Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Bon Repos sur Blavet (22). Le son et lumière de l’abbaye de Bon-Repos est de retour depuis le 2 et jusqu’au 12 août ! [Vidéo]

Le son et lumière de Bon-Repos, un événement à succès depuis 35 ans, offre cette année encore, un spectacle nocturne de 2 heures retraçant l’histoire du Centre-Bretagne à travers différentes époques. Plusieurs dates sont prévues d’ici au 12 août 2023.

Son et lumière de Bon-Repos : un succès depuis 35 ans

La Bretagne en été, ce n’est pas que la côte, loin s’en faut ! Au cours des prochains jours, une balade du côté de l’Abbaye de Bon-Repos vaudra le détour. Située au bord du canal de Nantes à Brest, à proximité du lac de Guerlédan, l’abbaye cistercienne de Bon-Repos, fondée au XIIe siècle et remaniée au XVIIIe siècle est cernée par la forêt de Quénécan. Propriété du Conseil départemental des Côtes-d’Armor depuis 2014, Bon-Repos propose des visites et diverses expositions d’avril à décembre.

Mais, comme chaque année depuis 35 ans, un événement particulier est organisé à l’abbaye, plusieurs soirs au cours des deux premières semaines du mois d’août. Vous l’aurez compris, le son et lumière de Bon-Repos signe son retour en cet été 2023 avec un spectacle nocturne de 2 heures joué par 350 figurants et 30 cavaliers sur une scène de 2 hectares. À vos agendas : le spectacle est proposé le mercredi 2, vendredi 4, samedi 5, mercredi 9, vendredi 11 et samedi 12 août 2023. Le début des représentations est fixé à 22h30.

Au cœur de la Bretagne, se déploie ainsi un fascinant spectacle historique et féérique qui emporte les spectateurs dans un tourbillon d’émotions. Animées par une envoûtante bande musicale et des effets pyrotechniques, les scènes sont magnifiées par des projections monumentale sur la façade de l’abbaye de Bon-Repos. De quoi repartir des lieux avec des images inoubliables en tête.

Une fresque historique jusqu’à la chouannerie

Quant au synopsis de ce grand spectacle original de Jean-Paul le Denmat, sur une trame et des personnages originaux de Loïc Baylacq et Xavier Lesèche, l’association Racines d’Argoat, organisatrice de l’événement, détaille :

« Grand Thua, l’âme de Bon-Repos, sort de son sommeil millénaire. Fanch et Yffig, personnages du quotidien, sont à l’origine de ce trouble. Lors d’une partie de pêche, ils ont, par maladresse, vidé le lac où sommeillait le géant de pierre. Pour réparer cet accident et trouver l’élément brisé, Dame Luciole, gardienne du lac endormi et de la mémoire, les incite à mener une quête à travers les âges, les transportant d’un univers à l’autre, d’une époque à l’autre. Qu’a-t-il été rompu lors de cette partie de pêche ? Seuls nos deux amis ont la réponse… »

Fresque historique retraçant l’histoire du Centre-Bretagne, de l’âge de la pierre polie à jusqu’à l’époque des Chouans, le son et lumière de Bon-Repos se déroulera comme suit :

Scène 1 : Les Romains (56 avant J.C.)
Nous sommes en l’an 56 avant notre ère. Après avoir vaincu la rébellion Vénètes sur mer, les légions romaines envahissent l’Armorique. Une traversée qui s’effectue dans la douleur.

Scène 2 : Conomor : le Barbe Bleue Breton (6e siècle)
En 520, Conomor, petit seigneur confiné dans le Poher, rêve de puissance et de gloire. L’assassinat de Tréphine, sa dernière épouse, va mener le tyran à sa perte.

Scène 3 : Les Bonnets Rouges (17e siècle)
Juin 1675. Le peuple n’accepte pas les réformes de Colbert. Après avoir débuté à Rennes, la révolte des Bonnes Rouges embrase toute la Bretagne.

Scène 4 : Le Songe (12e siècle)
Epuisé par une chasse endiablée, le Vicomte Allain III s’endort sous les frondaisons à la lisière de la forêt de Quénécan. La Vierge lui apparaît. Elle lui demande de construire une abbaye sur le lieu même où il s’est endormi.

Scène 5 : La grande foire (14e siècle)
En 1365, alors que la guerre de succession de Bretagne vient de s’achever, l’abbaye est en plein essor. L’activité des moines de Bon-Repos est telle que les retombées économiques profitent à toute la région et permettent l’installation d’une grande foire. Mais la fin du conflit breton à démobilisé bon nombre de mercenaires et cette prospérité attise leur convoitise.

Scène 6 : La vallée engloutie (1930)
En construction depuis 1923, le barrage hydroélectrique de Guerlédan est inauguré le 12 octobre 1930. 55 millions de m3 d’eau engloutissent alors petit à petit la vallée.

Scène 7 : Saint Geniès (17e siècle)
Après une succession d’abbés, le vieux monastère tombe en ruine. Il faut attendre la venue en 1683 de Philippe Alexandre Montault Navailles de Saint Geniès qui décide de s’installer et de vivre à Bon-Repos. Il estime que les locaux du moutier sont indignes de sa personne. Il va, pour des raisons de prestige, construire de nouveaux bâtiments.

Scène 8 : La chouannerie (1791)
Les 20 – 21 – 22 Nivose de l’an IV, l’abbaye, transformée alors en manufacture, est saccagée par une centaine de chouans.

Scène 9 : Final
Descente aux flambeaux.

Bon-Repos

Source : bonrepos.bzh

Une nouvelle scène à l’abbaye de Bon-Repos

Pour cette année 2023, l’organisation a mis en place une nouvelle scène qui plongera, 25 minutes durant, le spectateur dans l’ambiance d’une vaste foire médiévale à laquelle prendront part commerçants, troubadours, moines, novices, nobles et villageois.

Quant à l’origine de cette foire, il faut remonter à l’an 1365 lorsque l’abbaye de Bon-Repos connaît un essor fulgurant tandis que la guerre de succession de Bretagne vient de s’achever. L’activité des moines locaux est telle que les retombées économiques profitent à toute la région et permettent l’installation d’une grande foire autorisé par la famille des Rohans.

Toutefois, la fin du conflit breton a vu un grand nombre de mercenaires être démobilisés alors que la prospérité de Bon-Repos fait des envieux parmi ces derniers. La foire sera t’elle gâchée par ces brigands ?

Il est à noter par ailleurs que les soirs de spectacle, dans l’attente des représentations, il est possible de visiter dès 18 heures le village de Conomor, proposant animations et restauration rapide.

Informations pratiques :

Tarif prévente : Adultes 20 €, Enfants (5-12 ans) 12 €
Plein tarif : Adultes 23 €, Enfants (5-12 ans) 14 €
Les détails concernant les tarifs ainsi que la réservation en ligne sont accessibles via ce lien.

Crédit photo : capture site bonrepos.bzh (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

5 réponses à “Bon Repos sur Blavet (22). Le son et lumière de l’abbaye de Bon-Repos est de retour depuis le 2 et jusqu’au 12 août ! [Vidéo]”

  1. ELYSEE CALLOCH dit :

    Bonjour,
    hier soir (2 août 2023),j’ai assisté pour la première fois,au spectacle Son et lumière de BON REPOS,c’était magnifique,voire grandiose.Tous ses acteurs,les costumes,les chevaux,les effets spéciaux projetés sur l’Abbaye. Le seul bémol c’est les conditions météorologiques.Je sais que c’est quelque chose que l’homme ne maîtrise pas,mais depuis 35 ans que vous organisez ce spectacle,ne pourriez vous pas investir dans une couverture “de l’espace tribune?,car pendant toute la durée du spectacle nous avons dû subir les assauts de la pluie sans discontinuer et c’est très désagréable.J’ai failli partir par deux fois tellement j’étais frigorifié.Néanmoins toutes mes félicitations pour le spectacle

  2. GUILLEVIC Sylvie dit :

    Bonjour avons admiré le spectacle du 2 aout donc hier soir . De la pluie mais pas tout le temps . Une seule chose que je voulais dire toutes mes félicitations aux comédiens bénévoles car nous étions à l’abri mais eux nullement .

  3. Nicolas Carboni dit :

    Nous avons assistés au spectacle du 2 août sous un crachin très frais.
    Ce fut grandiose, mise en scène, jeux des acteurs bénévoles etc..
    Seul bémol la durée, 2 heures c’est 30mn de trop, surtout pour les enfants.

  4. Martine Chapel dit :

    J’ai emmené une amie qui venait pour la toute première fois et comme moi elle a été subjugué par ce spectacle au combien professionnel..des panneaux de l histoire bretonne et de l abbaye riches en animations et en lumière..
    Le ciel de ce 4 août était aussi au RV. Merci aux 350 figurants et aux bénévoles
    Soyez fiers ..vous êtes au top
    Martine et Mary

  5. Nono dit :

    Magnifique, grandiose, merveilleux ! Nous avons apprécié la proximité avec les acteurs bénévoles avec qui nous avons partagé bonne pitance. Félicitations à l’equipe des costumes qui ne néglige aucun détails. Bravo au scénario qui nous tiens en haleine pendant 2h. Haut niveau équestre et pyrotechnique. Que du bonheur, on en oubli la mauvaise qualité des sièges…a l année prochaine.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Loudéac

Trafic de drogue en Centre Bretagne : prison ferme pour les trafiquants

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, LORIENT, Loudéac, PONTIVY, Sociétal

Trafic de drogue. Le Centre-Bretagne, nouveau paradis des marchands de mort ?

Découvrir l'article

Châteaubriant, Culture, Culture & Patrimoine, Patrimoine, Réunification

A Châteaubriant, le “Centre Bretagne” va être détruit

Découvrir l'article

Local, Loudéac, Santé, Social, Société

Tiers-mondisation sanitaire : Scène de misère dans le Centre-Bretagne

Découvrir l'article

Insolite, Local, Loudéac, Sociétal, Société

La couverture très woke du magazine de Loudéac Communauté

Découvrir l'article

A La Une, Santé

Cardiologue, dentiste, dermato, ophtalmo, scanners, hôpitaux, IRM…Dans l’enfer du désert médical en Centre-Bretagne

Découvrir l'article

CALLAC, Politique

Le projet Horizon à Callac, « Un projet pervers et démoniaque » et « une menace pour le peuple breton »

Découvrir l'article

Local, Loudéac

Tranche de vie en Centre-Bretagne : Quand des Roumains rentrent au pays…

Découvrir l'article

Local

A Lignol, dans le centre-Bretagne, le nouveau bar-brasserie est aussi un garage

Découvrir l'article

Environnement

Aäsgard acquiert une forêt en Centre Bretagne

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍