Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

53% des Français utilisent le crédit à la consommation en réponse à leur urgence financière

En France, le crédit à la consommation constitue un pilier essentiel de l’économie, offrant aux ménages la possibilité de financer leurs besoins et désirs à court terme mais surtout, les entrainant dans une spirale parfois infernale d’endettement du fait d’organismes sans le moindre scrupule avec parfois des taux d”intérêts scandaleux.

Mais ce moyen de financement est-il monnaie courante chez les Français ? Pour le savoir, hellosafe a mené sur son site un sondage entre le 6 et le 26 septembre 2023, auquel 977 répondants ont participé.

12 797 € : c’est le montant moyen des crédits à la consommation en France en 2023

De manière générale, les ménages français ont une utilisation plutôt prudente du crédit à la consommation comme solution de financement, comme le graphique ci-dessous le souligne :

  • En 2023, près des trois quarts des répondants (76,3 %) n’ont jamais contracté de crédit à la consommation.
  • Parmi les 23,7 % des Français qui ont déjà souscrit à ce type de moyen de financement, 12 % y ont eu recours à plusieurs reprises, tandis qu’11,7 % ne l’ont fait qu’une seule fois.

Lorsqu’on se penche sur la proportion de ménages qui ont déjà contracté un crédit à la consommation (23,7 %), on note là encore l’influence de l’âge sur le montant moyen contracté par les Français dans le cadre d’un crédit à la consommation :

  • En 2023, les moins de 35 ans empruntent en moyenne les plus petits montants lorsqu’ils contractent un crédit à la consommation : 7 083 euros pour les moins de 25 ans, contre 9 853 euros pour les 26-35 ans. Ces sommes restent largement inférieures à la moyenne d’emprunt nationale pour ce moyen de financement (12 797 euros, soit jusqu’à 5 714 euros de moins).
  • Pour leur part, les emprunteurs âgés de 46 à 55 ans contractent en moyenne de plus gros crédits à la consommation (10 682 euros), mais qui se situent toujours en-dessous du montant d’emprunt à l’échelle nationale.
  • Enfin, ce sont les Français âgés de 36 à 45 ans et de plus de 56 ans qui empruntent les sommes les plus importantes (respectivement 15 375 euros et 16 415 euros), à savoir plus de 20 % par rapport au budget d’emprunt moyen en France.

Un tiers des Français contracte un crédit à la consommation pour acheter un véhicule ou rénover leur domicile

Bien que le crédit à la consommation soit une solution pour des besoins de même temporalité (à court terme), les motivations qui poussent les ménages à se tourner vers ce type de financement peuvent être multiples :

  • L’achat d’un véhicule ou des travaux de rénovation du domicile sont les principaux motifs qui ont poussé 34,3 % des répondants à contracter un crédit à la consommation en 2023.
  • Un achat de produits high-tech ainsi que le paiement de dépenses médicales imprévues constituent également des raisons motivant respectivement 32,2 % et 30,8 % des Français à emprunter via cette option.
  • D’autre part, “seuls” 28,7 % et 26,6 % des sondés estiment que le financement d’autres dettes et de voyages correspondent à leurs raisons principales d’emprunt.

34,3 % des Français voient le crédit à la consommation comme une solution d’étalement de leurs dépenses

En offrant la possibilité d’utiliser immédiatement le capital emprunté, le crédit à la consommation est une solution judicieuse en cas de besoins imminents. Ainsi :

  • C’est dans cette logique du 53,1 % des répondants voient ce type de financement principalement comme une aide en cas d’urgence financière.
  • Cependant, plus d’un tiers des Français considèrent le crédit à la consommation comme un moyen d’étaler leurs dépenses et donc de profiter d’une plus grande flexibilité dans leurs paiements ; alors que d’autres solutions de financement comme les prêts personnels non affectés sont davantage connus pour cette flexibilité.
  • Enfin, 21 % des sondés estiment que le crédit à la consommation a pour principal avantage d’acquérir des biens coûteux plus facilement, tandis que 8,4 % l’attribuent à d’autres buts (maîtriser son budget, etc.).

Les chiffres-clés du crédit à la consommation en France

En complément des résultats du sondage présentés ci-dessus, voici un ensemble de données-clés sur le secteur du crédit à la consommation en France :

  • En 2023, 48,9 % des ménages français détiennent un crédit à la consommation, ce qui correspond à une baisse de 0,1 % par rapport à 2022.
  • Sur l’année 2023, le taux d’intérêt moyen sur les nouveaux crédits à la consommation s’élève à 2,33 %, contre 1,98 % en 2022. Cette hausse observée depuis le début de l’année 2023 s’explique en partie par la remontée des taux directeurs de la Banque centrale européenne.
  • À fin juillet 2023, la production de crédits à la consommation s’établie à 10,1 milliards d’euros, contre 10,2 milliards d’euros sur toute l’année 2022.
  • L’encours total des crédits à la consommation en France représente 283,4 milliards d’euros, soit une hausse de 2,7 % vs. à 2022.
  • Le montant moyen des nouveaux crédits contractés en 2023 s’élève à 6 800 euros, correspondant à une augmentation de 2,3 % en comparaison avec 2022.
  • Le taux d’endettement des ménages par rapport à leurs revenus se monte à 27,6 %, à savoir une baisse de 0,1 % sur un an.
  • Les plus jeunes ménages (moins de 25 ans) sont les plus plus endettés par rapport à leurs revenus.
  • Les prêts personnels représentent 62,8 % des nouveaux crédits à la consommation en 2023, contre 32,2 % pour les crédits renouvelables.
  • Les prêts personnels sont principalement utilisés pour l‘achat de biens durables (47,4 %) et les travaux de rénovation du domicile (24,6 %).
  • Les crédits renouvelables sont contractés généralement dans le but de financer des dépenses courantes (14,6 %) et des vacances ou autres loisirs (13,4 %).
  • En 2023, les mensualités moyennes de remboursement des crédits à la consommation sont de 250 euros.
  • En moyenne, un crédit à la consommation prend 6,3 ans à être remboursé.
Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “53% des Français utilisent le crédit à la consommation en réponse à leur urgence financière”

  1. Gaï de ROPRAZ dit :

    Beaucoup de chiffres, pas mal de certitudes, des appreciations parfois vagues. Ce qu’il faut garder en mémoire, c’est que le crédit en France est cher. Bref, ce n’est pas donné. En revanche, ce que l’on ne sait pas, ou peu de gens le savent, on peut contracter des credits sur des pays tiers, et c’est bien meilleur marché. Bien évidemment, on évite de le mentionner, ou même d’aborder le sujet….

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Politique

Fabrice Leggeri, ex-directeur de Frontex : « La Commission européenne voit l’immigration illégale comme un projet et non pas comme un problème »

coucou

International

Terreur Woke. Le conseil municipal de Melbourne propose des vestiaires non mixtes dans les installations sportives

Sociétal

Explosion de la délinquance dans les petites villes : agressions, actes de torture, menaces…

BREST

Trafic de drogue à Brest : un dealer condamné à 12 mois de prison dont 4 fermes

Enedis

MORLAIX

Un agent Enedis violemment agressé près de Morlaix : la gendarmerie lance un appel à témoins

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Economie

35 milliards de dollars en 2024. Vers l’explosion du poids financiers des influenceurs dans le monde en 2024 ?

Découvrir l'article

Economie

Jeux d’argent en ligne illégaux : l’ANJ publie une étude pour mesurer l’offre illégale disponible en France

Découvrir l'article

Economie

Quel salaire faut-il avoir pour acheter un appartement de 80 m2 dans votre département ?

Découvrir l'article

Economie

Crypto-monnaies : Quels sont les dangers du nouvel argent virtuel ?

Découvrir l'article

Economie

Comment les Français dépensent-ils leur argent pendant leurs vacances ?

Découvrir l'article

A La Une, Economie

Le monde est dirigé par ceux qui contrôlent la monnaie

Découvrir l'article

Economie

Journée mondiale sans tabac : arrêter de fumer…pour faire des économies ?

Découvrir l'article

Economie

Philippe David sur l’AME qui a encore largement dépassé son budget : « Il y a des gens en France qui ne peuvent plus se soigner alors qu’ils travaillent et cotisent [et] on soigne des migrants clandestins qui n’ont pas à être sur le territoire français »

Découvrir l'article

Sport

Christian Gourcuff, le foot et l’argent

Découvrir l'article

Economie

L’épargne salariale, cet outil méconnu permettant d’être moins taxé….

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍