Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ille-et-Vilaine. Plusieurs kilos de drogue et des armes saisis dans le cadre de l’opération « Tempête 35 »

En Ille-et-Vilaine, l’opération « Tempête 35 » menée par la gendarmerie la semaine dernière pour lutter contre diverses formes de délinquance a abouti à la saisie d’armes et de plusieurs kilos de drogue. Une dizaine d’individus ont été arrêtés dans le département.

2 000 individus et 1 500 véhicules contrôlés

Faut-il y voir une vaste opération de communication menée par le ministère de l’Intérieur dans un contexte où la crédibilité de l’État en matière de lutte contre l’insécurité est largement mise à mal ? Toujours est-il qu’en Ille-et-Vilaine, la gendarmerie a procédé à un grand coup de filet chez les voyous dans le cadre d’une opération dénommée « Tempête 35 ».

S’étant déroulée du 21 au 24 novembre derniers, celle-ci a vu la mobilisation de près de 250 gendarmes à travers le département et principalement dans la métropole rennaise. Durant ces quatre jours, plusieurs délinquants ont ainsi reçu une visite inopinée des forces de l’ordre qui comptaient dans leurs rangs un escadron de la gendarmerie mobile « Guépard » et un hélicoptère des forces aériennes de la gendarmerie nationale selon les informations communiquées par le procureur de la République de Rennes Philippe Astruc.

Si les trafiquants de drogue, bien établis en Bretagne et à Rennes, étaient dans le viseur de cette opération « Tempête 35 », ils n’étaient pas les seuls car cette dernière avait pour objectif de lutter contre toutes les formes de délinquance, y compris les atteintes aux biens. Au cours de ces quatre journées, près de 2 000 individus et plus de 1 500 véhicules ont par ailleurs fait l’objet de contrôles dans les secteurs de Rennes et de Vitré.

Plusieurs kilos de drogues et des armes saisis en Ille-et-Vilaine

Suite à ces différentes interventions, l’opération « a permis d’obtenir des résultats significatifs en matière de lutte contre différentes formes de délinquance » selon le procureur de la République de Rennes.

En effet, les gendarmes d’Ille-et-Vilaine ont mis la main sur un important butin lors des contrôles et perquisitions de domiciles avec notamment la saisie de 1,8 kg de résine de cannabis, 8 kg d’herbe de cannabis, une arme semi-automatique Zelenysport Gazela, 112 cartouches de calibre 7,62 et un pistolet d’alarme.

Par ailleurs, les militaires ont également été épaulés par plusieurs opérations de police judiciaire menées à Rennes mais aussi à Vezin-le-Coquet, Marpiré, Chasne-sur-Ille, Retiers, Sens de Bretagne et Chateaugiron. Des opérations qui ont conduit à la saisie de deux armes de poing, un katana, un couteau, 25 ordinateurs portables, une tablette numérique, 995 euros en espèces et… un Porsche Cayenne.

Quant aux arrestations associées à ces découvertes, ce sont 16 individus qui ont été interpellés au total puis placés en garde à vue par les forces de l’ordre. À leur sujet, le média France bleu indique que sept d’entre eux ont été remis en liberté sans poursuites.

En ce qui concerne les autres, les fortunes sont diverses puisque l’un vient de faire l’objet d’une condamnation à 18 mois de prison, dont 10 avec sursis, dans le cadre d’une procédure de CRPC (Comparution sur Reconnaissance Préalable de Culpabilité), pour des faits relatifs aux stupéfiants. Deux autres ont été placés en détention provisoire pour enlèvement et séquestration, vol avec violences en réunion et devront répondre de ces faits devant le tribunal correctionnel le 5 janvier prochain. Trois individus sont quant à eux placés sous contrôle judiciaire dans l’attente de leur convocation le 6 mai 2024 devant le tribunal correctionnel pour vol aggravé. Même tarif pour deux autres avec une audience fixée le 5 juin. Enfin, un autre individu suspecté de vol aggravé est ,pour sa part, convoqué devant le tribunal pour enfants.

À noter également en dernier lieu que lors des contrôles routiers réalisés dans le cadre de cette opération « Tempête 35 », trois automobilistes se trouvaient sous l’empire d’un état alcoolique, 18 conduisaient sous stupéfiants et neuf autres avaient pris la route sans être titulaires du permis de conduire.

Crédit photo : compte Twitter gendarmerie d’Ille-et-Vilaine (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

PLOËRMEL

Un trafic de drogue démantelé à Ploërmel

Découvrir l'article

Local

Domagné, Saint-Didier, Marpiré..Actes de vandalisme en Ille-et-Vilaine : vigilance accrue dans plusieurs communes

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, RENNES, Sociétal

Rennes. Nouvelle saisie importante de drogue dans le quartier « prioritaire » du Blosne

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, RENNES, Sociétal

Rennes. 2 hommes originaires de Meaux et Sevran condamnés pour la fusillade sur l’autoroute A84

Découvrir l'article

NANTES

6 personnes vont être jugées pour avoir importé de la drogue entre le Maroc et Nantes

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, LORIENT, Sociétal

Lorient. Cocaïne, argent liquide et Kalachnikov : une nouvelle bande de narcotrafiquants démantelée

Découvrir l'article

Politique, RENNES

Législatives 2024. La liste des candidats en Ille-et-vilaine

Découvrir l'article

RENNES

Arrestations à Rennes, en Côtes-d’Armor et Morbihan : un trafic de Fentanyl démantelé en Bretagne

Découvrir l'article

BREST, Ensauvagement, Immigration, Justice, QUIMPER, Sociétal

Quimper. Sous OQTF et récidiviste, un Pakistanais coupe son bracelet électronique et bénéficie… d’un nouveau bracelet électronique

Découvrir l'article

Sociétal

Trafic de cocaïne : enquête sur un gang d’importateurs de drogue en France (documentaire)

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky