Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Nantes, Saint-Mars la Jaille : les agressions avec des armes à feu se multiplient

Si les fusillades émaillent régulièrement la chronique nantaise, il n’y a pas que les gangs qui se disputent les points de deal qui utilisent des armes à feu. Ce mode d’agression, jadis rare, s’est généralisé – et visiblement le resserrement toujours plus constant de la législation n’y peut absolument rien.

Le 29 septembre dernier, la gendarmerie d’Ancenis et le PSIG ont tenté plus d’une heure et demie de faire entendre raison à un jeune homme, qui avait menacé un motard avec un revolver à poudre noire, vers 16h45, rond-point de la Durantaie à Saint-Mars la Jaille. Le jeune homme armé s’était réfugié près d’un hangar, tenant son revolver contre sa jambe, ou sa tempe, sporadiquement. Il a fini par déposer les armes et être placé en garde à vue, puis déféré. Agresseur – qui est inconnu de la justice – et victime se connaissaient, pour travailler dans la même entreprise.

Le même jour, clin d’œil de la Providence, le tribunal de Nantes jugeait une autre affaire d’agression avec arme – un maçon de 73 ans qui a tiré dans le plafond pour faire fuir un de ses locataires, venu lui réclamer 3500 euros pour des travaux au noir dans des appartements que le premier loue. En fin de compte, le tireur, qui affirme à l’audience que son locataire avait tenté de lui extorquer de l’argent, s’en sort plutôt bien au vu des quatums de peine encourus – confiscation de ses deux armes, des fusils de calibre 12 et 16 acquis après qu’il ait subi deux tentatives de cambriolage, cinq mois de prison avec sursis, cinq ans d’interdiction de détenir une arme, 500 € de préjudice moral pour la victime et 800 euros d’avocat.

LM

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Nantes, Saint-Mars la Jaille : les agressions avec des armes à feu se multiplient”

  1. John Smith dit :

    Et tout ça, ce sont des clandestins, qui ne devraient même pas être là.
    Frais de justice à la charge du contribuable.
    Quand, à l’instar d’autres pays, apprendra-t-on à dire :
    GO BACK TO YOUR FUCKING COUNTRY!

    • RICORDEAU dit :

      Très bon post, moi je pense remettre les armes à feu en vente libre pour les citoyens Français les plus vulnérables (sans casiers judiciaire pour des délits graves) ce serai peut-être le début d’une solution ?

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Brest

Loudéac

Trafic de drogue en Centre Bretagne : prison ferme pour les trafiquants

NANTES

Deux migrants multirécidivistes narguent la justice…et écopent d’une peine avec sursis à Nantes

LORIENT

Lorient : 4 ans de prison pour Moussa K, un multirécidiviste auteur de vols avec violences

frelon_asiatique

Environnement

Côtes d’Armor. Plus de 100 000 reines de frelons asiatiques capturées en 2023

Ensauvagement, Local, PONTIVY, Société

Vols, dégradations, sale temps pour les automobilistes du pays de Pontivy !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

NANTES

Deux migrants multirécidivistes narguent la justice…et écopent d’une peine avec sursis à Nantes

Découvrir l'article

Local, NANTES, Religion, Société

Nantes : un chemin de croix organisé par la FSSPX dans le centre-ville !

Découvrir l'article

NANTES

Un homme de 28 ans poignardé à Nantes : les circonstances de l’agression

Découvrir l'article

Sociétal

Sécurité. Comment protéger nos Ados contre des menaces mortelles réelles qui pèsent sur eux ?

Découvrir l'article

Tourisme

La Slovénie au départ de Nantes en mai, juin et septembre et de Brest en juin 2024

Découvrir l'article

NANTES

Le préfet de Loire-Atlantique admet la présence de migrants dealers en situation irrégulière

Découvrir l'article

Economie

L’association Léo Lagrange Ouest, qui gère l’accueil périscolaire de la ville de Nantes, épinglée par la Chambre régionale des Comptes

Découvrir l'article

NANTES

Janvier 2024. Quand la délinquance étrangère frappe massivement à Nantes

Découvrir l'article

NANTES

Déjà deux fusillades depuis le début de l’année 2024 à Nantes

Découvrir l'article

NANTES, Sélection de la rédaction

Violences et vols : en 2024 Nantes reste le paradis des délinquants

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍