Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La gauche et l’immigration : jusqu’au bout… jusqu’à la nausée [L’Agora]

En mars 1953, les Lettres Françaises, un coin-coin intello lié au Parti Communiste Français, publie en Une le portrait de Staline. Mais Staline jeune. Sans la grosse tête, la vérole et les verrues. Le “Vojd” est mort en début de mois et toute la communisterie mondiale est en deuil. Au goulag ça sort l’alcool de limace par contre. Pour l’occasion, Aragon a demandé à Picasso de lui faire un dessin du “Grand Chauffeur de la locomotive de l’Histoire” pour ses “Lettres” dont il est le directeur. Or le dit-portrait va choquer tout le monde rouge. “Je ne retrouve pas son regard si doux” affirme l’une des milliers de lettres reçues au journal. Pourtant ce dessin au fusain n’a rien de particulier mais il ne montre tout simplement pas Staline comme les communistes français “l’imaginaient” à l’époque.

Parce que les communistes ça “imagine” beaucoup.

Autocritiques. Exclusions. L’affaire du portrait de Staline laissera quelques stropiats sur le bord de la route vers “l’avenir radieux” et signera même un tournant dans les rapports entre le Parti et le monde intellectuel généralement “communistolâtre d’habitude”.

Il faut dire que le monde rouge français mettra longtemps à avaler le rapport Khrouchtchev de 56. Des années. Décennies ! Le mot “Stalinisme” ne sera même prononcé pour la première fois par un dirigeant français du PCF (Marchais en l’occurrence) qu’en 1975.

Durant toutes ces années, les cocos français ont été les plus fervents, les plus aveugles, les plus phénoménalement dévots des staliniens. Les trains de cadeaux de 49 pour l’anni de pépère. L’alignement total sur Moscou. L’approbation de la répression des “Printemps”. C’était ça le communisme à la française. Fidèle et con. Jusqu’à la folie. Jusqu’à l’insensé.

Mais cette dinguerie a quelques excuses. L’URSS était loin. Pas de réseaux sociaux ou de chaînes d’info en continue. Et il n’y avait pas de goulag à Clermond-Ferrand. Un paysan de l’Allier qui ne lisait que l’Huma et le coin-coin du Modef ne pouvait pas se rendre compte de ce qu’était réellement l’Union Soviétique. Il n’avait plus que sa foi. Religieuse ! Et puis la galaxie communiste française était sous perfusion de Moscou. La moindre critiquouillette et c’était la fin des valise de roubles. Valise diplo. Et le pognon, ça solidifie les allégeances.

Or, bien avant la grande déstalinisation de la Gauche française au milieu des années 70 (20 ans après la mort du principal intéressé quand même), il y avait déjà des critiques, des incroyants au paradis du socialisme soviétique, des antistals de gauche, des opposants à bloc au catéchisme coco.

La différence entre cet aveuglement passé et l’aveuglement actuel sur l’immigration, c’est qu’aujourd’hui TOUTE LA GAUCHE est dans le déni, l’immigrationnisme fanatique, le padamalgam en suppos et crème pour cucul. Pourtant, la Gauche voit la distance entre ce qu’elle pense, ce qu’elle prône et la réalité. Dans la rue. Devant chez elle. Dans son pieu. Tous les jours. Mais elle ne veut pas le croire. N’a pas le droit de le croire. Même François Ruffin sur lequel les esprits lucides fondaient quelques espoirs ne dit rien quand Jean-Luc Mélenchon convoque “l’effondrement du système psychiatrique en France” pour commenter le dernier attentat islamiste en date.

Pour la Gauche, en France, il n’y a pas d’attentat islamiste, il n’y a que des “couteaux fous”, des “marteaux ensorcelés”, des “rixes”, des disiquilibris et des supporters anglais. La seule véritable menace acceptée dans le catéchisme c’est “l’ultra-droite”. Les gauchistes ça a l’habitude de dire le bien et le mal. D’édicter ce qui est moralement acceptable et ce qui ne l’est pas. La Gauche a le droit au déni car la morale l’exige.

Il y a quelque chose de fascinant dans ce déni. Car la Gauche peut dénoncer le mécanisme conduisant au refus du constat du réchauffement climatique dans le film “Don’t Look Up” (“ne regarde pas en l’air”) et pratiquer le même déni, la même mécanique, dans une sorte de “don’t look around” (“ne regarde pas autour de toi”) sur l’immigration. Magnétique ! Et les gauchistes actuels n’ont même pas l’excuse de devoir rendre des comptes à un mécène exotique quelconque. Le Mali ou Alger ne financent pas la LFI à ce que je sache. Heeeey non ! A Gauche, le déni est gratos. Pur amour ! Je ne pense même pas qu’il y a, derrière tout cela, l’espoir d’un vote massif immigré. Non ! La Gauche a simplement divorcé de l’ouvrier à casquette pour ouvrir son lit à l’immigré à babouche. Et comme ces bonnes femmes qui font la vaisselle, le ménage et le gigot pour le nouvel amant alors qu’elles ne branlaient rien pour le mari légitime qui les a largué pour une jeune. Les Gauchistes ça aime l’immigré d’un amour pur et sans espérer quoi que ce soit en retour. Gratuitement et avec le fion ouvert ! Moneyslave ! Eventuellement pour se venger un peu de Mimille l’ajusteur qu’a foutu le camp chez Marine. Et encore…

Ainsi la Gauche qui n’a plus de prolétariat de remplacement en réserve si Mamadou se barre, un jour, chez des partis spécifiquement islamistes (genre Union des Démocrates Musulmans) fera tout pour rester le débouché électoral des immigrés. Quitte à tout nier. A ne rien voir. A tout accepter. Excuser. Quitte à se faire chier dans la gueule par toute la porte de la Chapelle et à en redemander.

Et si, par miracle, un jour, une partie de la Gauche française ouvrait les yeux sur la question de l’immigration, la mosquée sait qu’elle pourra toujours compter sur la Gauche bretonne, éternelle voiture balai de toutes les conneries et les absurdités de la gauche française. Car si LFI ou les écolos jettent un concept bien tartignole, l’UDB sera toujours heureux de le ramasser. Et de le publier en Une de Peuple Breton. Labelisé “Bretagne ouverte sur le monde”.

On ne peut empêcher à un adulte de gâcher sa vie. De se suicider lentement. S’il le veut, il le fera. La Gauche d’aujourd’hui suit le même processus que la secte gauchiste de Jim Jones qui avait accompli un vaste “suicide révolutionnaire” de masse au Guyana en 1978.

Au regard de la dynamique actuelle, entre déni et remuage de popotins du congrès écolo de ce week-end, la Gauche a clairement décidé de se prendre l’iceberg. Et d’y aller en twerkant ! Par amour. On ne peut plus empêcher cela. C’est même mieux pour elle. Car elle souffre trop. Par contre, on peut quand même l’empêcher d’entraîner tout le pays vers le fond à ses cotés…

Anne-Sophie Hamon

[email protected]

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

17 réponses à “La gauche et l’immigration : jusqu’au bout… jusqu’à la nausée [L’Agora]”

  1. Bernard FINAS dit :

    Remarquable, incisif, implacable. A vous lire, je me sens un peu mieux déjà, car un peu rassuré. Ca bouge, mais de façon différente, car, à part les abrutis dont vous dresser les portraits saisissants de vérité, les signes de la rébellion affluent de tous bords. Ici à “Reconquête” en tout cas.
    Merci.
    Bernard FINAS.

  2. Maserati dit :

    Tout est dit !

  3. Gillic dit :

    Excellent cet article, que de vérités en quelques phrases !

  4. André dit :

    Tout ceci est malheureusement si vrai !

  5. Michel BERAUDO-MARCH dit :

    Il y a quelque chose qui me paraît très français : la difficulté, pour ne pas dire l’impossibilité de remettre en cause une idéologie, comme si l’individu n’existait qu’à travers elle. Ce qui était vrai pour le communisme l’est maintenant pour l’idéologie progressiste et mondialiste. A propos de l’immigration par exemple alors que d’autres pays européens, même dirigés par la gauche, font preuve de pragmatisme et s’adaptent au réel, nos élites en semblent incapables.

  6. Maury dit :

    Vous êtes géniale.
    Et la gauche décrite ici inclut le macroniste.

  7. Hervé Brétuny dit :

    Oui et malheureusement ils ont encore le pouvoir un peu partout, médias, Educ, Justice etc….

  8. O'BRIEN patrick dit :

    J’adore ce franc parler !

    Encore !

  9. JMAD dit :

    Excellent !!!

  10. Gautier dit :

    La gauche française qui idolâtre encore aujourd’hui le terroriste Robespierre est finalement logique dans son obsession. Pour les Bretons, descendants de la chouannerie initiée par le marquis de la Rouerie, ça m’étonnera toujours. Nos voisins vendéens ne sont pas tous vraiment comme ça.

  11. Batman dit :

    Le Gauchiste de base, est idéologue, con et aveugle… Mais les “Tetes pensantes de “la Gauchiasse” et des Bobos Bourgeois Friqués Gauchos, eux doivent bien y trouver leur compte, sans doute dans des financements par SOROS et/ou DAVOS ou meme la “Banque de Child”, dont l’objectif est de Ruiner et d’Effondrer notre Pays, et d’éliminer les Gaulois, ceci afin de pouvoir Dominer de façon Absolue sur un Peuple exsangue, Primitif intellectuellement, et très Facilement manipulable, sur lequel elle mettra en place son Projet de Système Féodal Mondial au service exclusif d’une petite “Caste” Elitiste de type Mafieux…
    Bientot ce sera “L’Euthanasie obligatoire” passé un certain age (mais seulement pour “Les Gueux”…), car en 2050 il y aura 2,5 Milliards de personnes agées sur la planète, et vous n’imaginez quand meme pas que DAVOS va accepter de financer cette masse qu’elle consifère comme des “inutiles” comme dt un certain Démon dénommé HARARI …
    Pour l’instant c’est la stérilisation indirecte via les Vaxx imposés, qui est en oeuvre sur les Gaulois…
    Mais bien sur pour “la Gauche”, ses petits protégés “Hallogènes” Très prolifiques eux, n’auront pas ce problème là …

  12. Torr dit :

    Tout est bien dit avec un humour célinien, à part que tous les partis représentés, et non représentatifs, au Palais -croupion ont adopté, peu ou prou, l’idéologie gauchiste dans quasiment tous les domaines. L’espoir d’un sursaut ne peut venir que de l’effondrement de ce système pourri, pétri de contradictions…

  13. Georgik dit :

    En son temps, pour punition, un certain Djougachvili , un malfrat, est passé stoïquement sous la voûte des cadets du Tsar pour être fouetté de leurs knouts. Mon futur père, dernier en fin de la voûte l’a entendu marmonner « Vous me le payerez ». Il (Staline) a tenu parole !

  14. Hadrien Lemur dit :

    ‘Au goulag ça sort l’alcool de limace par contre.’ Je ne sais pas où vous allez chercher tout ça mais merci de continuer.

  15. Pierrick dit :

    La xénophobie…cela vous rend malheureuse, hein ?

  16. Travis dit :

    Picasso pour l’occasion s’était essayé au style Bernard Buffet…
    On savait rigoler à cette époque, car les jobards avaient leur gourou et ça les occupait.
    Le souci actuel, c’est qu’il n’en ont plus: Mémélanchon est trop nerveux, Misère.
    En tout cas, un régal cet article, consistant et parfumé. Un cadeau pour les fêtes…

  17. felger dit :

    ne vous y trompez pas : l’Europe est seule responsable et decisionnaire ; la xenophobie n’est pas une attitude malsaine mais salvatrice ,sans cette attitude l’etre humain aurait disparu depuis longtemps ; si le nationalisme c’est la guerre ,le multiculturalisme c’est la guerre civile ;j ai beaucoup vecu et voyagé autour du monde et j’ai compris mes erreurs d’analyses qui me portaient à nous croire tous freres ….malheureusement et tragiquement ; …il n’y a que les precheurs de haine envers soi-meme qui exploitent sans vergogne à leur seul benefice et veulerie la bonté en chacun de nous …ne pas etre dupe de leur betise et méchanceté .

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Google

Economie

Google, Meta et Amazon génèrent plus de 60 % des recettes mondiales de la publicité numérique

Sociétal, Société, Tribune libre

Body shaming, ou la fausse sororité : les femmes sont bien pires que les hommes ! [L’Agora]

Culture & Patrimoine, Histoire

Cortés, la bande dessinée qui explique la disparition de la civilisation aztèque.

Culture, Culture & Patrimoine

L’extrême droite expliquée à Marie-Chantal, Seule à pied vers Jérusalem, La Corse une autonomie en question, La Tour et la Plaine, Guide de l’IA Générative : la sélection littéraire hebdo

Culture & Patrimoine, Patrimoine

A la découverte des Saints Bretons. Le 2 Mars c’est la Saint Jaoua

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Paris : les immigrés clandestins surreprésentés chez les violeurs de rue

Découvrir l'article

Politique

Fabrice Leggeri, ex-directeur de Frontex : « La Commission européenne voit l’immigration illégale comme un projet et non pas comme un problème »

Découvrir l'article

Politique

44 % des français considèrent qu’il faut limiter les pouvoirs du Conseil constitutionnel en matière de législation

Découvrir l'article

Sociétal

Pouvoir d’achat, Santé, Immigration, Déliquance : les principales priorités des Français

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES

Rennes : une association immigrationniste campe devant l’entrée de la préfecture

Découvrir l'article

Sociétal

Immigration à Bélâbre. Ces bobos rejetés dans leur village car Pro Migrants

Découvrir l'article

International, Sélection de la rédaction

Grand remplacement au Royaume Uni : Une population de plus de 70 millions d’habitants d’ici 2026, du fait de l’immigration

Découvrir l'article

International

Wokisme. « Il n y a que deux sexes ». Des supporters allemands se moquent de la fédération de football

Découvrir l'article

International

Dublin. Une manifestation record contre l’immigration aux cris de « Ireland is Full »

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES

Rennes : le collectif de soutien aux Sans-Papiers en pleine dépression

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍