Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Allemagne. Le NPD privé de financement public, avant l’AfD ?

En Allemagne, tandis que l’AfD (Alternative pour l’Allemagne) voit sa popularité grandissante lui valoir diverses attaques, la formation politique donnée favorite pour les élections devant se tenir d’ici quelques mois dans trois Landër de l’Est, le Brandebourg, la Saxe et la Thuringe a tout intérêt à scruter avec attention le sort du NPD, renommé « Die Heimat » (« La Patrie ») l’année dernière.

En mai 2023, dressant un panorama des prédécesseurs de l’AfD, nous avions évoqué ce Nationaldemokratische Partei Deutschlands (Parti national-démocrate d’Allemagne – NPD), fondé en 1964. Par le passé, le NPD a obtenu à plusieurs reprises des élus lors d’élections pour des parlements d’États allemands, mais n’a jamais réussi à entrer à la Chambre des députés. Le parti décroche en 2014 un élu au Parlement européen, à la suite de la suppression du seuil électoral lors de ce type de scrutin, mais échoue en 2019.

Comptant environ 3 000 membres actuellement, le NPD, incapable de troubler le jeu politique à l’échelle fédérale, est pourtant dans le viseur de la la Cour constitutionnelle fédérale allemande. Cette dernière vient de l’exclure du financement des partis politiques, donnant suite à une demande commune du Bundestag, du Bundesrat et du gouvernement fédéral datant de 2019.

En Allemagne, le NPD privé de fonds

Par une décision rendue le mardi 23 janvier, la Cour constitutionnelle allemande a donc privé le NPD de tout financement public pour une durée de six ans. L’institution judiciaire a ainsi estimé que le parti nationaliste « continue à viser, au mépris de la dignité humaine et du principe démocratique de la Loi fondamentale, à un remplacement de l’ordre constitutionnel existant par un “État national” autoritaire », ajoutant que l’« attitude raciste, en particulier antimusulmane, antisémite et antitsigane » du parti est contraire aux principes institutionnels de l’Allemagne.

Ayant notamment l’outrecuidance d’organiser « des rassemblements, fêtes populaires ou randonnées », ces différentes manifestations permettraient au NPD de « véhiculer son idéologie raciste », selon le quotidien le Figaro

Par ailleurs, le ministre allemand de l’Intérieur, Nancy Faeser, a tenu à saluer la décision de la Cour constitutionnelle fédérale allemande dans un communiqué en expliquant que « les forces qui veulent démanteler et détruire notre démocratie ne doivent pas recevoir un centime de financement de l’État ».

Financement public : bientôt au tour de l’AfD ?

D’autre part, il faut rappeler que cette décision intervient après l’échec de la procédure d’interdiction du NPD en 2017. À l’époque, la Cour constitutionnelle fédérale allemande avait jugé que le NPD était certes dirigé contre l’ordre fondamental libéral et démocratique, mais qu’il était trop petit et insignifiant pour être interdit.

Les juges avaient toutefois expressément indiqué à l’époque que l’on pouvait exclure les partis anticonstitutionnels du financement public des partis. Pour cela, la Loi fondamentale a également été modifiée en 2017.

L’article 21 de la Loi fondamentale stipule depuis lors : « Les partis qui, par leurs objectifs ou le comportement de leurs partisans, visent à porter atteinte ou à supprimer l’ordre fondamental libéral et démocratique ou à mettre en danger l’existence de la République fédérale d’Allemagne, sont exclus du financement de l’Etat. Si l’exclusion est constatée, l’avantage fiscal accordé à ces partis et aux dons qui leur sont faits est également supprimé ».

Enfin, le jugement de la Cour constitutionnelle fédérale allemande pourrait également avoir des répercussions sur le débat autour d’une interdiction de l’AfD. De nombreuses figures politiques demandent actuellement que la formation soit également exclue du financement public des partis. Le ministre-président de Bavière, Markus Söder, a parlé d’un « modèle pour l’AfD » à propos de ce jugement concernant le NPD. De leur côté, les Verts allemands et le SPD (Parti social-démocrate d’Allemagne) ont également évoqué récemment une telle procédure.

La démocratie est à son paroxysme outre-Rhin…

Crédit photo : capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Allemagne. Le NPD privé de financement public, avant l’AfD ?”

  1. JLP dit :

    Mieux vaut être indépendant, renoncer au financement par l’Etat fédéral, et organiser des choucroutes-parties, des lotos, des concours de palets, des thés dansants, des ballets roses (euh, bruns)…

  2. kaélig dit :

    Qu’oïs je (du verbe ouïr !)…Le NPD et le AfD ne sont pas encore interdits !
    Il faut leur supprimer toutes subventions, les diaboliser, adopter les méthodes de Poutine: procès bidons, emprisonnement, voire accident genre chute de balcon…
    Et si malgré tout la populace forcément ignare et raciste continue à voter pour eux, il faut trafiquer les élections voire les supprimer…Non mais…on est en démocratie tout de même !

  3. nina dit :

    Putine est peut etre plus democratique que l EU. En tout cas, les russes l aiment et apprecient sa politique, même si tout n est pas parfait. Il est soutenu par le peuple russe en général.
    Les accidents de balcons n arrivent pas exclusivement en russie. Toutes sortes d accidents arrivent aussi de par le monde, nos amis CIA, mossad, M16 etc n aiment pas les gêneurs et en outre ne se gênent pas, si necessaire, de faire porter le chapeau a d autres .
    Pour les nouvelles de russie, je vous invite a écouter Xavier Moreau sur Youtube . Un autre son de cloche bienvenu dans un monde où propagande et censure sont devenus la norme

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, International

Allemagne. Benedikt Kaiser : « Je défends le concept de triple appartenance : région – nation – Europe » [Interview]

Découvrir l'article

Immigration, International

En Allemagne, le lien entre immigration et délinquance est (enfin) fait

Découvrir l'article

Immigration, International

Immigration et insécurité : en Allemagne, 26 migrants totalisent plus de 1 000 délits

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Elections Européennes 2024. RN, AfD….Assimilation versus Remigration

Découvrir l'article

A La Une, Education, Société

Education nationale. 75% des Français jugent l’école privée meilleure que l’école publique

Découvrir l'article

Immigration, International

Allemagne. Près de 700 000 clandestins vivraient aux frais des contribuables pour une facture de 4 milliards d’euros

Découvrir l'article

A La Une, International

Maximilian Krah (AfD) : « Les Européens doivent apprendre qu’ils ne sont plus le centre du monde »

Découvrir l'article

International

Terreur politique en Allemagne : Le ministre de l’Intérieur envisage d’interdire les rassemblements privés d'”extrémistes de droite”.

Découvrir l'article

International, Politique, Sociétal, Sport

Allemagne. Le président d’honneur du club de football de Francfort veut « donner des claques » aux électeurs de l’AfD [Vidéo]

Découvrir l'article

A La Une, International, Sociétal

Terreur gauchiste en Allemagne : l’AfD finalement interdite au Festival international du film de Berlin

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky