Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Criminalité, QI, génétique, mythe du racisme policier, gauchisme : une compilation d’études dévoilée

Cet article issu de cet excellent site est essentiellement une compilation de tweets que l’auteur a publiés sur ses différents comptes et qui présentent des citations, des preuves et des chiffres (avec toujours les liens vers les sources, qui sont des articles scientifiques ou des statistiques publiques) sur différents sujets d’importance :

  • Génétique et héritabilité
  • Criminalité par origine ethnique
  • QI et intelligence
  • Mythe du racisme policier
  • Gauche et gauchisme

Génétique et héritabilité

Héritabilité élevée de la réussite scolaire

Étude publiée dans Nature en 2018 :

“Les résultats ont montré que la réussite scolaire est fortement héritable (héritabilité des jumeaux ~60%).”

“Nous concluons que la remarquable stabilité des résultats scolaires est en grande partie due à la génétique.”

Source : Rimfeld, K., Malanchini, M., Krapohl, E. et al. The stability of educational achievement across school years is largely explained by genetic factors. npj Science Learn 3, 16 (2018). https://doi.org/10.1038/s41539-018-0030-0 (lien)

Héritabilité élevée du QI et de différents traits

Gènes VS environnement :

D’après les études effectuées sur les jumeaux, l’héritabilité du QI à l’âge adulte est de 0,8 (soit 80%).

La plupart des traits comportementaux sont héritables à 25-75% (représentés par les barres bleues à droite de ce graphique).

Les petits camemberts montrent les corrélations entre les différents traits. Bleu = corrélation positive, rouge = corrélation négative.

Source : Abdellaoui, A., Verweij, K.J.H. Dissecting polygenic signals from genome-wide association studies on human behaviour. Nat Hum Behav 5, 686–694 (2021). https://doi.org/10.1038/s41562-021-01110-y (lien)

Criminalité

Criminalité interraciale aux Etats-Unis :

Selon les chiffres du département de la Justice américaine de 2021, voici la répartition des “crimes violents interraciaux” entre blancs et noirs :

  • Agressions de noirs par des blancs : 13%
  • Agressions de blancs par des noirs : 87%

Le tableau complet est ici :

Source: Bureau of Justice Statistics, National Crime Victimization Survey, 2021. (lien)

Les afro-américains : 60% des meurtres pour 13% de la population américaine

Continuons avec les statistiques de criminalité américaine qui dérangent :

Malgré le fait que les afro-américains ne représentent que 13% de la population, ils commettent 60% des meurtres aux Etats-Unis.

Quelques précisions :

  • Le chiffre de 60,4% est obtenu en calculant la part de meurtriers afro-américains parmi l’ensemble des meurtriers dont la race est connue. 52,6% est une borne inférieure si l’on imagine que 100% des meurtriers de race inconnue ne sont pas afro-américains (ce qui est évidemment faux).
  • Plusieurs grandes villes n’ont pas communiqué au FBI leurs données sur les meurtres en 2021, y compris certaines qui ont été fortement touchées par l’augmentation du nombre d’homicides post-George Floyd à partir de 2020. Il est donc probable que le pourcentage réel d’homicides commis par des afro-américains en 2021 soit supérieur à 60,4%.

Source : FBI Crime Data Explorer (lien)

La criminalité selon le niveau de revenu aux Etats-Unis :

La gauche prétend que la criminalité des afro-américains aux Etats-Unis s’explique par “la pauvreté”… est-ce vrai ?

Désolé de les décevoir :

Les afro-américains élevés dans la classe moyenne supérieure ont à peu près le même niveau de criminalité que les blancs de classe populaires (si l’on se réfère à leurs taux d’incarcération).

À niveau socio-économique équivalent, les afro-américains ont systématiquement un taux de criminalité supérieur aux blancs, et cet écart est d’autant plus fort que le niveau de richesse est élevé.

Source : Raj Chetty and others, Race and Economic Opportunity in the United States: an Intergenerational Perspective, The Quarterly Journal of Economics, Volume 135, Issue 2, May 2020, Pages 711–783, (lien)

Homicides par origine ethnique des condamnés en Grande-Bretagne :

Statistiques des homicides en Angleterre et au pays de Galles de 2019 à 2021 :

La population d’apparence ethnique “noire” représente 3% de la population mais 18% des condamnés pour meurtres.

Une surreprésentation de x6.

Source : Home Office – Homicide Index (lien)

Intelligence et QI

QI et violence :

Le lien entre la violence et un QI bas est bien établi, mais comme le montre ce graphique, la différence dans l’incidence des comportements violents entre les personnes à QI bas et celles à QI moyennement élevé est flagrante :

Elle est douze fois plus élevée.

Source : Jacob L, Haro JM, Koyanagi A. Association between intelligence quotient and violence perpetration in the English general population. Psychol Med. 2019 Jun;49(8):1316-1323. doi: 10.1017/S0033291718001939. Epub 2018 Jul 30. PMID: 30058504. (lien)

QI et maladie mentale :

Un QI plus élevé est associé à des taux plus faibles de la plupart des formes de maladies mentales.

Ce résultat a été obtenu dans une étude longitudinale sur un échantillon de 1,049,663 hommes.

Source : Gale CR, Batty GD, Tynelius P, Deary IJ, Rasmussen F. Intelligence in early adulthood and subsequent hospitalization for mental disorders. Epidemiology. 2010 Jan;21(1):70-7. doi: 10.1097/EDE.0b013e3181c17da8. PMID: 19907333; PMCID: PMC4170757. (lien)

Stabilité forte du QI de 18 à 65 ans :

Les différences individuelles d’intelligence générale (= QI) mesurées à l’âge de 18 ans sont presque parfaitement préservées jusqu’à l’âge de 60 ans, après quoi cette stabilité commence à s’effriter lentement.

Source : Rönnlund, M., Sundström, A., & Nilsson, L.-G. (2015). Interindividual differences in general cognitive ability from age 18 to age 65 years are extremely stable and strongly associated with working memory capacity. Intelligence, 53, 59–64. https://doi.org/10.1016/j.intell.2015.08.011 (lien)

À propos du fameux “facteur social”

Exemple de la Guerre de Sécession :

La gauche pense que les enfants de familles aisées réussissent mieux dans la vie uniquement grâce à leurs richesses.

Alors que se passerait-il si ces familles perdaient brutalement une grande partie de leur fortune ?

Et bien un tel événement a eu lieu aux Etats-Unis après la Guerre de Sécession, qui était un des “plus larges épisodes de compression de richesses” dans l’histoire :

Les familles blanches du Sud qui possédaient des esclaves en 1860 avaient perdu la majeure partie de leur fortune en 1870.

Voilà ce qui s’est passé ensuite selon une étude de 2021 :

“Malgré ces importantes pertes de richesse pour les ménages blancs du Sud, nous constatons que la richesse et le statut social d’avant la guerre de Sécession ont persisté, en particulier dans les familles de propriétaires d’esclaves.

Nous constatons qu’en dépit du fait que les propriétaires d’esclaves ont subi des pertes de richesse substantielles, leurs fils se sont presque entièrement remis de ce “choc de richesse” en 1900, et leurs petits-fils avaient complètement rattrapé leur retard en termes de revenus en 1940.

Les théories de gauche sont incapables d’expliquer un tel phénomène parce qu’elles sont pseudo-scientifiques, et refusent d’accepter que la génétique a une importance majeure.

(La richesse a tendance à persister dans une famille parce que les parents transmettent leurs gènes à leurs enfants.)

Source : Ager, Philipp, Leah Boustan, and Katherine Eriksson. 2021. “The Intergenerational Effects of a Large Wealth Shock: White Southerners after the Civil War.” American Economic Review, 111 (11): 3767-94. (lien)

Exemple des gagnants de loto en Suède :

Résultats d’une étude (Cesarini, 2016) sur les gagnants de loto en Suède :

L’augmentation de la richesse des parents ayant gagné au loto n’a absolument PAS augmenté le QI des enfants, et plus généralement n’a eu aucun effet sur la réussite des enfants.

Source : David Cesarini and others, Wealth, Health, and Child Development: Evidence from Administrative Data on Swedish Lottery Players, The Quarterly Journal of Economics, Volume 131, Issue 2, May 2016, Pages 687–738, (lien)

Démystifications sur le prétendu racisme policier

Pas de racisme policier systémique en Grande-Bretagne :

Il n’y a pas de racisme policier systémique en Grande-Bretagne selon les chiffres :

La répartition ethnique des personnes tuées par la police est alignée sur la répartition ethnique des personnes qui commettent des meurtres.

Les noirs ne sont pas surreprésentés parmi les personnes tuées par la police lorsqu’on tient compte de leur proportion parmi les coupables d’homicides.

Source : Ministry of Justice (lien), Independent Office for Police Conduct (lien)

Pas de racisme policier systémique aux États-Unis :

Entre 2005 et 2014 aux États-Unis, les afro-américains ont représenté 40% des personnes qui ont tué des policiers.

En comparaison, ils ne représentent que 31% des personnes tuées par la police.

La théorie du racisme policier systémique s’effondre face aux chiffres.

Source : FBI (lien)

Gauche et gauchisme

Gauchisme et préférence pour l’étranger :

29% des blancs qui votent démocrate aux Etats-Unis préféreraient que l’argent des contribuables soit dépensé pour les pauvres dans d’autres pays que les USA, plutôt qu’aux USA même.

Les gauchistes pratiquent le “white flight” autant que les conservateurs :

Le chercheur Eric Kaufman a constaté que les blancs sélectionnent en général des quartiers où la diversité ethnique est la plus basse pour vivre… et c’est AUTANT le cas pour les blancs de droite que de gauche.

Les hypocrites prônent une diversité qu’ils évitent.

Source : Kaufmann, Eric (2023) White Flight from Immigration?: Attitudes to diversity and white residential choice. Social Science Quarterly, ISSN 0038-4941. (lien)

Lien entre idées politiques et santé :

Les enfants en bonne santé ont beaucoup plus de chances d’être de droite quand ils seront adultes :

Selon une étude publiée en 2022, l’état de santé pendant l’enfance est corrélé au fait d’être conservateur à l’âge adulte.

Source : Kannan VD, Pacheco J, Peters K, Lapham S, Chapman BP. The relationship between health and political ideology begins in childhood. SSM Popul Health. 2022 Aug 24 (lien)

Hégémonie de la gauche dans le monde académique :

Une étude a analysé le ratio de professeurs démocrates (de gauche) par rapport au nombre de professeurs républicains (de droite) dans les universités américaines.

Le résultat est encore plus extrême que ce que vous imaginez.

La gauche est hégémonique dans le monde académique.

Source : Langbert, M. (2018). Homogenous: The Political Affiliations of Elite Liberal Arts College Faculty. Academic Questions, 31(2), 186–197. doi:10.1007/s12129-018-9700-x (lien)

Biais antiraciste dans les médias :

Si vous lisez un article à propos d’un meurtrier, à partir de quand l’origine du meurtrier sera-t-telle mentionnée ?

Si le meurtrier est blanc : généralement ce sera mentionné dès le début.
Si le meurtrier est noir : généralement ce sera enfoui vers la fin de l’article.

Les médias sont antiracistes et ont un biais pro-noir et anti-blanc.

Ce n’est pas nouveau mais c’est bien d’avoir des preuves chiffrées.

L’analyse ci-dessus a bien sûr été faite aux Etats-Unis.

Source : Yes, the Media Bury the Race of Murderers—If They’re Not White (freebeacon.com)

Les réactions face à la recherche sur les différences hommes-femmes :

Une étude s’est intéressée aux réactions des hommes et des femmes sur la recherche concernant les différences hommes-femmes. L’un des constats est que les gens ont davantage tendance à questionner les études qui concluent à des différences hommes-femmes en faveur des hommes. Le “politiquement correct” sur la question est donc de trouver des différences hommes-femmes en faveur des femmes.

“Les réactions à des études sur les différences entre les sexes s’expliquent en partie par une tendance à protéger davantage les femmes que les hommes.”

“En particulier, les gens réagissent moins positivement aux recherches qui présentent les hommes sous un jour plus favorable.”

Source : Stewart- Williams, S., Wong, X. L., Chang, C. Y. M., & Thomas, A. G. (2022). Reactions to research on sex differences: Effect of sex favoured, researcher sex, and importance of sex-difference domain. British Journal of Psychology, 113, 960–986. (lien)

Favoritisme des professeurs en faveur des filles :

Une étude effectuée en France aboutit à la conclusion que les enseignants ont un biais en faveur des filles : ils les favorisent dans leur notation.

Ce favoritisme pourrait expliquer le retard des garçons par rapport aux filles à l’école.

Source : Terrier, Camille, Boys Lag Behind: How Teachers’ Gender Biases Affect Student Achievement. IZA Discussion Paper No. 10343 (lien)

Lire la suite ici

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Criminalité, QI, génétique, mythe du racisme policier, gauchisme : une compilation d’études dévoilée”

  1. Jean-Paul SAINT-MARC dit :

    Vieux prof, j’ai une réserve pour la dernière corrélation.
    Les filles sont généralement plus bosseuses et calmes en cours, mais je ne suis pas certains que cela influe beaucoup sur la notation d’un prof attaché à l’équité…
    Je crois aussi qu’elles sont moins portées vers les sciences dures (math, physique) et plus vers les sciences humaines (sciences naturelles, médecine) et sociales.

  2. Gaï de Ropraz dit :

    C’est bien long…. Est-ce necessaire ?

  3. Pschitt dit :

    Très intéressant, d’autant plus que tout cela provient de publications scientifiques réputées. Combien de temps de tels travaux pourront-ils être menés ? Je suppose qu’obtenir aujourd’hui un financement pour un projet de recherche du genre “différences de QI entre deux populations d’origine ethnique différente” doit être carrément impossible ! Et les universitaires wokistes de proclamer dans quelques années : “on croyait jadis qu’il y avait un rapport entre race et QI, mais plus aucune étude ne la démontre à présent” !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, Agriculture, Immigration

Un migrant amputé par une machine agricole et laissé mourir : le visage de l’esclavagisme nécessaire au capitalisme et encouragé par le gauchisme

Découvrir l'article

Immigration, Insolite, Local, RENNES

A Rennes, une association de soutien aux clandestins décide d’occuper un lieu pour… lutter contre le vote RN !

Découvrir l'article

Local, RENNES, Sociétal, Société

A Rennes, une association subventionnée par la mairie organise des réunions pour personnes grosses… interdites aux hommes hétérosexuel

Découvrir l'article

ST-NAZAIRE

Incendie volontaire et coups de feu à Saint-Nazaire : Un appartement visé dans un quartier Ouest

Découvrir l'article

BREST

406 kg de cocaïne saisis au large de Brest : Le voilier polonais transportait une cargaison illégale

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Wokisme. « Il n’est pas nécessaire de persuader tout le monde de lutter contre le déclin de la civilisation, il suffit d’être assez nombreux » : Entretien avec Wanjiru Njoya

Découvrir l'article

International

Folie gauchiste en Irlande. Le Premier ministre irlandais veut poursuivre l’adoption de la loi sur « les discours haineux »

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Pauline Condomines (Livre Noir) : « Il y a bien des passerelles entre l’extrême gauche et l’islamisme et c’est ce que j’ai découvert lors de mon enquête » [Interview]

Découvrir l'article

Sociétal

La Chine et la collecte de données génétiques : un risque majeur ?

Découvrir l'article

Immigration, International

En Allemagne, le lien entre immigration et délinquance est (enfin) fait

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky