Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Tour de France 2023 : les dernières informations (basques) avant le départ

Le Tour de France 2023, la bouffé d’oxygène du mois de juillet pour beaucoup. Et cela débute dès samedi, ce 1er juillet ! Ils vont être à nouveau des millions, sur les routes, devant leur télévision, à suivre l’évènement. Le troisième évènement le plus suivi au monde après la Coupe du monde de football et les Jeux Olympiques. Sauf qu’il se déroule tous les ans !

Voici quelques informations, en vrac, avant le départ de la première étape sur laquelle nous reviendrons samedi matin.

Le Tour de France au Pays Basque, une histoire

La relation du Tour de France avec le Pays Basque a débuté en 1949, pour l’arrivée d’une étape partie de Bordeaux et jugée à Saint-Sébastien, où s’est imposé Louis Caput. À ce stade de la course, plus aucun coureur espagnol ne roulait dans le peloton, contrairement à une autre arrivée organisée en 1977 à Vitoria, la capitale régionale, où c’est justement un coureur basque, José Nazabal, qui franchissait la ligne en vainqueur solitaire. Jusqu’à aujourd’hui, le rendez-vous majeur que la Grande Boucle a honoré au Pays Basque s’est tenu à Saint-Sébastien en 1992, avec un Grand Départ dont le tenant du titre Miguel Indurain a été le héros, s’imposant en voisin sur le prologue. Le Roi Miguel était alors au début de son règne, qui s’est presque symboliquement achevé chez lui à Pampelune, à la fin du Tour 1996. Vingt-sept ans plus tard, et même si les supporters ont pris l’habitude de faire le trajet sur les étapes pyrénéennes pour encourager leurs coureurs, le Tour a répondu à l’appel des passionnés, comme l’explique Christian Prudhomme : « Nous sommes très fiers d’être ici car nous savons que pour le Tour, c’est l’un des meilleurs publics au monde ».

La légende internationale du cyclisme basque remonte au Tour de France 1910 avec la participation de Vicente Blanco, connu comme « el cojo » (le boîteux) car il traînait d’importantes blessures depuis deux accidents du travail à la sortie de l’adolescence : une barre chauffée au fer rouge dans l’usine La Basconia lui avait endommagé le pied gauche et son pied droit avait été pris dans un engrenage aux chantiers navals Euskalduna. Il pédalait plus aisément qu’il ne marchait, mais, objet de railleries, il avait éprouvé des difficultés à obtenir une licence. Champion d’Espagne 1908 et 1909, encouragé par l’écrivain Manuel Aranaz Castellanos, il s’était rendu à Paris à vélo (un millier de kilomètres au départ de Bilbao) pour prendre le départ du Tour mais avait terminé la première étape, Paris-Roubaix, hors-délais, faute de nourriture. Longtemps, il a été considéré comme le premier Espagnol ayant participé à la Grande Boucle jusqu’à ce qu’une enquête, en 2004, démontre que Joseph Habierre, né José Maria Javierre Rapaun en Aragon, engagé comme Français en 1909, était toujours espagnol jusqu’à sa naturalisation après la première guerre mondiale.

7 coureurs basques au départ du Tour de France 2023

Parmi les 176 coureurs attendus au départ, sept Basques prendront place dans le peloton, tous ayant déjà participé à la Grande Boucle. Deux d’entre eux ont d’ailleurs déjà levé les bras et sont même les deux derniers vainqueurs d’étapes espagnoles : Ion Izagirre (Cofidis, né en 1989 à Ormaiztegi) avait gagné en 2016 à Morzine alors qu’il roulait encore pour Movistar, tandis qu’Omar Fraile (Ineos Grenadiers, né en 1990 à Santurtzi) a conclu victorieusement une échappée sur l’aérodrome de Mende en 2018, à l’époque avec le maillot d’Astana. Son coéquipier Jonathan Castroviejo aura le plaisir de traverser son village natal de Getxo au km 25 de la première étape, pour bien débuter son 9e Tour de France. Gorka Izagirre (Movistar, né en 1987 à Ormaiztegi) entame lui son 10e acte avec le Tour, tandis que son jeune coéquipier Alex Aranburu (Movistar, né en 1995 à Ezkio) fait son retour sur l’épreuve après son unique participation en 2021. Dans l’optique du classement général, les espoirs les plus ambitieux reposent sur les épaules de Mikel Landa (Bahrain Victorious, né en 1989 à Murgia), qui a achevé le Tour dans les 7 premiers à quatre reprises sur ses 5 participations. Se hisser au plus haut dans la hiérarchie, ce será aussi l’objectif de Pello Bilbao (Bahrain Victorious, né en 1990 à Gernika), qui a atteint le Top 10 en 2021 (9e).

Le Pays Basque accueille le Tour de France…Mais pas que

Les amateurs de vélo connaissent le Tour du Pays Basque, dont la dernière édition a précisément été remportée par le vainqueur du Tour 2022 Jonas Vingegaard, ou encore la Clasica San Sebastian, gagnée par plusieurs coureurs présents à Bilbao pour le départ, à savoir Julian Alaphilippe, Michal Kwiatkowski ou Adam Yates. En cherchant un peu plus loin, la commune d’Amorebieta, qui donnera le départ de la 3e étape a aussi sa classique, remportée par le Portugais Rui Costa en 2013. Et à Ordizia (2e étape, km 105), se dispute chaque année la  Prueba Villafranca, où Simon Yates a signé l’un de ses tout premiers succès professionnels en 2016. Le Pays Basque se distingue aussi comme une région où s’organisent les courses amateurs, espoirs et juniors les plus convoitées. C’est ainsi que Biniam Girmay, qui fait ses débuts sur le Tour cette année, a brillé sur le Tour de la Bidassoa en 2019 et occupait même la 2e position du classement général avant d’abandonner sur chute. Cette même course a été gagnée par le Costaricien Andrey Amador en 2008 alors qu’il roulait pour l’équipe espoirs navarraise Lizarte. Avec le même maillot, l’Equatorien Richard Carapaz a gagné en 2016 la Montée d’Urraki et le Prix de Lazkao. Chez les plus jeunes, le Tour de Biscaye a valeur de référence internationale et d’ailleurs, le Britannique Tom Pidcock y avait remporté le maillot de la régularité en 2016. Cette année-là, il avait été félicité sur le podium par un ancien double vainqueur de l’épreuve plus de dix ans auparavant, Jonathan Castroviejo… qui sera cette année son équipier sur le Tour dans l’effectif d’Ineos Grenadiers.

Voici pour la page basque. A demain pour de nouvelles aventures.

Tour de France 2023 : quelques chiffres en images

Crédit photo : A.S.O./Morgan Bove (TDR)

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Tour de France 2023 : les dernières informations (basques) avant le départ”

  1. Le tracé démontre qu’il ne s’agit absolument pas d’un “Tour de France” mais d’une somme d’étapes reconnues historiquement comme particulièrement spectaculaires, au service de l’oligarchie financière et commerciale. Je ne regarderai rien de cette déviance complète de l’esprit comme du tracé du vrai Tour de France tel que créé en son temps ! Par ailleurs je rappelle que les vélos devraient tous être identiques, uniquement réglables à la morphologie des coureurs…

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Cyclisme, Sport

Tour de France 2024. Son nom, il le signe à la pointe de son vélo, d’un G, qui veut dire Girmay !

Découvrir l'article

A La Une, Cyclisme, Sport

Antoine Vayer épingle les cadors du Tour de France 2024 sur X : « Si il y avait des incorruptibles comme moi à gérer les instances du cyclisme, on en finirait avec le dopage en 6 mois » [Interview]

Découvrir l'article

Cyclisme, Sport

Jasper Philipsen remporte (enfin) la 10ème étape du Tour de France 2024

Découvrir l'article

Cyclisme, Sport

Anthony Turgis remporte la 9ème étape du Tour de France

Découvrir l'article

Cyclisme, Sport

Cyclisme. Le doublé pour Biniam Girmay sur le Tour de France 2024

Découvrir l'article

Cyclisme, Sport

Tour de France 2024. Mark Cavendish remporte une 35ème étape et rentre dans l’Histoire

Découvrir l'article

Cyclisme, Sport

Tour de France 2024. Pogacar écrase tout le monde au sprint dans le Galibier…et sème le doute chez les amoureux du cyclisme

Découvrir l'article

Cyclisme, Sport

Cyclisme. Biniam Girmay s’impose au sprint à Turin, Richard Carapaz nouveau leader du Tour de France !

Découvrir l'article

Cyclisme, Sport

Cyclisme. Tour de France 2024 : Présentation de l’étape 3 entre Piacenza et Turin

Découvrir l'article

Cyclisme, Sport

Cyclisme. L’étape du Tour se déroulera le 6 juillet (présentation)

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky