Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les 230 ans des Noyades criminelles de Nantes en 1793 ont été commémorés

Pendant la Révolution de 1789, la ville de Nantes s’est illustrée dans l’exécution des opposants que ce soit par la guillotine place du Bouffay, la fusillade de masse dans la carrière de Gigant ou les noyades en Loire.

Dans ce dernier cas, les humanistes qui opéraient, avaient trouvé amusant de lier ensemble un homme et une femme baptisant ” mariage républicain ” cette sinistre procédure.

La mémoire de ces crimes n’intéresse pas ceux qui, à longueur de discours, nous vantent les “valeurs” de la République.

Heureusement, un collectif d’associations mémorielles des victimes de la Révolution a regroupé un nombre important de participants grâce à l’initiative, répétée avec succès depuis plusieurs décennies, de Noël Stassinet, président du « Souvenir Chouan de Bretagne », dont nous reprenons le communiqué envoyé à la presse.

L’association « Cœurs de Chouans » et le « Souvenir Vendéen » sous la Présidence d’Olivier du Boucheron se sont unis autour de Noël Stassinet pour rappeler les faits suivants :

« Dans la nuit du 16 au 17 novembre 1793 eut lieu la première exécution de 90 prêtres et religieux par noyade.

Les malheureux étaient deux par deux enfermés dans une sapine (sorte de bateau à fond plat) coulée dans la Loire.

Des centaines et des centaines d’autres victimes ont été noyées de cette manière sous les ordres, notamment, du sinistre conventionnel Jean-Baptiste Carrier ».

Ensuite, le groupe s’est déplacé rue Lamoricière sur le site de l’ « Entrepôt des cafés » où ont été entassés, dans des conditions effroyables, les prisonniers destinés à la mort.

Une gerbe fleurie a été déposée dans la Loire à la mémoire de cette foule d’innocents noyés dans le fleuve dont certains restes ont été retrouvés.

Les participants ont ensuite été accueillis à l’église Sainte-Croix par l’abbé Loïc Le Huen et par son vicaire.

Noël Stassinet a fait un brillant exposé devant la chaire d’où s’est exprimé Carrier dans la nuit du 16 au 17 novembre 1793. De cette chaire, Carrier annonça la nouvelle que lui apporta Lamberty de la disparition soudaine de prêtres dans la Loire.

Puis le président su Souvenir Vendéen fit part de sa satisfaction de voir s’allier des énergies œuvrant à l’éducation populaire en favorisant la connaissance historique de faits marquants du passé nantais.

Ensuite Xavier de Moulins, vice-président du Souvenir Vendéen, a présenté à l’assistance nombreuse dans l’église Sainte-Croix une collection de rares objets authentiques, très émouvants, retrouvés dans la Loire, ayant appartenu aux victimes.

Après le déjeuner, les participants se sont retrouvés au sommet de la butte Sainte-Anne pour voir à partir de cette hauteur l’endroit où se perpétrèrent ces crimes depuis le départ de l’entrepôt des Salorges jusqu’à la disparition des sapines au fond de la Loire vers Cheviré.

Au manoir de la Hautière, actuel musée compagnonnique, Noël Stassinet nous a présenté l’endroit où est mort l’Amiral du Chaffault le 27 juin 1794, grand défenseur des vendéens de Montaigu lors du soulèvement de 1793.

La journée s’est terminée à l’hôtel particulier du Général Cambronne, rue Jean-Jacques-Rousseau à Nantes.

Le président Olivier du Boucheron a émis l’idée de fédérer davantage les associations mémorielles et de s’adresser aux pouvoirs publics nantais afin d’obtenir un élément commémoratif, en bord de Loire, à la mémoire des martyrs des noyades de 1793.

THM

Illustration  : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

12 réponses à “Les 230 ans des Noyades criminelles de Nantes en 1793 ont été commémorés”

  1. Hadrien Lemur dit :

    Chaque fois qu’un abruti se drape des « valeurs de la république » il faut lui rappeler les crimes atroces commis au nom de ces mêmes valeurs.

    • Bran ruz dit :

      Parler de génocides à l’encontre des Vendéens ne me paraît pas insulté l’histoire, et la république Française s’honorerait en le faisant.

  2. Jojo ( le plombier) dit :

    Et là pour le pouvoir central pas de repentance républicaine droits de l’hommiste ?

  3. patrick de la pintiere dit :

    Rappelons qu’il y a quelques années le musée du château contestait ces noyades !

  4. Marie-Blanche de LOISY dit :

    Lisez le livre “Nantes rouge ou la Loire sanglante” toujours en vente , très instructif sur cette épisode monstrueux!

  5. BERNARD Michelle dit :

    la république peut être fière de ce qu elle a engendré!! des monstres dont ce sont inspirés
    pas mal de dictateurs.Et là pas de repentance !Tout comme pour les allemands et leurs crimes affreux jamais demander de comptes ,pas de vagues

  6. jean de COMBREDET dit :

    Que ceux qui ont pu reposer en paix ,gardent en leur âme que les Res publiqua ont depuis plus de 2 siècles prouvé , qu’elle n’étaient que Commedia dell” Arte & ont basculé vers bien pire qu’elles -mêmes sous les influences gauchies qui n’ont accédé également qu’à une amélioration des conditions du commun que sous LA force ,mais que cela cachait des objectifs encore pire …tel nous pouvons le constater aujourd’hui !

  7. patphil dit :

    il a fallu 230 ans pour qu’on en parle , tout vient à point à qui sait attendre !

    • Il n’a pas fallu 230 ans pour qu’on en parle. La première commémoration, outre celle de 1993, a eu lieu en 1995, il n’y en a pas eu durant la dictature sanitaire. Ce rappel a pris de l’ampleur en 2003 et plus particulièrement en 2006 en réponse à la municipalité qui honore la mémoire d’esclaves noirs noyés en Loire ; ce qui n’a jamais eu lieu.
      Celle-ci était la 25 ème ; si vous connaissiez le Blog du Souvenir Chouan de Bretagne vous l’auriez su !
      Noël Stassinet

  8. Ce n’est pas du tout moi qui ai rédigé (ou ai été l’inspirateur de ce texte qui ne m’a pas été communiqué avant publication) le comte-rendu Presse de la Commémoration des Noyades de Nantes, que j’ai certes organisée et à laquelle est venu se joindre le Souvenir Vendéen, déjà sollicité il y a plus de 20 ans et dont la nouvelle direction a saisi le bon sens d’aller ensemble. Nous nous retrouverons d’ailleurs pour commémorer la désastreuse Bataille de Savenay (23 décembre 1793) samedi 16 décembre prochain.
    La sono ne devait pas être assez forte car j’ai dénoncé la légende de noyer un homme et une femme ensemble voire, encore plus sot, un prêtre et une religieuse ou une père et sa fille attachés face à face, ou la fille à genoux à hauteur du sexe de son père – il faut avoir une imagination perverse pour imaginer cela ; il n’y a, par ailleurs, pas eu de religieuses noyées ; une (sœur Angélique Berthelot) a été guillotinée le 2 mars 1794 place du Bouffay parce qu’elle enseignait le catéchisme et n’avait pas prêté le Serment à la Constitution civile.
    Noël Stassinet
    Souvenir Chouan de Bretagne

  9. Eschyle 49 dit :

    Lisez ” Le tribunal révolutionnaire. 10 mars 1793 – 31 mai 1795 “, publié en 1900 par Henri WALLON , en deux tomes , 470 + 524 = 994 pages ; la matrice des génocides du vingtième siècle , en mille pages :
    [ https://www.abebooks.fr/tribunal-r%C3%A9volutionnaire-mars-1793-mai-1795/22619046862/bd ]

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Politique

Fabrice Leggeri, ex-directeur de Frontex : « La Commission européenne voit l’immigration illégale comme un projet et non pas comme un problème »

coucou

International

Terreur Woke. Le conseil municipal de Melbourne propose des vestiaires non mixtes dans les installations sportives

Sociétal

Explosion de la délinquance dans les petites villes : agressions, actes de torture, menaces…

BREST

Trafic de drogue à Brest : un dealer condamné à 12 mois de prison dont 4 fermes

Enedis

MORLAIX

Un agent Enedis violemment agressé près de Morlaix : la gendarmerie lance un appel à témoins

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Local, NANTES

Nantes. Commémoration des noyades de 1793 – 1794, samedi 18 novembre

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire, Local, NANTES

Nantes. Une plaque commémorative pour les noyades de 1793

Découvrir l'article

A La Une, Histoire

13 novembre 2016 : Commémoration des Noyades de Nantes

Découvrir l'article

Evenements à venir en Bretagne, Histoire

Commémoration des Noyades de Nantes le 15 novembre

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍