Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ce qui change au 1er décembre 2023 ? (Pas grand chose et beaucoup de poudre aux yeux)

A chaque début de mois des changements (ou de la poudre aux yeux, au choix). Voici la liste de ce qui va changer au 1er décembre 2023

Deux millions de Français devraient bénéficier de la prime de Noël, mise en place en 1998 par le gouvernement de Lionel Jospin, et sera versée le vendredi 15 décembre 2023. Elle concernera les personnes qui touchent certains minima sociaux, comme les bénéficiaires du RSA (Revenu de solidarité active), de l’Allocation de solidarité spécifique (ASS), de l’Allocation équivalent retraite (AER) ou de la Prime forfaitaire pour reprise d’activité.

Cette aide exceptionnelle sera versée par la Caisse d’allocations familiales (Caf) ou la Mutuelle sociale agricole (MSA), précise le site du gouvernement et son montant variera en fonction de la composition du foyer. Elle s’élèvera à 152,45 € pour une personne seule. Un couple sans enfant touchera 228,67 €, alors qu’une famille avec quatre enfants recevra 442,10 €.

Pour les classes moyennes, qui les cadeaux de Noël, ce sera comme tout le reste : plein pot.

Par ailleurs, l’Etat a mis en place une aide d’urgence (prise là encore sur l’argent des contribuables) pour les personnes se déclarant victime de violences conjugales. L’aide lui sera automatiquement versée par la CAF, sans contrôle préalable. Concrètement, une personne qui se retrouve dans ce type de situation pourra demander une aide d’urgence qui lui sera automatiquement versée pour lui garantir ses premiers jours, ses deux, trois premières semaines où elle pourra partir. Ensuite, elle sera accompagnée, soutenue avec l’ensemble des services de l’État qui se mettent à sa disposition pour garantir que le départ soit un départ réel et qu’elle ne retourne pas au domicile. L’aide sera en moyenne de 600 euros avec un minimum de 243 euros, un montant qui variera selon les ressources et le nombre d’enfants.

Vu l’Etat de déliquescence de l’administration, on imagine déjà les filous et les escrocs se frotter les mains, quelques années après les fraudes à la taxe Carbone, ou aux aides Covid, ou à la TVA. C’est le contribuable qui va régaler !

Dans 15 jours, la liste des véhicules éligibles au bonus écologique sera communiquée par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). L’Etat prendra là encore de l’argent aux contribuables pour en inciter d’autres à s’endetter sur des voitures beaucoup plus chères que d’habitude. Le montant de l’aide est fixé à 27 % du coût d’acquisition toutes taxes comprises, pour l’acquisition d’une voiture particulière, peut-on lire sur le site du ministère de l’Économie. Le bonus est plafonné à 5 000 € pour les particuliers et 3 000 € pour les personnes morales.  L’Etat ne dit pas ce qui se passe en terme de capacité électrique du pays le jour où des millions se seront laissés berner par les promesses de la voiture électrique et de ces bonus.

Le 1er décembre toujours, les malus des nouveaux retraités du principal régime de retraite Agirc-Arrco prendront fin. Instaurés le 1er janvier 2019, ces malus minoraient de 10% la pension complémentaire de ceux qui partaient à la retraite à l’âge légal, ayant le nombre de trimestres requis et pouvant donc prétendre à taux plein… mais qui refusaient de travailler un an de plus jusqu’à 63 ans. Avec le passage de l’âge de retraite de 62 à 64 ans, la mesure n’a plus lieu d’être et est donc supprimée.

Fin d’une autre distribution d’argent public avec la fin de la prime vélo. Il était possible de recevoir 150 € pour l’achat d’un vélo classique, et jusqu’à 400 € pour l’achat d’un vélo à assistance électrique. Là encore, il sera intéressant de savoir comment ces versements ont été contrôlés.

Sinon, ce qui ne change pas : les prix augmentent. Alimentairement, énergétiquement. L’appauvrissement est important. La population autochtone peine à se loger. L’immigration se poursuit. Le service public s’effondre. Celui de la Santé est à l’agonie. La sécurité des citoyens n’est plus assurée quasiment nulle part. Et les gogos ferment les yeux. Joyeux Noël !

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Ce qui change au 1er décembre 2023 ? (Pas grand chose et beaucoup de poudre aux yeux)”

  1. Prétet Yvette dit :

    ”La prime de Noël” que l’on donne à beaucoup de musulmans, en France, devrait être refusée par ces familles musulmanes puisqu’elles détestent les non-musulmans: elles brûlent des voitures pour nos fêtes chrétiennes telles la fête de Noêl (qui célèbre la naissance de Jésus-Christ) ainsi que pour Le Jour de l’An, etc…N’oublions pas que toutes ces ”primes” sont prises sur l’argent des contribuables français dont 99% sont non-musulmans!…

  2. nicole dit :

    Pour les musulmans, Noël, c’est la naissance du prophète Aïssa (Jésus).

  3. Aaron dit :

    Vrai mais cependant l’argent étant le dogme suprême …

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Environnement

Après Noël, pourquoi ne faut-il pas se débarrasser de son sapin en forêt ?

Découvrir l'article

E brezhoneg, Local, LORIENT

Henbont : “Nandeleg joaius” er bouestoù lizheroù

Découvrir l'article

A La Une, Culture & Patrimoine, Société

“Noël, c’est trop de pression”. Les rabat-joie de Konbini remballés par les internautes : la magie sera !

Découvrir l'article

Clisson, Local, Religion, Société

Vallet (Vignoble breton) : 850 santons dans une crèche record !

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

Pour célébrer le solstice d’hiver

Découvrir l'article

Economie

Noël : Quelles sont les aéroports qui ont enregistré le plus de retards et annulations pendant les fêtes en 2022 ?

Découvrir l'article

Tourisme

Les vacances de Noël en Europe : ces destinations incontournables pour un fin d’année féérique

Découvrir l'article

International, Sociétal

Terreur woke. Une fête de Noël excluant les élus blancs à Boston (États-Unis) [Vidéo]

Découvrir l'article

Tribune libre

Noël. Lettre ouverte à Madame Agnès Bourgeais, Maire de Rezé,

Découvrir l'article

Le Mag', Santé

Santé. Le chocolat, entre bienfaits et modération

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍