamais rien et tout recommencera sans trouver la solution.

  4. PL44 dit :

    ” que personne ne semble, surtout la police, capable d’identifier”. Ni d’infiltrer ?
    Difficile à croire !

  5. kaélig dit :

    Bientôt les Brigades Rouges ou la Bande à Bader ?

  6. Eloise Bouton dit :

    https://www.breizh-info.com/2023/01/02/213067/christianophobie-le-bilan-des-attaques-contre-leglise-en-france-en-2022/

    Félicitations ! Vous avez mentionné mon nom dans cet article – Eloise Bouton. Veuillez ajouter un lien vers mon site officiel – https://eloisebouton.org

  7. Richard ALBERTI dit :

    Si l’armée reprenait le pouvoir , je peux vous dire en tant qu’ancien des Forces Spéciales que tout cela n’existerait pas. Les Policiers ne sont pas armés ni prêts face à cette racaille sauvage. Il faut des hommes hyper entraines au combat de rue. Car après une sévère dérouillée par des commandos de ce style il n’y a guère de goût à recommencer. La Force contre la bêtise et la violence c’est le seul discours à connaître.

    • Jakez GWILLOU dit :

      Vous avez parfaitement raison sur le fond. Seulement, l’intervention de l’Armée est un scénario inimaginable pour la bonne raison que ses hauts cadres sont pour la plupart affiliés aux loges. Et que la fermeté, parfois sanglante, sous notre régime républicain, ne s’est jamais exercée qu’à l’encontre des Catholiques (période des Inventaires) et des Patriotes ( Ligues de février 1934 et les Pieds-Noirs), pour ne citer que ces cas.

  8. patphil dit :

    je vois toujours des crs reculer au lieu de foncer pour arrêter des casseurs! sur ordre de leur hiérarchie, non? de belles photos ensuite

  9. Jabeilles dit :

    Je crois aussi qu’il y a un nombre grandissant de “racailles de banlieues” qui se joignent à ces “antifas”… Cf. un petit doc dans les actualités de BFMTV hier 2 mai… D’ailleurs, voler, mettre à sac certains (petits) magasins, c’est assez “nouveau” dans ce genre de déploiement de casseurs… Et les feux tout azimut, aussi… Comme quoi, en effet, on ne sait vraiment pas du tout QUI il y a dans les groupes dits de « black blocks » …

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

NANTES

Nantes : casse et incendie rue Crébillon

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

A la découverte des Saints Bretons. Le 16 Juin c’est la St Similian (Similien)

Découvrir l'article

NANTES

Nantes : Coups de feu en plein après-midi, deux suspects interpellés, l’un d’entre eux connu pour des dizaines de faits

Découvrir l'article

NANTES

Nantes : Un homme agressé au marteau par une bande de 15 personnes

Découvrir l'article

NANTES

Immigration à Nantes : la création du CRA divise les socialistes

Découvrir l'article

NANTES, Politique

« L’Europe ça suffit ». Au coeur de la conférence de Florian Philippot (Les Patriotes) à Nantes

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire, NANTES

Chevaliers. Une nouvelle exposition au musée d’Histoire de Nantes, dès le 19 octobre…avec une grande place faite aux « femmes chevaliers »…

Découvrir l'article

NANTES

Rixe au couteau à Nantes : un blessé grave et un suspect interpellé

Découvrir l'article

Insolite, NANTES

Musée Jules Verne à Nantes. Les gauchistes woke dénoncent ce projet

Découvrir l'article

NANTES, Politique

Florian PHILIPPOT, tête de liste aux Européennes, en meeting à NANTES, ce jeudi 23 mai 2024

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky