Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les pays arabes sur le point de dépasser les Européens en terme d’émission de CO2

En 2021, les 439 millions d’Arabes ont émis 3185 millions de tonnes de gaz à effet de serre, contre 3382 pour les 447 millions d’habitants de l’Union européenne.

Un poids comparable donc, mais qui évolue rapidement sous l’effet des trajectoires démographiques et écologiques de part et d’autre.

Au cours de la décennie 2011-2021, l’UE a baissé ses émissions annuelles de 581 millions de tonnes, tandis que celles des Arabes augmentaient de 706. Au cours de la décennie en cours, l’empreinte climatique des 19 pays arabes devrait donc dépasser celle des 27 pays de l’UE. A lui seul, le monde arabe représente d’ores et déjà 25 % de l’accroissement mondial des émissions d’équivalent CO2.

Voir les sources et le détail des statistiques en fin d’article

Eco-anxiété européenne, éco-insouciance musulmane

Et c’est Dubaï qui a été choisie pour accueillir le 28ème sommet sur le climat !

Avec leurs compatriotes des Émirats arabes unis, les Dubaïotes ont pourtant expédié dans l’atmosphère pas moins de 264 millions de tonnes d’équivalent CO2, au cours de l’année 2021. A titre de comparaison, les Français en ont émis 391 millions de tonnes, certes 1/3 de plus, mais pour une population 6 fois plus importante. Et la pollution tricolore est sur une trajectoire descendante depuis l’année 1973 (avec un pic de 679 millions de tonnes d’équivalent CO2), alors que celle des Émiratis continue d’augmenter comme si de rien n’était !

Les autres pays du Golfe tirent également les émissions vers le haut, gonflant le “bilan carbone” du monde arabe. En cause, un modèle bien connu de surconsommation en plein désert, alimenté par l’argent facile, le pétrole et le gaz ; ces hydrocarbures dégagent du CO2 mais aussi quantité de CH4, le méthane, un autre gaz à effet de serre très peu médiatisé.

Il faut s’éloigner de la Péninsule arabique pour trouver plus de mesure. Les Algériens polluent l’atmosphère dans les mêmes proportions que les Français, c’est-à-dire un peu en-dessous de la moyenne mondiale. Le Maroc, sans gaz ni pétrole, émet globalement trois fois moins que la France, deux fois moins en proportion de la population. Du moins pour l’instant. Car si on poursuit les tendances observées dans la décennie 2011-2021, l’Algérie devrait en effet dépasser la France dans la décennie en cours ; le Maroc dépasserait l’ancienne métropole d’ici 2050.

Plus sobres et moins hors-sol sont les peuples de la périphérie de l’Oumma, musulmans mais non arabes, en Afrique sub-saharienne et en Asie orientale. Mais la démographie y annule les effets de la pauvreté de masse. Les 274 millions d’Indonésiens émettent 2000 millions de tonnes de gaz à effet de serre, soit à eux seuls les 2/3 de l’Union européenne. La riziculture indonésienne est en effet une grande productrice de méthane, tandis que la mise en culture de la forêt tropicale a transformé ce qui était un puits de carbone en une source de CH4 de dimension planétaire.

Muhammad et l’écologie

Le climat mondial gagnerait donc à ce que les riches Dubaïotes prennent un peu plus modèle sur leur prophète Muhammad, en tout cas dans la gestion des ressources naturelles.

Les anecdotes sur la vie de ce grand influenceur du 7ème siècle le montrent détestant le bling-bling et le je m’en foutisme, déplorant la cruauté inutile envers les animaux domestiques et les serviteurs, mettant en garde contre le gaspillage de l’eau (même pour des raisons rituelles) et vantant au contraire la plantation d’arbres fruitiers (ils rapportent des points pour le Paradis).

Il s’agit là toutefois de sagesse bédouine traditionnelle, pas de conscience écologique globale. Dans le Coran proprement dit, toute perspective naturaliste disparait. Selon plusieurs sourates convergentes, la Terre et tout ce qu’elle contient ont été spécialement conçues pour répondre aux besoins de l’homme, même la mer et le vent. Allah déclare qu’il les a inventés pour permettre aux hommes de déplacer leurs bateaux.

Ce vaste monde est un prototype jetable qui sera détruit au Jour du Jugement. Alors la vraie vie commencera pour une minorité d’élus. Muhammad, qui a visité le Paradis, l’a décrit à ses compatriotes comme un jardin fantastique, avec des arbres dont l’ombre est aussi large que cent années de marche, et dont un seul de leurs fruits suffit à nourrir une famille nombreuse, y compris les cousins de passage, durant une semaine.

Les musulmans, riches et pauvres, n’ont donc pas les mêmes priorités que les Européens. Ils ne sont pas anxieux pour ce monde-ci, ils ont peur de ne pas faire partie du suivant.

A.T.

Sources des statistiques de l’article et du tableau : ils reprennent les chiffres d’un article paru dans Nature en 2023, dont l’auteur principal est Matthew Jones (Université d’East Anglia). On les trouve accessibles sur le site Our World in data (mais pas faciles à trouver) : https://ourworldindata.org/co2-and-greenhouse-gas-emissions#explore-data-on-co2-and-greenhouse-gas-emissions

Ces statistiques ont le mérite de comparer tous les pays et d’inclure tous les gaz à effet de serre (et pas seulement le CO2). Il comprend aussi le “changement d’usage des terres” (c’est-à-dire le défrichement ou au contraire ce qui est laissée à la nature sauvage et qui constitue un réservoir de gaz à effet de serre). Il permet ainsi une vision plus nuancée et moins accusatrice pour l’Europe.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Les pays arabes sur le point de dépasser les Européens en terme d’émission de CO2”

  1. A.T. dit :

    Il manque le tableau.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Lamballe

Bretagne : Retour du train entre Dinan et Lamballe en 2024 après un an de travaux

Découvrir l'article

Environnement

Ecologie. L’interdiction des sacs plastiques…une décision aux conséquences inattendues ?

Découvrir l'article

Environnement

Vers une écologie intégrale : Réflexions chrétiennes et pratiques concrètes

Découvrir l'article

Politique

Pourquoi les Européens trouvent-ils que l’UE n’est pas démocratique ?

Découvrir l'article

Environnement

François Nolle – L’écologie intégrale en pratique / L’expérience de l’Eco-hameau La Bénisson-Dieu

Découvrir l'article

Environnement

L’Écologie Chrétienne décryptée par le Père Danziec, Hélène de Lauzun & Jean-Pierre Maugendre !

Découvrir l'article

Environnement

Laurent Ozon. Reprendre pieds dans la vie après la destruction de nos cultures [MAJ : une conférence à Nantes le 14 décembre]

Découvrir l'article

Environnement

Nos racines, nos limites, penser l’écologie à l’endroit. Un colloque d’Academia Christiana le 4 novembre à Paris

Découvrir l'article

Vu ailleurs

Lampedusa : qui décidera de repousser l’invasion et quand ?

Découvrir l'article

International

Des milliers d’agriculteurs irlandais protestent contre les nouvelles normes en matière de réduction d’azote

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍