Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le patriotisme peut-il être européen ? Retour sur le 32e Forum économique de Karpacz en Pologne [Reportage]

Lionel Baland a pris part, du 5 au 7 septembre 2023, au 32Forum économique à Karpacz en Pologne afin d’y réaliser un reportage pour Breizh-info et d’y animer un panel de discussion intitulé « Le patriotisme peut-il être européen ? », auquel ont pris part le député européen, ex-vice-président du Parlement européen et idéologue du parti Droit et justice (PiS) qui gouverne la Pologne Zdzisław Krasnodębski, le secrétaire d’État de Droit et justice (PiS) Włodzimierz Bernacki et le journaliste britannique du Guardian Patrick Wintour. 

Comme chaque année, au début du mois de septembre, le Forum économique a ouvert ses portes à des représentants du monde économique, de la politique, des affaires, des médias, des chercheurs, des organisations non-gouvernementales, … venus, tant de Pologne que des autres pays européens, et, même, pour certains d’entre eux, d’autres continents.

Initialement, depuis la date de sa création, en 1991, jusqu’en 2019, l’événement s’est déroulé à Krynica-Zdrój en Petite Pologne. À partir de 2020, il a pris place à Karpacz en Basse-Silésie, aux pieds des monts des Géants. Cet endroit est situé entre la ville de Jelenia Góra et la frontière tchèque, pas très loin de l’Allemagne. Une série d’hôtels et d’auberges y fonctionnent tout au long de l’année grâce à la force d’attractivité, liée à la montagne, de l’endroit, tant en hiver qu’en été. L’évènement se déroule au sein de l’hôtel Gołębiewski, situé sur les hauteurs de la localité et qui offre un superbe point de vue sur la montagne.

Dés avant le début du forum, les mesures strictes de sécurité sont entrées en vigueur, depuis le quadrillage de la localité par la police jusqu’à une zone d’exclusion aérienne. Durant les trois jours, les panels de discussion réunissant des invités de marque se sont enchaînés. Ainsi, notre confrère, le rédacteur en chef du Visegrád Post Ferenc Almássy, a reçu la co-présidente de Bosnie-Herzégovine Madame Željka Cvijanović, accompagnée de ses gardes du corps.

Ferenc Almássy et Željka Cvijanović

Les sujets des débats sont repris dans différentes catégories : affaires et gestion, digitalisation, Europe des Carpates, Europe dans le Monde, finances et investissements, sécurité internationale, sécurité sur Internet, santé, politique internationale, régions, médias et communication, nouvelle économie, nouvelles technologies, reconstruction de l’Ukraine, État et réforme, politique internationale, industrie touristique, société, soins de santé, transition écologique, développement soutenable, religion, communauté polonaise à l’étranger, …

Si la guerre en Ukraine a encore influencé le forum, cependant moins que l’année dernière, celui-ci a subi les conséquences de la campagne électorale en cours en Pologne en vue des élections législatives du dimanche 15 octobre 2023. Certains responsables du parti politique Droit et justice (PiS) qui gouverne la Pologne n’ont pas pris part à cet événement, alors que d’autres, à l’instar de représentants de partis politiques polonais concurrents, ont utilisé les panels de discussion du forum afin de réaliser leur propagande électorale. Les deux présidents du parti nationaliste polonais Konfederacja Wolność i Niepodległość (Confédération de la liberté et de l’indépendance) ont été présents lors de différents panels. Cette formation politique joue un rôle important dans la campagne électorale des législatives, car les sondages indiquent que les conservateurs du parti Droit et justice (PiS) et leurs alliés ne disposeront plus d’une majorité à l’issue des élections législatives. Lors du forum, nous avons rencontré ces deux co-présidents de la Confédération de la liberté et de l’indépendance Krzysztof Bosak, que nous avions interrogé l’année dernière, et Slawomir Mentzen. Krzysztof Bosak nous a déclaré que son parti ne prendra pas part au futur gouvernement polonais aux côtés de Droit et justice et de ses alliés et ne le soutiendra pas non plus de l’extérieur. La raison de ce choix est que la Confédération a tiré les leçons de coalitions qui ont vu le jour dans d’autres pays comme l’Autriche, la Bulgarie ou la Grèce, où un parti nationaliste a participé au pouvoir en tant que partenaire mineur d’un grand parti et a plus ou moins été détruit à la suite de ce choix dans ce type de configuration. En conséquence, la Confédération restera dans l’opposition et laissera Droit et justice se débrouiller seul, ce qui pourrait conduire à l’impossibilité de mettre en place un nouveau gouvernement à l’issue des élections législatives. En outre, la Confédération ne se prononce pas, avant les élections législatives de 2023, sur sa possible future appartenance à un groupe au Parlement européen à l’issue des élections de juin 2024 pour cette institution.

Quant aux deux représentants de Droit et justice ayant pris part au panel « Le patriotisme peut-il être européen ? », interrogés par nos soins à ce propos au sein de cette discussion publique, ils sont arrivés à ne pas répondre, durant plusieurs dizaines de minutes, à la question de savoir ce que leur parti fera après les élections, puisque celui-ci, lâché par la Confédération, ne disposera probablement pas, avec ses alliés, d’une majorité.

Outre les panels de discussion, le Forum permet aux participants de rencontrer divers acteurs dans leur domaine d’activité. Au sein des différents commerces et échoppes de nourriture, tout est gratuit, ainsi qu’aux bars des différentes soirées organisées à l’intérieur du Forum et aussi les galas et les diners de gala ainsi que des excursions, pour ceux qui le désirent, vers différents endroits touristiques de la région.

La particularité de ce forum réside dans le fait que tout le monde parle avec tout le monde et que les représentants de partis nationalistes sont traités de la même manière que les autres, ce qui est rarement le cas en Europe occidentale.

Cette année, le Forum économique se targue d’avoir accueilli plus de 5.000 participants ayant pris part à plus de 540 débats. Sa santé est le reflet de celle de la Pologne, autrefois pauvre et grise, qui est devenue prospère et pleine d’avenir. Un pays qui n’arrête pas de monter, à l’instar d’autres États de la partie orientale de l’Union Européenne, et qui est désormais une importante puissance dans la région. Le Forum économique joue un rôle important dans la capacité de la Pologne à influer en sa faveur sur la scène internationale.

Lionel Baland 

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Le patriotisme peut-il être européen ? Retour sur le 32e Forum économique de Karpacz en Pologne [Reportage]”

  1. Philibert dit :

    Un drapeau, une patrie, et surtout une langue, une loyauté. Et moi, comme tout ceux qui m’ont précédés et me suivront, je ne suis pas né sous le drapeau européen.
    Je ne parle pas l’européen. Les monuments de mon pays ne sont pas ceux de l’Europe, etc,…

    • Henri dit :

      Idem pour moi. Je me moque de cette Europe interlope, otanesque, américanisée et en voie de ouoquisation. Le petit crypto-Américain Jean Monnet et le petit vichyste Robet Schumann, très peu pour moi. Je souhaite que l’Ukraine intègre rapidement l’UE, puis qu’elle voie de déverser chez elle des centaines de milliers de “migrants” africains (90% de mecs), elle le mérite !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Une drag-queen sur le devant de la scène à la télévision publique polonaise

Découvrir l'article

A La Une, International

Pologne. « Le nouveau gouvernement transforme le pays en une république bananière et tente d’éliminer toute forme d’opposition » [Interview]

Découvrir l'article

International

Pologne. Des agriculteurs ont occupé le Parlement pour protester contre le « Green Deal ».

Découvrir l'article

International

Reportage : le parti nationaliste roumain AUR organise un rassemblement européen.

Découvrir l'article

International, Sociétal

Pologne. Des députés demandent à Donald Tusk de rendre l’avortement légal bien que ce soit contraire à la constitution

Découvrir l'article

International

Le Parlement polonais propose d’annuler la législation pro-vie

Découvrir l'article

A La Une, International

« Nous devons trouver une solution qui tienne compte des agriculteurs » : Entretien avec Ryszard Czarnecki, député européen

Découvrir l'article

International

Le gouvernement gauchiste de Pologne prépare une nouvelle loi sur les discours haineux : 3 ans de prison pour avoir offensé des personnes LGBT

Découvrir l'article

A La Une, International

Pologne. Un agriculteur risque des années de prison après une répression policière brutale lors d’une manifestation à Varsovie

Découvrir l'article

International

En Pologne, le nouveau gouvernement de gauche veut appliquer l’agenda mondialiste dans l’Education des enfants

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky