Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Royaume-Uni. « Le patient a-t-il un pénis ou un vagin ? » Le nouveau formulaire transgenre délirant que le NHS fait remplir aux médecins

Au Royaume-Uni, les médecins sont désormais invités à cocher si les patients ont un pénis ou un vagin dans le cadre d’un nouveau formulaire médical du NHS mis en place dans certains hôpitaux. Les médecins sont confrontés à des formulaires délirant demandant l'”inventaire des organes” d’un patient dans les hôpitaux du NHS (service de santé britannique) qui utilisent un nouveau système informatique d’une valeur de 450 millions de livres sterling.

Le nouveau “formulaire relatif à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre” fait partie du dossier électronique du patient sur le nouveau système, indépendamment des soins ou de la pertinence du traitement qu’il reçoit. Il demande des informations sur l’orientation sexuelle du patient, son genre, le sexe qui lui a été assigné à la naissance, les pronoms qu’il préfère, s’il a effectué une transition, dans quelle mesure, et quels sont ses projets futurs, s’il en a, pour changer de genre.

Les formulaires médicaux demandent ensuite au personnel d’indiquer “les organes que le patient possède actuellement”, “les organes présents à la naissance”, “les organes améliorés ou construits par la chirurgie” et “les organes améliorés par les hormones”.

Chacune des sections comporte une liste d’organes pouvant être ajoutés, notamment le pénis, le vagin, l’utérus, le col de l’utérus, les seins, la prostate, les testicules et les ovaires.

Le personnel soignant doit alors cliquer sur “ajouter” les organes concernés pour préciser quels sont les organes génitaux du patient et à quel moment.

Mais des médecins ont déclaré au Telegraph que ces formulaires étaient “insensés” et “absurdes” d’un point de vue médical ou scientifique. Un médecin a décrit l’inventaire des organes comme étant “assez bizarre”, ajoutant : “Ce qu’ils ont écrit n’a aucun sens”.

Les formulaires fournissent également des réponses par défaut aux questions. Par exemple, en ce qui concerne l’identité sexuelle, un patient sera étiqueté par défaut comme “cisgenre”, un terme utilisé pour décrire une personne qui s’identifie comme le sexe qu’elle a à la naissance. “Les gens sont automatiquement cisgenres à moins qu’ils ne soient classés comme trans, même si la plupart des gens dans un hôpital ne sauraient pas ce que cela signifie, sans parler d’être classés comme quelque chose”, a déclaré un membre du personnel familier avec le nouveau système.

Des inquiétudes ont également été exprimées quant au fait que les patients et les contribuables ne sont pas conscients de la somme d’argent dépensée pour le système.

“Le problème est qu’il est intégré dans un système de dossiers électroniques de patients de plusieurs millions de livres sur le NHS, mais que les gens ne le savent pas”, a déclaré ce membre du personnel.

Les formulaires font partie d’un nouveau logiciel américain appelé Epic, qui a été déployé au King’s College Hospital et au Guy’s and St Thomas’ Hospital au début du mois d’octobre.  Il est également utilisé par le Frimley Health NHS Trust, le South London, le Maudsley NHS Trust et plusieurs autres hôpitaux de Londres et d’Angleterre, pour un coût de 450 millions de livres sterling sur 15 ans.

Il s’agit de la même technologie américaine que celle utilisée pour demander aux sages-femmes d’enregistrer l’identité sexuelle d’un bébé à la naissance, plutôt que son sexe. Les responsables de l’hôpital ont déjà présenté leurs excuses pour ce système, affirmant qu’il s’agissait d’une “erreur” et que le “langage malheureux” serait “rectifié aussi rapidement que possible”.

Des formulaires médicaux très répandus

Cependant, il s’avère aujourd’hui que ces types de formulaires médicaux sont répandus dans tous les dossiers électroniques des patients. Les défenseurs des droits de la femme ont reproché aux activistes d’avoir tenté de l’imposer “en catimini”.

Helen Joyce, auteure et directrice des activités de plaidoyer à Sex Matters, a déclaré que “l’idéologie marginale anti-scientifique a été importée en bloc d’Amérique/ Des militants du NHS ont tenté de l’imposer furtivement au système de santé britannique. Ce qu’ils essaient de faire est incroyablement dangereux et nuira aux soins des patients. C’est également anti-démocratique, puisque c’est présenté aux utilisateurs du NHS comme un fait accompli”.

Un porte-parole d’Epic Systems, le fabricant du logiciel, a déclaré : “Le DEP d’Epic est capable d’enregistrer à la fois le sexe légal et l’identité de genre. Les modèles de documentation sont configurés localement dans le système Epic de chaque hôpital”.

Le Royaume-Uni ressemble de plus en plus à un asile psychiatrique à ciel ouvert. Mais nous n’en sommes pas bien loin…

Crédit photo : Wikipedia (cc)

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

7 réponses à “Royaume-Uni. « Le patient a-t-il un pénis ou un vagin ? » Le nouveau formulaire transgenre délirant que le NHS fait remplir aux médecins”

  1. Alienor dit :

    on avait touche le fonds mais on creuse encore

  2. Dany dit :

    Ce formulaire est ridicule.
    C’est au médecin de prescrire en fonction du cas de son patient
    ….lequel par son ADN ne changera jamais de sexe le reste n’étant que des modifications chirurgicales de leurs attributs.
    Liberté au médecin gynécologie refuser de soigner un mâle transformé artificiellement et partiellement en femme .

  3. JCML dit :

    Et pour les hermaphrodites il y a aussi une case…?

  4. P.G. dit :

    Aux fous ! Lâchez les chiens !

  5. emile 2 dit :

    valeurs occidentales !!!!!

  6. Roupète dit :

    Une grosse paire SVP !
    S’il y a possibilité d’ajouter des organes il serait peut-être possible de se faire greffer, soit en remplacement de l’original ou pour changer de sexe, une paire de roubignoles de sanglier (le cochon c’est apparemment compatible avec l’humain). Les grosses bêtes noires de 120 kg elles ont des roubignoles comme des pastèques.

  7. patphil dit :

    la fabrique des crétins est en marche

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Economie, International, Social, Sociétal

Travail. Au Royaume-Uni, la semaine de quatre jours est un succès

Découvrir l'article

International, Vu ailleurs

Royaume-Uni. Les arguments économiques en faveur de l’immigration de masse ont fini par s’effondrer

Découvrir l'article

Histoire, Insolite

Pourquoi les historiens découvrent-ils soudainement tant de transgenres ?

Découvrir l'article

International

Point de vue. La démocratie britannique a cédé à l’intimidation islamiste

Découvrir l'article

International, Santé, Social, Sociétal

Tiers-mondisation. Gale, scorbut, rachitisme : le retour de maladies de l’ère victorienne au Royaume-Uni

Découvrir l'article

GUINGAMP, Santé

Médecins cubains à l’hôpital de Guingamp. L’extrême gauche locale veut faire venir des représentants d’un Etat communiste ultra répressif

Découvrir l'article

Immigration, International

Royaume-Uni. Un nouveau coup d’arrêt pour le projet d’expulsion des clandestins vers le Rwanda ?

Découvrir l'article

International

USA. Le tireur de l’église de Houston avait inscrit “Free Palestine” sur son arme : il s’agirait d’une femme transgenre

Découvrir l'article

International, Sélection de la rédaction

Grand remplacement au Royaume Uni : Une population de plus de 70 millions d’habitants d’ici 2026, du fait de l’immigration

Découvrir l'article

A La Une, Education, Immigration, International, Sociétal

Royaume-Uni. De grandes universités accusées de pratiquer la préférence étrangère pour des raisons financières

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍