Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Nantes : un décor anti-police dans un festival municipal fait scandale

La municipalité de Nantes est elle ACAB ? La question se pose, après que le décor anti-police d’une buvette au festival des Scènes vagabondes – cette année au parc de la Roseraie – a choqué intervenants et festivaliers. Sur la façade en bois peinte, des lettres « ACAB game », des policiers morts et au-dessus des points, comme dans un jeu vidéo – référence satanique à la clé, puisqu’y figure 666 points pour un policier mort.

Toujours sur ce décor, un autre personnage tente d’agresser un policier de la BAC avec une perceuse. En pleines émeutes, et alors que des policiers en civil ont été tabassés à Marseille, et qu’une policière hors service, dans sa voiture personnelle avec ses enfants, a été poursuivie en Ile-de-France par des émeutiers en voiture, ce décor ne pouvait que susciter de fortes réactions. Pourtant, samedi 1er juillet, malgré plusieurs alertes, la ville de Nantes a fait la sourde oreille…avant de se résigner à communiquer ce lundi :

« la présence de ces éléments de décor n’est pas le fait de la ville de Nantes et est en effet inacceptable. La buvette est gérée par un collectif partenaire. Cet habillage en bois a été récupéré par ce collectif auprès d’une autre association et les organisateurs n’ont pas pu prendre connaissance des dessins et des inscriptions. Nous ne pouvons que déplorer ce manque de vigilance collectif. La ville de Nantes regrette très fortement [ah quand même!] que ces éléments de décor aient pu être utilisés et présente ses excuses ».

Par ailleurs le collectif qui gérait cette buvette va se voir signifier l’exclusion des prochaines éditions des scènes vagabondes des personnes qui ont monté et tenu ladite buvette. D’après le programme officiel, le bar était géré par la structure « quai des Chaps », qui se trouve sur un terrain route de Sainte-Luce et regroupe des structures d’arts du cirque et des artistes nomades.

Le préfet réagit au quart de tour

Néanmoins ce rétropédalage n’a évidemment pas arrêté le scandale. Le syndicat policier Alliance s’est fendu d’un communiqué cinglant où il « dénonce la présence de cette représentation ignoble et nauséabonde. C’est rien d’autre qu’une incitation et une provocation à tuer les policiers ». Le préfet – déjà sur la sellette du fait de sa gestion des menaces contre le maire de Saint-Brévin, où le sous-préfet de Saint-Nazaire a servi de fusible – s’est montré réactif en saisissant le procureur de la République, en application de l’article 40 du code de procédure pénale, qui oblige toute autorité constituée à signaler les crimes et délits dont elle a connaissance.

Ciel ! On a retrouvé l’opposition municipale de Nantes

A quelque chose malheur est bon. L’opposition municipale à Nantes est elle aussi sortie du formol pour engranger des points à la veille des vacances : « la mairie de Nantes diffuse le poison de la haine anti-flics avec l’argent des nantais », tonne l’opposition de « droite » qui semble avoir retrouvé du mordant, à force d’être « abasourdis par tant d’incompétence et de cynisme ».

LM

Illustrations : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Nantes : un décor anti-police dans un festival municipal fait scandale”

  1. Thomas dit :

    Les mêmes réclameront une protection policière de leur stand anti-flic à la première embrouille !!!
    Quelle bande de foireux !

  2. patphil dit :

    le gouvernement se complait à laisser la police , les pompiers, les médecins se faire agresser, le bordel organisé les conforte, et les contribuables devront payer la note (impots et tarifs des assurances en hausse!)

  3. Mentalist dit :

    C’est ce qu’on appelle se tirer une balle dans le pied. Comment demander aux franco-arabes et afro-francais, d’avoir un comportement exemplaire, lorsque des indigenes se plaisent à s’autodetruire.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

NANTES

Nantes : Trois individus arrêtés pour une série de « vols à la clenche »

Découvrir l'article

Sociétal

Trafic de cocaïne dans les ports bretons : Sortie d’une enquête sur les sources et les réseaux

Découvrir l'article

RENNES

Rennes. Fusillade sur un point de deal à Maurepas, un homme tire sur ses agresseurs

Découvrir l'article

BREST

Incendies de voitures à Brest : une vague inquiétante touche la ville

Découvrir l'article

NANTES

Nantes (44) : cinq hommes de nationalités turque et géorgienne mis en examen pour une fraude aux cotisations sociales dans le BTP.

Découvrir l'article

Sociétal

Explosion de la délinquance dans les petites villes : agressions, actes de torture, menaces…

Découvrir l'article

BREST

Trafic de drogue à Brest : un dealer condamné à 12 mois de prison dont 4 fermes

Découvrir l'article

NANTES

Deux migrants multirécidivistes narguent la justice…et écopent d’une peine avec sursis à Nantes

Découvrir l'article

Local, NANTES, Religion, Société

Nantes : un chemin de croix organisé par la FSSPX dans le centre-ville !

Découvrir l'article

NANTES

Un homme de 28 ans poignardé à Nantes : les circonstances de l’agression

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍