Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Covid : « Les enfants ont été sacrifiés, on n’a jamais vu autant de suicides »

Le samedi 13 mai, Ariane Bilheran – philosophe, psychologue clinicienne et docteur en psychopathologie – et Amandine Lafargue – psychologue clinicienne et psychologue des organisations de travail – ont organisé à Paris un colloque intitulé « La dérive totalitaire sur les enfants : diagnostic, causes et conséquences, solutions ».

Parrainé par la Ligue nationale pour la liberté des vaccinations (LNPLV), ce colloque entendait notamment analyser la nature des dommages psychiques auxquels les enfants et les adolescents ont été soumis dans le cadre des mesures prises pendant la crise sanitaire. Il s’est également intéressé aux nouvelles formes que peut prendre cette dérive, en particulier via la promotion de l’éducation à la sexualité dans les enseignements dispensés à l’école. Plusieurs spécialistes (médecins, pédiatres et psychologues) ont ainsi proposé des pistes de réflexion sur les différents aspects des troubles psychiques affectant les jeunes générations depuis la crise sanitaire ainsi que des perspectives pour remédier à leur souffrance, leur permettre de retrouver leur équilibre et leur garantir un développement harmonieux. Interrogée lors du colloque, Nicole Delépine, pédiatre et oncologue, ancien chef du service de cancérologie pédiatrique de l’hôpital de Garches, estime que les mesures sanitaires ayant touché les enfants n’étaient pas justifiées et que ces derniers ont été « sacrifiés dans tous les détails ».

Un point de vue partagé par Olivier Soulier, médecin, qui souligne que les enfants ont été privés « de leur innocence ». « Les parents ont inversé les rôles. Les enfants sont devenus dangereux et les adultes ne les ont pas protégés. Nous avons toute une série de conséquences qui sont parfaitement bien décryptées aujourd’hui, que ce soit des enfants qui ont des troubles du caractère ou des enfants qui se suicident. Nous n’avons jamais eu autant de suicides d’enfants », souligne-t-il. « L’apparition du suicide chez les enfants est exceptionnelle. Pourtant, depuis deux ans, il y a eu une flambée des suicides. Il y a une augmentation des phobies, des troubles anxieux, des angoisses. À moyen terme, il y a des pathologies qui sont plus graves comme la schizophrénie, le registre des psychoses, la perversion et la paranoïa. Tout ce qui structure un enfant a été mis à mal », abonde Karine Terki, psychologue clinicienne spécialisée dans le psychotraumatisme.

« Les relations ont été conditionnées, soit à la vaccination, soit aux masques. À partir du moment où l’on met une injonction dans une relation, c’est une forme de chantage. Cela a encore des conséquences aujourd’hui, des grands-parents ont peur de leurs petits-enfants », poursuit Mme Terki. « On a mis les parents dans la situation d’être en dissonance cognitive, c’est-à-dire que les autorités, sous prétexte d’une idéologie sanitaire, ont mis les parents en situation de maltraiter leurs enfants », ajoute-t-elle.

Pour Karine Baillieu, psychologue clinicienne spécialisée en psychopathologie, les mesures prises pendant la crise sanitaire pourraient marquer durablement certains enfants et potentiellement conditionner leur comportement dans le cas où ils auraient à vivre une situation similaire à l’avenir. « Tout ce qui aura été vécu avec émotion, avec force pendant l’enfance, va s’inscrire de façon indélébile. Ce que l’on vit lorsque l’on est enfant, quand on le vit dans notre corps, dans notre chair, avant même de pouvoir y mettre du sens, ça fait une trace, une empreinte, c’est un moule, en fait. » Et Olivier Soulier de conclure : « Les jeunes ont été vaccinés alors qu’ils ne risquaient absolument rien, beaucoup ont payé un très lourd tribut aux myocardites ou aux troubles neurologiques. Une civilisation qui n’est plus capable de protéger ses enfants n’est plus capable de protéger son avenir. »

Retrouvez les détails du colloque organisé par Ariane Bilheran et la LNPLV ici

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

6 réponses à “Covid : « Les enfants ont été sacrifiés, on n’a jamais vu autant de suicides »”

  1. Noël Stassinet dit :

    Et selon le proverbe de Georgina dufoix “responsable pas coupable” lors de l’histoire scandaleuse du sang contaminé.
    Dans l’affaire de la Terreur sanitaire, presqu’équivalente à La Terreur de 1794 pas sanglante certes, les Olivier véreux, l’ordonnateur des Pompes Funèbres Jérôme salomon qui annonçait chaque soir d’un sourire radieux les morts de la journée, le Mignon de l’Elysée, le clown castex n’ont pas été sanctionnés et le Mignon a même été réélu ! Des enfants ont été durablement frappés psychologiquement par la conduite de parents plus attachés à obéir aux oukases des irresponsables gouvernementaux qu’à veiller au bien de leurs rejetons.
    Des adultes ont été aussi marqués par la dureté et l’inflexibilité conne des autorités sanitaires lors du décès d’un proche, sans visite, sans dernier échange, proche parfois incinéré (contre la volonté exprimée) ainsi que tous ses vêtements ; honte sur tous ces (ir)responsables donneurs de leçon qui critiquent les fonctionnaires français qui, sous l’occupation allemande, obéissaient aux ordres !

    • mouchet dit :

      Bravo pour votre commentaire et je vais dans votre sens ( jpeconomie chez orange actu infos). Bion Tech est actuellement en procès avec le gouvernement allemand qui reconnait ses erreurs dans la précipitation des ces vaccins ARNm. Ce même gouvernement qui s’est excusé devant l’opinion publique allemande et certifie qu’il prendra en charge tous les effets secondaires liés à ce vaccin y compris les fausses couches déclenchées par le vaccin ARNm bien expliqué par le Pr Perronne devant l’assemblée de la CE à Strasbourg devant tous les députés et la revue NEXUS avec photos à l’appui, des modifications des globules rouges agglutinés . La France garde le silence et a conservé le secret défense sur cette épidémie de laboratoire et les vaccins en une parfaite dictature.

  2. JGE83 dit :

    Pour Macron tout se déroule comme prévu et espéré : suicides et avortements sont les deux mamelles du grand remplacement. Plus de jeunes pour prendre la relève il faudra des envahisseurs et le regroupement familial.

  3. Gérard dit :

    Résister ! Ne pas obéir aux ordres du gouvernement était de mise, mais impossible de décrocher de la sacro-sainte TÉLÉVISION, hypnotisés, tous ont suivi comme un seul…
    Affligeant de tristesse et de bêtise.
    Il faut chercher les très rares media indépendants et bien comprendre ce qu’ils délivrent.
    Il faut cesser de regarder les media aux bottes, inutile de les nommer. Chacun les connait.
    Prenez du recul, ne pas agir sans analyser.
    La suite est pire… Voyez !
    .
    https://profession-gendarme.com/rosa-koire-agenda-21-la-finalisation-du-nouvel-ordre-mondial/?fbclid=IwAR1R0M9eTnIKffBWGVUtV5hvOZCRJ6ZgRt6Og9nUzjBZSkGkO4P5o-ofJJ0

  4. mouchet dit :

    Le vaccin de ce virus de laboratoire autant que sa protéine Spike le tout breveté aux USA est un pur scandale sanitaire et financier. Bion tech est en procès en Allemagne pour cette hérésie. Le pire génocide de ce siècle avec 18 millions de morts. Le professeur Montagnier l’avait bien certifié avec les segments du VIH dans le virus, alors que l’Ivermectine et l’hydroxychloroquine soignait ce virus synthétique de laboratoire à 98%. La Pr Henrion Caude et le Pr Raoult dénoncebt aussi cela dans leurs livres. Les enfants sévèrement touchés psychiquement et les femmes enceintes qui ont avorté à cause de la modification des globules rouges en les agglutinant, touchant le placenta, donc un avortement prévisible ou de graves conséquences chez le nouveau né (cas en Australie Nouvelle Zélande et des milliers de cas en Europe tenus secret) sont autant de crimes contre l’humanité. Faire un vaccin ARNm avec une molécule de synthèse Spike fut une folie. Le Professeur Perronne l’a clairement expliqué devant la CE car notre appartenance au règne animal pour 15 à 30 % des gènes de notre physiologie. Ceux-ci font que le règne animal fait le passage de l’ARN à l’ADN en transcriptase inverse ainsi nommé. Beaucoup d’enfant avec une physiologie différente, puisque nous sommes tous différents on de sérieux problèmes la vaccination affectant leur ARN vers l’ADN c’est prouvé avec une modification de la structures du sang dans les globules rouges. Bravo à la ligue nationale pour la liberté des vaccinations et de l’information.

  5. Biel Mas dit :

    Tout cela était prévisible. Hélas. Si vraiment ns avions été ds un temps d épidémie vraiment mortelle, comme le choléra, c était aux Soignants de prendre en main la situation et jms au politique. C’est ce qui se fait ds la pays ds lesquels le choléra sévit. Rien que cette information aurait dû faire dire NON a toute la population. NON aux masques, NON aux piqûres, NON en tout, en vérité !

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Brest

Loudéac

Trafic de drogue en Centre Bretagne : prison ferme pour les trafiquants

NANTES

Deux migrants multirécidivistes narguent la justice…et écopent d’une peine avec sursis à Nantes

LORIENT

Lorient : 4 ans de prison pour Moussa K, un multirécidiviste auteur de vols avec violences

frelon_asiatique

Environnement

Côtes d’Armor. Plus de 100 000 reines de frelons asiatiques capturées en 2023

Ensauvagement, Local, PONTIVY, Société

Vols, dégradations, sale temps pour les automobilistes du pays de Pontivy !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

97 % des enfants exposés aux écrans pendant les vacances de février

Découvrir l'article

Santé, Sociétal

Professeur Raoult : « Si j’avance suivez-moi, si je recule tuez-moi, si je meurs vengez-moi ! »

Découvrir l'article

Santé

Covid-19 : autopsie d’un désastre

Découvrir l'article

Sociétal

Basculement numérique : Éveiller l’authenticité perdue.

Découvrir l'article

Sociétal

Marie-Estelle Dupont : « 2 grands facteurs permettent au pouvoir de dominer les masses »

Découvrir l'article

Economie

4 milliards d’euros de vaccins COVID périmés jetés en Europe

Découvrir l'article

Education, Santé, Social, Sociétal

Covid-19. Efficacité du masque chez les enfants : des preuves introuvables

Découvrir l'article

International

Terreur Woke aux USA. Un juge fédéral nommé par Joe Biden déclare que les parents n’ont pas le droit d’exempter leurs enfants des cours sur les LGBTQ.

Découvrir l'article

Tribune libre

La gouvernance par l’hystérie (Israël, Karabagh, Abaya, Ukraine, Covid, Charlie, etc…)

Découvrir l'article

Education, International, Justice, Sociétal

États-Unis. En Floride, la peine de mort pour les violeurs d’enfants enfin autorisée

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍