Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Scandale à Rennes. La municipalité attribuera plus de subventions aux associations sportives qui déclarent des enfants « non binaires »

On atteint des sommets dans la folie furieuse impulsée par les gauchistes « Woke ». Et Rennes se fait la capitale de ce délire, avec une majorité gauchiste qui profite d’une timidité de son opposition de droite à réagir fermement. Ainsi, Le Télégramme nous apprend que la municipalité veut « simplifier » les attributions de subventions aux associations sportives…et qu’elle a révisé ses calculs..en pratiquant la discrimination woke.

« En ce qui concerne le critère des effectifs des pratiquants, la catégorie sexe a laissé place à une catégorie genre qui propose des cases « non-binaire majeur » et « non binaire mineur » en sus des traditionnelles « femme majeur », « femme mineur », « homme majeur » et « homme mineur ». Certains coefficients ont également été revus à la hausse permettant notamment d’attribuer des subventions plus conséquentes aux clubs qui inscriront des filles et des mineurs non binaire »

Traduction de tout ce baratin : les clubs qui déclareront des enfants « non binaires » bénéficieront de plus de subventions que ceux qui déclareront simplement des garçons ou des filles. Il s’agit donc d’une incitation à dire aux enfants de se déclarer « non binaire » et à leur rentrer dans le crâne qu’ils ne sont ni filles ni garçons dès leur plus tendre et innocente enfance. Monstrueux (discours sur le sujet à écouter à 2h34 – on y apprend que seules 20% des associations sportives ont répondu à la première enquête, à écouter ici).

Voici ce que déclare le conseiller municipal délégué aux sports Frédéric Bourcier  : « La non binarité est une réalité dans notre société, que est minoritaire, mais nous ne devons pas l’invisibiliser. Nous avons été interpellés par des représentants d’associations sur cette problématique, on sait qu’au niveau national, ça concerne environ 5 % de la population. Je vous propose d‘assumer dans la tranquillité cette discrimination positive sur des enfants. On ne fait pas ce choix par idéologie, on le fait par cohérence. Ça permettra aux structures de pouvoir mieux accueillir ces personnes. Il y aura adaptation des clubs en fonction de ce déclaratif. On se base globalement avec les clubs sur une relation de confiance. »

On a hâte que les habitants des quartiers populaires de Rennes, bien loin des cerveaux gauchistes des élus de la majorité, viennent rappeler fermement qu’il y a des garçons, des filles, c’est à dire deux genres, et rien d’autre, quoi qu’en disent quelques élus idéologiquement obsédés par les enfants et la sexualité. La droite molle de son côté, regarde ailleurs…

Enfin, on imagine déjà la course possible aux subventions publiques (c’est à dire à l’argent des contribuables) rendue possible par cette « discrimination positive .

Rennes dans quelques années ? Voir ci-dessous

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

11 réponses à “Scandale à Rennes. La municipalité attribuera plus de subventions aux associations sportives qui déclarent des enfants « non binaires »”

  1. KC dit :

    une problématique orchestré depuis des lustres par des profils scandaleux et psychotiques qui maintenant ne se cachent même plus dans leurs perversions . Que font les Bretons dignes de ce Nom ? Déjà la fédération du Gouren devait supporter ce genre de délires . Allez mes amis , soyez maître chez Vous ! une bonne claques sur le beignet de ces pignoufs et le problème disparaît de vos terres . Amitié sincère ! KC

  2. marco dit :

    Le tri se fait ,Dieu sifflera bientot la fin de la récrée .Les anges marquent les nazes ,,et les bons ,,Le diable fait “du bon boulot “,il dévoile les ordures et les justes .

  3. Bohanne dit :

    🤢

  4. dédou dit :

    Dans quelques années on se demandera la signification du film de C.Lelouch : ” Un homme et un femme ” !

  5. Gérard DAVID dit :

    Tout individu normal doit se dresser contre ces abus scandaleux visant à déstabiliser la société et notamment la jeunesse.

  6. Brun dit :

    La folie n’a décidément plus de limite. Et naturellement, ces extravagances viennent de gauche, mais la droite molle ne fait rien pour s’y opposer. Espérons qu’entre le RN et Reconquête, nous arriverons tout de même un jour à mettre fin à toutes ces extravagances.

  7. Brett dit :

    Les cons ça osent tout c’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnaît….et visiblement le conseiller municipal délégué aux sports en tient une bonne couche…. On est homme ou femme, point barre …stoppons toutes ces inepties et vite…

  8. patphil dit :

    les byzantins discutaient du sexe des anges !!! voilà que les français continuent

  9. Enkolerre dit :

    Moi je dis un grand merci à Madame le Maire et toute sa clique, grâce à tous leurs délires, je me dis que Rennes est vraiment une ville arnaque qui se définit comme très attractives avec des loyers inabordables pour les étudiants et des bailleurs privés qui s’en mettent plein les poches sans moderniser un parc qui ne sera même plus louable avec les évolutions règlementaires. Au mois grâce à Madame le Maire et toute sa clique, je ne me demande plus si je vais voter RN mais quand je vais le faire. Et ça ne tardera plus. Entre des socialistes qui pactisent avec les déviants et les contestataires de la biologie et des socialistes qui trahissent comme celui qui nous dirige et toute sa clique, ras le bol.

  10. Un ploemeurois dit :

    Voila ce qu’est la gauche dans ses délires inarrêtables. Cela aura bien une fin car la mairie devra payer à terme et sûrement cherement les conséquences de cette folie.
    Rennes est à éviter.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Economie

Le cadre légal du sport en entreprise : ce qu’il faut savoir

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES, Sociétal, Société

A Rennes et Bain-de-Bretagne, des “déambulations” pour casser les “clichés sur l’immigration”

Découvrir l'article

RENNES

Rennes. Andy Kouadio et Liliane Diniz Duarte condamnés à 30 ans de réclusion pour torture et meurtre

Découvrir l'article

MORLAIX, NANTES, RENNES

Nantes, Rennes, Morlaix : l’extrême-gauche met le désordre après le premier tour des législatives

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES, Sociétal, Société

A Rennes, une association pro-clandestins veut “sauver la peau des étranger-e-s et des assos qui les soutiennent” si le RN arrive au pouvoir

Découvrir l'article

DINARD, RENNES

Un trafiquant de drogue notoire arrêté à Dinard

Découvrir l'article

Politique

Elections législatives 2024. Les débats dans les circonscriptions de Lorient Groix, Rennes Cesson, et Quimperlé

Découvrir l'article

RENNES

Rennes : Un homme entre la vie et la mort après avoir été agressé, deux adolescents roumains arrêtés

Découvrir l'article

BREST, RENNES

A Rennes, une élue municipale de Brest agressée par un migrant Afghan

Découvrir l'article

RENNES

Guerre des gangs à Rennes : un homme blessé par balle lors d’un probable règlement de comptes

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky