Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Un violeur présumé et identifié est-il en liberté dans la région de Vitré (35) ?

Un violeur présumé est-il en liberté dans la région de Vitré (35) ? C’est en tout cas ce que laissent à penser deux articles du Journal de Vitré, l’hebdomadaire local, qui évoque deux sordides affaires de viol, pour lequel le violeur présumé est identifié…mais pas inquiété par la Justice française. On vous explique ça ci-dessous.

L’hebdomadaire local se fait écho, mi-septembre 2023, d’une famille qui témoigne du viol de sa fille, en 2022.

« Juin 2022. Elodie, 16 ans à l’époque, raccompagne des amies à la gare routière, dans l’allée verte. Il est 18 h et l’adolescente décide de se rendre au supermarché à côté. Pour gagner du temps, elle passe par le Jardin du parc. Les yeux rivés sur son téléphone, Elodie aperçoit soudainement un homme « surgir d’un buisson à côté des toilettes », comme le relatent ses parents, mais aussi le procès-verbal d’audition que nous avons pu lire.  Elodie prend peur et pense qu’il veut lui voler son téléphone. Elle le range très vite dans sa poche. Mais l’homme la serre très fort par le bas-ventre et met sa main sur la bouche de l’adolescente avant de l’entraîner dans les toilettes. C’est ici que l’homme aurait violé Elodie. Tout se serait passé en quelques minutes. Il aurait laissé Elodie dans les toilettes avant de la menacer de « lui faire du mal » si elle parlait » peut-on lire.

La victime mettra plusieurs mois à parler. Une plainte est déposée en septembre 2022 à la Gendarmerie de Vitré avec une description précise du violeur présumé. Ce dernier, mineur en 2022, est reconnu via photo en mars 2023. Une confrontation a lieu. Le Journal de Vitré parle d’un individu presque arrogant qui fait face à la victime. Mais pas de suite pour le moment : le procureur de la République, Philippe Astruc indique que le dossier a été transmis au parquet. Du fait de la plainte tardive, la victime n’a pas été examinée médicalement. Et les parents craignent que ça soit la parole de la victime contre la parole du violeur présumé.

Oui mais voilà. Une autre affaire vient se greffer à celle-ci, toujours rapportée par nos confrères du Journal de Vitré. Un autre témoignage, suite à celui-ci, a été reçu par la rédaction. « L’auteur présumé des faits sur sa fille serait le même que celui du viol présumé relaté dans notre premier article » indique la maman d’une autre victime qui a contacté l’autre famille.

« Nous sommes en août 2022. Noémie (prénom d’emprunt), la fille de Julie, 15 ans et demi au moment des faits, sort avec des amis à Vitré. Sa mère la prévient. Il faut qu’elle rentre « entre 23 h et minuit et accompagnée ».  Vers 23 h, Julie envoie un message à sa fille. Cette dernière lui dit qu’elle est avec quelqu’un mais qu’elle est en chemin pour rentrer à la maison, non loin du Jardin du Parc (…). Dans son lit, Julie entend bien sa fille rentrer chez elle. Un dernier message pour bien confirmer sa présence et la maman s’endort, mais elle ne sait pas que l’homme s’est invité chez elle, prétextant vouloir recharger son téléphone.  « Ma fille l’a fait entrer et puis, il lui a mis la main sur la bouche… », explique Julie. C’est dans la chambre de la jeune fille que les faits se seraient produits. Et ce, en quelques minutes.  « Ma fille m’a dit qu’elle n’avait pas pu crier. Elle était tétanisée. Il l’a violée avec beaucoup de violence. Elle a souffert le martyre », confie Julie. Comme pour le viol présumé de la fille d’Aurore et Vincent, le récit est glaçant. « Elle se souvient de tout et elle a pleuré tout du long. Elle lui a demandé de partir et il est parti », poursuit Julie. Noémie restera prostrée dans son lit avant de passer un long moment sous la douche. « Elle se sentait sale », analyse Julie »

Plainte a été déposée là encore à la Gendarmerie de Vitré. Le 2 septembre 2022. Aucune nouvelle depuis, alors que c’est le même individu qui est mis en cause par les deux victimes. Un individu lié par ailleurs, selon les témoignages recueillis, à l’histoire des coups de couteau au jardin de la Trémoille à Vitré, mercredi 13 septembre 2023.

Et Julie, mère d’une des victimes, de conclure chez nos confrères :  « Il est connu des services de gendarmerie et on le laisse courir comme un honnête citoyen. Il a brisé la vie de nos enfants et nos vies personnelles ».

La population a le droit de savoir désormais : un violeur présumé est-il en liberté dans le pays de Vitré ou à côté aujourd’hui ? Que doit faire la population pour s’en prémunir ? Et si oui pourquoi les autorités ne font rien ? Réponse dans les prochains jours.

Les personnes souhaitant se rapprocher des parents peuvent appeler la rédaction du Journal de Vitré au 0299741010 ou envoyer un mail à [email protected]

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

5 réponses à “Un violeur présumé et identifié est-il en liberté dans la région de Vitré (35) ?”

  1. Jean Rage dit :

    Mais mettez vous à plusieurs et choppez le cette sale crevure! Si je vivais ds le quartier je vous jure qu’avec mes 2 seules mains je règle ça définitivement 😡😡😡

  2. louis dit :

    si c’etait le seul , la justice de ce pays obéit au systeme !

  3. Batman dit :

    2 Viols, et “des coups de couteau” -> donc “Arme Blanche”, tout est dit ….
    il va falloir que la Population Civile s’organise pour se protéger et fasse sa propre justice elle-meme car “L’Etat” est Plus que “Défaillant” et il N’y a plus Rien à en attendre …
    Notre Pays se Tiers-Mondise à vitesse exponentielle …!!!

  4. ubersender dit :

    Sans doute encore “une chance pour la France” que les autorités dissimulent afin de ne pas encourager les amalgames à caractère raciste. Si procès il y a, nous comptons sur un “huis clos” afin de ne pas déchaîner les passions.

  5. patphil dit :

    “« Il est connu des services de gendarmerie et on le laisse courir ” c’est monstrueux de constater comment ils nous abandonnent sciemment ! et les juges l’auraient condamné (peut être) à du sursis puisqu’il se dit bon et gentil garçon

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

VITRÉ

« Vivre ensemble » à Vitré. Interdit de séjour en France, un Albanais condamné après une attaque à la machette

Découvrir l'article

E brezhoneg, Ensauvagement, Local, Société, VITRÉ

Gwitreg : Klask a rae dramm, skarzhet e vo an Albanad eus Bro-Frañs

Découvrir l'article

VITRÉ

Cyclisme. Jenthe Biermans remporte la Route Adélie de Vitré 2024

Découvrir l'article

NANTES

Séquestration et tortures à Nantes. Sounounou, 26 ans, quatrième suspect écroué avec un profil inquiétant

Découvrir l'article

NANTES

Viol sur l’île de Nantes : Le suspect écroué..il avait été remis en liberté il y a un mois

Découvrir l'article

VITRÉ

Tiers monde médical en Bretagne. A Vitré, les Urgences régulées une fois de plus ce samedi 23 mars

Découvrir l'article

Immigration, Justice, Société

Seine-et-Marne : une jeune fille de 16 agressée sexuellement, un Egyptien arrêté

Découvrir l'article

Sociétal, VITRÉ

Pays de Vitré : Drogues au volant, 222 permis retirés en 2023 !

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, E brezhoneg, Local, Patrimoine, VITRÉ

Gwitreg/Vitrë : gwerzhet eo chapel an Teir-Maria !

Découvrir l'article

E brezhoneg, Ensauvagement, Local, Société, VITRÉ

Gwitreg : tri c’harr-tan devet e Debussy

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky