Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Allemagne. Retour des contrôles aux frontières : baisse de 40 % des entrées illégales un mois après leur mise en place

L’Allemagne, un mois après avoir décidé de renforcer les contrôles aux frontières avec la Pologne, la République tchèque et la Suisse en raison d’une recrudescence de l’immigration clandestine, a observé une baisse significative de 40 % des entrées illégales. Il suffisait d’y penser !

Le difficile réveil allemand après les rêveries « multiculturelles »

Renforcer les contrôles aux frontières pour réduire les arrivées de clandestins, en voilà une idée drôlement ingénue qui n’était pas venue à l’esprit des responsables politiques allemands durant toutes ces années au cours desquelles leur pays a fait office de passoire migratoire. Sans parler de la période 2015-2016, où l’ancienne chancelière Angela Merkel, se targuant d’avoir « ouvert les portes » de l’Allemagne, avait contribué à l’afflux de plus de 1,5 millions de migrants extra-européens dans le cadre de la « crise syrienne ».

Précisons au passage que cette crise avait vu bon nombre de clandestins n’ayant rien de syriens parmi ceux s’étant engagés sur la route de l’Europe.

Mais, les rêveries « multiculturelles » allemandes ayant fait long feu, quelques années plus tard, le ton est désormais radicalement différent outre-Rhin. Chose impensable il y a encore quelques mois, le ministère fédéral allemand de l’Intérieur notifiait, le 16 octobre dernier, auprès de la Commission européenne sa volonté de mettre en place « des contrôles temporaires aux frontières avec la Pologne, la République tchèque et la Suisse ». Et ce, en raison d’une nette augmentation de l’immigration clandestine aux frontières orientales de l’Allemagne au cours des derniers mois.

Une baisse de 40 % de l’immigration illégale en Allemagne

Aussi étonnant que cela puisse paraître pour les tenants du « les frontières ne servent à rien », ce rétablissement des contrôles allemands au sein de l’espace Schengen, qui est normalement un espace de libre circulation, semble d’ores et déjà porter ses fruits un mois après son entrée en vigueur.

Selon des chiffres divulgués par la police fédérale allemande et cité par le quotidien Die Welt le 25 novembre, le nombre d’entrées de migrants illégaux sur le territoire a chuté de 40 % dans les 30 jours suivant cette fameuse date du 16 octobre 2023.

Ces mêmes données de la police fédérale allemande montrent qu’il y a eu moins de 300 entrées non autorisées aux frontières par jour depuis le 16 octobre. Si ce nombre demeure problématique, il permet toutefois de relativiser la situation en comparaison des 700 arrivées quotidiennes en Allemagne enregistrées au cours de la période de 30 jours précédant le retour des contrôles aux frontières.

Les contrôles frontaliers « ont dépassé nos attentes »

Toujours dans l’optique de comparer l’avant et l’après, le journal allemand indique qu’au cours de la période précédant le 16 octobre, un total de 18 492 entrées irrégulières ont été enregistrées aux frontières avec la Pologne, la République tchèque, la Suisse et l’Autriche. Un dernier pays où des contrôles sont en place depuis la crise migratoire de 2015 précédemment évoquée.

Puis, dans les 30 jours qui ont suivi le 16 octobre, ce nombre est tombé à 11 029 individus. À la frontière polonaise, les tentatives d’entrée irrégulière ont chuté de 56 % (2 795 contre 6 411 auparavant).

Par ailleurs, commentant ces résultats probants en matière de lutte contre l’immigration illégale, le ministre de l’Intérieur du Land de Saxe, Armin Schuster, a déclaré au journal allemand que les contrôles frontaliers « ont dépassé nos attentes, de manière significative ».

Allemagne

Armin Schuster. source : bundestag.de

Les structures d’accueil saturées dans plusieurs villes allemandes

Autre explication avancée par les policiers allemands pour expliquer cette réduction drastique de l’immigration illégale, les nouveaux contrôles effectués par la Serbie à sa frontière avec la Hongrie tandis qu’une grande partie des migrants irréguliers qui empruntent cette voie pour entrer dans l’UE avaient prévu d’entrer en Allemagne selon Die Welt.

Enfin, cette récente embellie en matière de lutte contre l’immigration clandestine ne permet pas, pour l’instant, d’inverser la tendance de fond : près de 234 000 migrants ont demandé l’asile en Allemagne pour la première fois entre janvier et septembre 2023, soit une augmentation de 73 % par rapport à la même période de l’année dernière.

De leur côté, de nombreuses villes allemandes affirment, quant à elles, avoir atteint leurs limites en termes de ressources pour l’hébergement, les soins et l’intégration des migrants… Une raison supplémentaire pouvant expliquer le basculement progressif du pays vers la droite.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Allemagne. Retour des contrôles aux frontières : baisse de 40 % des entrées illégales un mois après leur mise en place”

  1. Hadrien Lemur dit :

    Après plusieurs années plongé dans un coma profond, le gouvernement Allemand vient d’ouvrir un œil. Souhaitons qu’il en soit de même pour nos grands malades nationaux.

  2. Brun dit :

    L’eurolâtre Macron, qui a dû certainement s’étouffer devant la décision allemande qui enfreint à l’évidence les conditions imposées par l’espace Schengen est sans doute incapable, malgré sa servilité coutumière vis à vis de “nos amis Allemands” de tirer les conclusions qui s’imposent de cette évolution de l’envahissement migratoire qu’observe l’Allemagne… et dans ce cas précis se gardera de les imiter.

  3. Collectif REC dit :

    Autrement dit c’est encore nous les cons parce que les 40% qu’ils ont en moins d’entrée de migrants, ils viennent chez nous s’additionner aux milliers ne faisant pas que passer…

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, International

Maximilian Krah (AfD) : « Les Européens doivent apprendre qu’ils ne sont plus le centre du monde »

Découvrir l'article

Sociétal

Pierre Gentillet : « Nos campagnes sont des hangars à migrants »

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine, Immigration, Politique

Le Conseil de l’Europe communique sur “les discriminations linguistiques en Europe” en ne parlant… que des migrants

Découvrir l'article

International

Terreur politique en Allemagne : Le ministre de l’Intérieur envisage d’interdire les rassemblements privés d'”extrémistes de droite”.

Découvrir l'article

A La Une, Economie, Immigration, Social, Sociétal

Immigration économique. Gabriel Attal va « faciliter » l’embauche de travailleurs extra-européens dans le secteur agricole

Découvrir l'article

Immigration, International, Sociétal, Vidéo

Royaume-Uni. Rémunérer des influenceurs TikTok pour dissuader les clandestins ? [Vidéo]

Découvrir l'article

NANTES

Deux migrants multirécidivistes narguent la justice…et écopent d’une peine avec sursis à Nantes

Découvrir l'article

Immigration, International

Royaume-Uni. Un nouveau coup d’arrêt pour le projet d’expulsion des clandestins vers le Rwanda ?

Découvrir l'article

International, Politique, Sociétal, Sport

Allemagne. Le président d’honneur du club de football de Francfort veut « donner des claques » aux électeurs de l’AfD [Vidéo]

Découvrir l'article

A La Une, Politique, Sélection de la rédaction

Plaidoyer pour une droite identitaire. A propos du livre de Maximilian Krah (AFD)

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍