Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’Afrique noire et sa démographie, un problème mondial ? [L’Agora]

Migrants sub-sahariens repoussés dans le désert par 300°c à l’ombre en Tunisie. Crise au Niger. Afrique-du-Sud. De l’Est. De l’Ouest. Immigration subsaharienne jusqu’au Groenland. La démographie de l’Afrique noire inquiète dans le monde entier désormais.

Démographie et sous-développement endémique. Tout est dit. Résumé. Aucun pays d’Afrique noire n’est développé et aucun n’est en passe de le faire… Constat atroce mais voix de la raison. Depuis que je suis jeune et belle, j’entends parler du concept de “pays en voie de développement”. Et depuis le temps, aucun ne s’est sorti du marigot. Ca commence à faire long. Le Nigeria est sensé être le pays le plus développé d’Afrique (avec l’Afrique du Sud -pour les raisons que l’on sait mais il ne faut surtout pas le dire- et l’île Maurice, peuplée à 70% de personnes d’origine indienne). Or, le même Nigeria fourni l’un des plus gros contingents de migrants du continent !

Car pour ne pas avoir l’air d’une cloche, même le plus miteux des Nigérians vivant en France ou en Italie une main devant une main derrière, enverra aux cousins restés dans la case une photo de lui en Europe devant une Ferrari. Faire croire qu’il a réussi, vous comprenez. Ce qui donnera envie à 300 autres lascars de prendre leur baluchon pour venir à leur tour camper devant nos bâtiments publics.

Cercle infernal. Car la force économique du Nigeria dépend essentiellement de son pétrole (90% de ses exportations). Secteur détenu par les entreprises étrangères blanches (américaines notamment) puisque qu’aucune entreprise nigérienne n’est capable de faire tourner cette industrie manifestement. Aucune industrie. Un secteur agricole qui commence tout juste à produire quelque chose. Corruption. Captation de l’Etat. Fuite des rares élites par le premier Ocean Viking qui passe.

Le Nigéria est pourtant sensé être économiquement l’ébouriffant du coin. Le phénoménal d’Afrique de l’Ouest !

Donc le monde a un problème.

Et ce problème ce n’est pas les Indiens d’Amérique ou les Aborigènes d’Australie, ce problème c’est l’Afrique noire. Car les autres auto-stoppeur du progrès ont l’insigne courtoisie de ne pas tripler de population tous les 30 ans. Tiens, la Tunisie par exemple. Elle aussi exporte de la population avant toute autre chose, mais avec un taux de fécondité de 2,11 enfants par femme, le problème devrait être réglé à moyenne échéance. Peut-être même qu’un jour, un président tunisien un peu finaud nous fera le cadeau de décréter le rapatriement général de ses nationaux exportés dans l’Europe entière ! Eh oui ! Face à la grève des ventres, ce sera le seul moyen de lutter contre la submersion migratoire…en provenance d’Afrique noire ! Et puis les Tunisiens de France, eux aussi ils vont peut-être en avoir marre d’avoir toute l’Afrique subsaharienne porte de Clignancourt. Car ici, même eux commencent à être remplacés dans notre envahissement à nous. Allez dans les rues de Pontivy, ce n’est pas des Algériens que vous allez y voir en premier lieu (ne parlons même pas des Bretons), mais bien des Subsahariens, tous mineurs isolés de plus de 35 ans !

L’Afrique subsaharienne, sa démographie à couilles rabattues et son sous-développement éternel, est une affaire mondiale. La Grande Affaire. Point. Parce que non seulement ces populations nous coûtent cher en aide au développement et aides humanitaires diverses quand elles sont chez elles, mais quand elles sont chez nous, elles coûtent également et questionnent toute une partie de la population sur “l’enrichissement” de nos sociétés européennes…

Que l’ONU se réunisse tous les jours pour trouver une solution ! Au lieu de s’occuper des tempêtes, des banquises, des bébés phoques et des 60°c en Espagne (selon Sandrine Rousseau, Notre-Dame du Thermomètre). Que la Communauté planétaire trouve une solution à ce problème planétaire. Car à côté de la démographique qui explose dans toute l’Afrique noire, le Réchauffement, la guerre en Ukraine et la Palestine, c’est terriblement que dalle !

Anne-Sophie Hamon

[email protected]

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.
Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

8 réponses à “L’Afrique noire et sa démographie, un problème mondial ? [L’Agora]”

  1. Pschitt dit :

    On nous parle sans cesse de réfugiés “poussés par la pauvreté”. Mais cette pauvreté est fabriquée sur place par une démographie délirante ! Ils SONT la pauvreté. Et la pauvreté est le principal produit d’exportation de nombreux pays.

  2. Prétet Yvette dit :

    La plupart des Africains sont musulmans, or les musulmans disent que ”c’est Allah qui leur a donné leurs enfants”…la ”régulation des naissances” se heurte, en Afrique, à un problème religieux!…Les Chinois sont moins bêtes que les Africains …en effet,les Chinois ont réussi, eux, à diminuer les naissances, dans leur pays!….Les Africaines ”font des gosses”, puis elles mettent leurs enfants dans la rue et c’est à la ”société” de s’en occuper…beaucoup d’Africains et de Nord-Africains se sauvent en Europe(où ils sont bien accueillis)…au lieu de RESTER dans ”leur” pays ”indépendant”!..

  3. DEPINAY dit :

    Bravo et merci, Madame, pour vos publications.

  4. gaudete dit :

    Il me semblait bien que j’allais boire du petit lait en commençant à lire l’article. Effectivement jamais déçu. Juste une petite précision. La fanatique climatologue Rousseau sait-elle que 60 degrés c’est la température de l’eau pour plumer les volailles dans les abattoirs? mais alors à 300° elle est roussie la rousseau! Je suppose qu’Anne-Sophie est jeune, mais moi qui ai au minimum l’âge d’être son père! déjà dans les années 1960, on nous rebattait les oreilles avec le développement de l’Afrique et aujourd’hui nous en sommes au même point. Mais je ne suis pas sûr que ce soit la natalité galopante qui en soit la cause première mais bien les charognards qui la dépècent tous les jours les vautours européens ou américains qui mettent en lieu et place des serviteurs fidèles qui pillent le pays et ainsi la boucle est bouclée. Dieu merci il y en a qui se révoltent, et il faut espérer que ceux qui font les putchs seront capables de changer le s régimes de corruption mis en place par les charognards cités plus haut. De toute façon tant qu’il y aura des roitelets avides de fric et des charognards venant d’ailleurs, l’Afrique est mal partie, c’est le titre d’un livre des années 60 et toujours d’actualité 60 ans après mais ça arrange bien les gouvernements européens et chinois et sans oublier les amerlocks premiers voleurs que la terre ait portés

  5. Laridan dit :

    Comment ne pas être raccord avec cette journaliste ?
    Il est évident, et depuis longtemps, que le problème de notre planète et de l’Europe en particulier est l’immigration subsaharienne et maghrébine…
    Pour les plus jeunes…. Qu’ils lisent ; Le camp des saints écrit en 1975 par Jean Raspail…
    Et pour les anciens, comme moi, militant depuis 65 ans (oui oui 65 ans) une grande tristesse que le politique pour lequel nous nous battions n’ait pas été écouté mais rejeté comme fascite ou autre qualificatif….

  6. Patrick Yves GIRARD dit :

    Toujours pertinente et donc réaliste, merci Anne-Sophie !

  7. patphil dit :

    tous ces têtes pensantes pourraient travailler et développer leurs pays, au lieu de venir pantoufler devant la caf

  8. SAINT-MARC Jean-Paul dit :

    Migrants sub-sahariens repoussés dans le désert par 300°c à l’ombre en Tunisie.

    Ah bon, la Tunisie est sur Mercure ?

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Paris : les immigrés clandestins surreprésentés chez les violeurs de rue

Découvrir l'article

Politique

Fabrice Leggeri, ex-directeur de Frontex : « La Commission européenne voit l’immigration illégale comme un projet et non pas comme un problème »

Découvrir l'article

Sociétal

Pouvoir d’achat, Santé, Immigration, Déliquance : les principales priorités des Français

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES

Rennes : une association immigrationniste campe devant l’entrée de la préfecture

Découvrir l'article

Sociétal

Immigration à Bélâbre. Ces bobos rejetés dans leur village car Pro Migrants

Découvrir l'article

International, Sélection de la rédaction

Grand remplacement au Royaume Uni : Une population de plus de 70 millions d’habitants d’ici 2026, du fait de l’immigration

Découvrir l'article

International

Dublin. Une manifestation record contre l’immigration aux cris de « Ireland is Full »

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES

Rennes : le collectif de soutien aux Sans-Papiers en pleine dépression

Découvrir l'article

Local, NANTES, Politique

Nantes : Bassem Asseh (PS) tient un discours « facho »

Découvrir l'article

Sociétal

Immigration : les entrées légales annuelles ont doublé en 20 ans, atteignant un record à 323.000 titres de séjour en 2023

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍