Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La carte nationale d’identité française. Ce bout de plastique qui fabrique des Français « Comme vous et moi » [L’Agora]

Ah la carte nationale d’identité française ! Ce bout de plastique que toute la planète peut prétendre à obtenir dès lors qu’elle vient faire naître des enfants sur le territoire français, les y faire grandir, être aidée par des associations à se maintenir, pour enfin toucher le fameux sésame et devenir « Comme vouszemoi ».

Personnellement, en tant que Breton, je pourrai demain y mettre le feu, que ça ne me ferait ni chaud, ni froid. Pourquoi ? Parce qu’elle ne signifie rien. Ni pour le Breton que je suis, ni pour l’autochtone d’Europe que je suis. Pourquoi ? Parce que je ne me sens pas Français déjà, mais Breton intégré de force dans la République française. Mais surtout parce que tout le monde peut y prétendre. Parce que les racailles qui ont tué Thomas à Crépol possèdent ce bout de plastique du fait des lois votées et appliquées depuis plusieurs décennies. Parce que Danièle Obono ou Rachelle Kéké, députées à l’Assemblée nationale, sont considérées comme ayant la même légitimité que moi alors que leurs ancêtres n’ont rien à voir avec la terre d’Europe et qu’elles peuvent en plus se permettre de m’insulter tous les jours et de voter des lois qui vont influer sur mon avenir. Parce que la famille Traoré est mon « égale » de papier.

Mais ça, on entend pas Jordan Bardella et le Rassemblement national le souligner. Arrêter l’immigration, oui, ils l’affirment, on va fermer les frontières. On va stopper les flux (on voit toute la réussite du projet avec Meloni…) Mais quand est-ce que le RN va prendre conscience qu’il y a des millions d’extra européens sur le territoire européen qui ont la nationalité française et ce bout de plastique dans leurs poches ? Et que démographiquement ils font plus d’enfants que les autochtones d’Europe ? Et que donc dans quelques années, ils seront majoritaires dans le pays, et les Blancs minoritaires ?

Mais quand est-ce qu’on entend enfin les représentants du principal parti d’opposition réagir à ce sujet, plutôt que de continuer à vouloir maintenir Mayotte département français et tous les extra-européens présents dans ce pays comme nos « compatriotes » ? Quand est-ce qu’ils ouvrent les yeux ? Oui, les journalistes malveillants de BFM ont raison de lui rappeler que les assassins présumés de Crépol sont Français. Comme d’autres ont rappelé en juillet qu’une majorité d’émeutiers étaient Français. Ils ont raison. Ils ont le même bout de plastique dans leur portefeuille que M. Bardella, Madame Le Pen, et moi même.

Et c’est bien le problème. Le lourd problème. Le problème insoluble.

Non, je ne pense pas que demain, 10, 20 millions d’extra européens présents en France, plastifiés Français ou pas, puissent être rapatriés dans la joie et la bonne humeur, naturellement, pour aller enrichir l’Afrique et l’Asie, principalement, de toutes les pléiades de talents dont regorge l’hexagone. Je ne pense pas non plus qu’il soit possible de le mettre en place par la force sans déclencher quelque chose qui ressemblerait toutefois beaucoup à la guerre civile (guerre sale par définition et dont il est difficile de prédire le vainqueur).

Oui, je pense aussi qu’il faut, au niveau européen, stopper l’immigration. Mais je pense aussi que d’une part, il peut y avoir des politiques mises en place d’incitation massive au départ (plutôt que de déverser à fonds perdus, ici aux associations, là bas à des dirigeants mafieux, utilisons mieux notre argent…pour faire en sorte que des millions d’extra européens aient intérêt à retourner sur la terre de leurs ancêtres). Cela s’appelle la remigration. Cela a déjà eu lieu d’ailleurs, lorsque la France a perdu la guerre d’Algérie et que les Français ont été obligés de quitter ce qu’ils pensaient être leur terre (mais qui en réalité ne l’était pas) du jour au lendemain. Cela s’est déjà déroulé sur toute la planète au gré de l’histoire.

Je pense enfin, que ce qui doit nous préoccuper tous, ce sont avant tous les nôtres. Nos familles, nos clans, ceux qui nous ressemblent, et qui veulent faire communauté avec nous. Les habitants de Crépol pensaient, dans leur village, être préservés des extra européens qui partagent avec eux la même carte en plastique. Ils ont été rattrapés terriblement et tragiquement par le réel. Et cela doit nous amener, y compris les responsables politiques qui se targuent d’incarner l’opposition et le « camp national », à réfléchir aux solutions, d’abord pour les autochtones. La Préférence nationale d’hier doit se transformer en Préférence civilisationnelle, ethnique, culturelle. Il faut changer les lois pour cela d’ailleurs (ce que n’envisage pas de faire le RN), pour pouvoir s’exprimer librement sur ces sujets sans finir lynché judiciairement par des juges rouges.

Il faut dès à présent penser aux nôtres, avant les autres. Comment est ce que l’on assure demain leur vivre ensemble, leur sécurité, leur santé, la préservation de leur identité ? Que nos responsables politiques cessent enfin de s’occuper de ce qui se passe dans les ghettos, ou dans les métropoles. Qu’ils mettent le paquet sur leurs autochtones qui ont quitté ces lieux, pour ne plus « vivre avec l’autre », mais bel et bien pour vivre en paix, entre eux.

Nous partageons un même territoire avec des millions d’extra-européens, dont la majorité n’est pas délinquante, et sans doute très gentille, et désireuse de vivre une bonne vie, d’élever des enfants, comme « vouszemoi » et de se construire un bel avenir. Cela ne fait d’eux ni mes semblables (si ce n’est appartenant à la même condition humaine) ni des proches avec qui j’ai envie d’avoir un avenir commun.

Pour vivre heureux, dans la paix, et sans haine, il faut vivre séparément. Sur ce territoire d’abord, puisque les réalités démographiques sont plus fortes que les slogans politiques proclamés par des responsables qui n’ont souvent pas les moyens de leurs déclarations. Mais avec à moyen et à long terme l’objectif que chaque peuple sur cette planète, puisse se développer séparément des autres. Que chaque civilisation s’épanouisse séparément (ce qui n’a jamais par ailleurs empêché les échanges). Il en va de notre avenir à tous, et surtout du nôtre à nous, les Européens, qui sommes il faut le rappeler, numériquement, minoritaires sur cette planète.

La carte nationale d’identité française qui transforme tout le monde en « commevouzetmoi » est un véritable cancer pour l’autochtone d’Europe. En produire moins, et donc limiter le plastique, c’est faire un geste pour notre terre, mais aussi pour la planète.

Julien Dir

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Crédit photo : Konk

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

14 réponses à “La carte nationale d’identité française. Ce bout de plastique qui fabrique des Français « Comme vous et moi » [L’Agora]”

  1. Hadrien Lemur dit :

    L’exemple d’Orania en Afrique du sud est très révélateur de ce que vous dites. Quand on fait le constat qu’il y a trop de différence de civilisation pour vivre harmonieusement ensemble, il ne reste que la solution du repli identitaire. Ça fait hurler les gauchos de toute la planète, bien qu’il soit de par leur aveuglement idéologique à l’origine du problème, mais c’est un constat lucide. Les Bretons, les Corses ou encore les Basques, tout ceux qui ont encore une forte identité doivent œuvrer pour s’éloigner de la France (et par là même de l’Europe des crapules) afin de reprendre en main leur destin.

    • bruxe dit :

      par cupidité les élites affrikaners et britaniques ont exploitées une main- oeuvre quasi gratis en générant beaucoup de profits et ne se sont pas préoccuper des conséquence du gonflement des effectifs sur les populations affikaners.c’était facile .Ceux qui ont bati oriana ,ont réalisés ,qu’ils devaient tout faire tout seul que cela ne pouvaient que se faire avec des gens ayant la même biologie et le même systéme de valeur

    • Henri dit :

      Il existe un Orania en France : la Villa Montmorency (Paris XVIe), ghetto pour riches, à l’accès interdit au vulgum pecus, et où s’est refugiée une partie du gratin (Alain Afflelou, Vincent Bolloré, Gérard Depardieu, Arnaud Lagardère, Nicolas Sarkozy).

    • Obstinate944 dit :

      Je suis Basque et fier de l’être, mais force est pour moi d’admettre que la jeune génération est complètement contaminée par le wokisme et le gauchisme. Les Basques sont devenus désormais des gros cons gauchistes, islamophiles et pro-migrants comme les autres, hélas !

  2. Prétet Yvette dit :

    Il faut supprimer ”la loi du sol”! Je pense que la ”nationalité française” doit être donnée aux étrangers qui ont mérité de l’avoir!…Il faut aussi exiger que les étrangers parlent ”le français” correctement, dans notre pays! Nous n’avions pas eu tous les ennuis (que nous avons maintenant)avec les étrangers européens (non-musulmans) qui sont venus en France, au siècle dernier et qui se sont assimilés rapidement aux autochtones: ils portaient les mêmes habits, ils avaient les mêmes coutumes,etc..Il ne FAUT PAS donner la ”nationalité française” aux musulmans puisque les non musulmans ”nés en Algérie” n’ont pas la ”nationalité algérienne”….Actuellement, les musulmans veulent avoir la ”nationalité française” afin de profiter de toutes les ”aides” que ce ”bout de papier” leur donne!….Il faut se rappeler qu’en 1962:les musulmans (de nos colonies) ne voulaient ne plus ”être Français”, qu’ils ont tué et torturé des milliers de ”civils innocents” et des soldats français afin de ne plus ”être Français”!..

  3. C’est une des raisons évoquée ici pour lesquelles, lors de son renouvellement, j’ai refusé la CNI qui justifie tous les reproches, entre autres : caractères américains, photo rendue moche exprès, distribuée à tous les immigrés naturalisés à foison donc sans importance réelle nationalement parlant etc…

  4. Jean-Louis Cardinal dit :

    « Aucune loi ne peut légitimement vous condamner à ne pas voir ce que vous voyez, à ce pas comprendre ce que vous comprenez. Aucun pouvoir ne peut vous obliger à être bêtes.
    La vérité est que vous ne voulez aucun mal aux étrangers, ni aux immigrés, ni aux Arabes, ni aux musulmans. Simplement, vous voulez du bien aux Français. Tout le bien possible.
    Vous voulez la paix, la tranquillité, la sécurité. » (Eric Zemmour)

    Le problème ce n’est pas « les étrangers » parce qu’ils sont étrangers mais parce que certains refusent d’être Français, d’accepter la Culture française, la Laïcité, les Lois, les valeurs républicaines et de s’y conformer.
    Si vous allez en terre musulmane, vous devez acceptez les lois de ce pays, ses coutumes, ses valeurs, même si elles ne sont pas les vôtres. Pendant le RAMADAN ne mangez pas dans la rue, ne fumez pas dans la rue, mangez et fumez chez vous, dans votre maison, en toute discrétion. Ne provoquez pas ceux qui vous accueillent, respectez-les, respectez leur Culture. Si ça ne vous plait pas, rentrez-chez vous dans votre pays et laissez les Musulmans vivre chez eux comme ils l’entendent.
    En France, les « Français de papier » n’ont rien à faire dans notre pays.

  5. jcm78 dit :

    comme on dit les français de papier avec leur bout de plastique dont ils se foutent royalement

  6. Le Celte dit :

    Vous oubliez certaines questions : est ce que les fameux Français à géométrie variable sont acceptés ou tolérés ?
    Je me permet de vous rappellez que Mr Valls a été à l’origine d’une circulaire qui autorise les étrangers en situation irrégulière de solliciter l’attribution de la nationalité au bout de quelques années de présence sur le sol Français.
    Les personnes qui ont des critères d’extraneités sont très compétents dans un domaine l’élevage des délinquants nourris aux prestations sociales.
    Les politiciens ne feront rien par ce qu’ils sont en prostitution électorale perpétuelle.
    Il ne faut pas froisser les indésirables.
    Qui compose les 3/4 de la population carcérale ?
    Pourquoi ne pas enclencher la déchéance de nationalité des délinquants bi nationaux et leur famille.
    Cela va régler la surpopulation carcérale.
    Plus de problème de logement.
    Des comptes sociaux à l’équilibre.
    Extrader les irréguliers cela ferait 3 milliards d’économie ( 2 pour l’AME, 1 milliard pour les soi disant mineurs isolés)
    Pour faire dégager les indésirables il y a deux solutions :
    – utiliser les mêmes moyens qu’ils ont utilisés pour faire dégager les blancs des quartiers.
    – une guerre d’indépendance , une guerre civile est une confrontation armée entre deux entité d’un même peuple.
    Je n’ai rien de commun avec les racisés ni la minorité intrusive.

    • Jakez GWILLOU dit :

      Assurément, il n’y a rien à attendre d’un gouvernement de mondialistes acharnés à détruire toute trace de notre identité ethnoculturelle. Et surtout pas d’un ministre de l’Intérieur qui privilégiera toujours les gens de sa propre communauté, au détriment des autochtones. Mais peut-on le lui reprocher ? C’est là une attitude naturelle. Ce que nous condamnons, en revanche, c’est le crétinisme absolu des autochtones qui sacrifient encore au mirage universaliste. Fort heureusement, le réel va les rappeler à une meilleure sagesse.

    • kaélig dit :

      Expressions savoureuses de Le Celte:
      “…élevage des délinquants…”, “…Prostitution électorale…”

  7. Le Berbère dit :

    Je suis français de 3 générations , j’ai 62 ans , je porte un nom à consonance maghrébine et je suis musulman.
    mon arrière grand père berbère d’Algérie était militaire français et a combattu pour la libération de la France .
    J’ai fait mon service militaire en Allemagne , fière de chanter la marseillaise !
    Juste pour vous dire qu’il y a des millions comme moi .
    Arrêtez la haine de l’autre et la division du peuple français ! La richesse d’un pays est la diversité !

    • Jakez GWILLOU dit :

      Je comprends tout à fait votre position. Mais revenons un peu dans le passé. Si le gouvernement de trahison gaulliste, lors de la proclamation de l’indépendance, avait pratiqué une autre politique, à savoir : rapatrier tous les harkis combattants au lieu de les abandonner aux mains des égorgeurs fellaghas, ce qui impliquait le renvoi de tous les autres, il n’y aurait pas aujourd’hui de problème racial et religieux.
      Quant à dire qu’il y a « des millions de gens comme moi », vous avez le sens de l’humour. C’est justement parce qu’il n’y a PAS de millions de gens comme vous, que tout va très mal, aujourd’hui. Quant à la diversité, celle-ci s’est toujours composée d’ethnies différentes comme les Bretons, les Alsaciens, les Occitans et autres. Et aussi de l’ethnie nord-africaine si cette dernière était composée des gens comme vous, avec un regroupement géographique approprié s’insérant dans l’Hexagone. Mais force est de reconnaitre que ce n’est pas le cas et tout un chacun peut le déplorer.

  8. Le Celte dit :

    J’ai constaté que les Berbères , certains Kabyles et les Oranais n’aiment pas être comparés aux Algériens .
    Pourquoi ?

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Economie

Dette de la France : un frein pour demain ?

Découvrir l'article

Economie

Quels sont les parfums préférés des Françaises et des Français ?

Découvrir l'article

Biathlon, Sport

Biathlon. L’équipe de France championne du monde de relais mixte

Découvrir l'article

Sociétal

20 000 mineures se prostituent en France : Jennifer Pailhé lutte pour les sortir de l’horreur.

Découvrir l'article

Rugby, Sport

Tournoi des 6 nations 2024. Demandez le programme + la composition des sélections + pronostics

Découvrir l'article

Sociétal

Immigration : les entrées légales annuelles ont doublé en 20 ans, atteignant un record à 323.000 titres de séjour en 2023

Découvrir l'article

Environnement

Industrie nucléaire en France. Retour sur un torpillage en règle

Découvrir l'article

Sociétal

44% des Français se sentent régulièrement seuls

Découvrir l'article

International

Démographie. Les immigrées algériennes ont un taux de fécondité de 3,69 enfants par femme en France contre 2,2 en Algérie

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Violences lors du Réveillon 2024 : la carte des voitures brûlées

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍