Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’association Léo Lagrange Ouest, qui gère l’accueil périscolaire de la ville de Nantes, épinglée par la Chambre régionale des Comptes

La chambre régionale des comptes des Pays de la Loire a examiné les comptes et la gestion de l’association Léo Lagrange Ouest (LLO) pour les exercices 2018 et suivants, à laquelle la ville de Nantes a confié par un marché l’accueil périscolaire. Le contrôle de cet organisme, membre local de la fédération nationale Léo Lagrange, a porté sur l’organisation et la gouvernance, la maîtrise des risques, la situation financière, ainsi que la qualité du service rendu, analysée notamment au regard des contrats de gestion des accueils périscolaires nantais conclus en 2018, puis en 2022.

Pour rappel, la Fédération Léo Lagrange se présente ainsi sur son site :

« Fondée en 1950, la Fédération Léo Lagrange est une association d’éducation populaire reconnue d’utilité publique qui intervient aujourd’hui dans les champs de la petite enfance, de l’animation (Enfance, Jeunesse et Seniors) et de la formation professionnelle. Inscrite dans l’économie sociale et solidaire et avec un sens continu de l’innovation sociale. Elle accompagne sur l’ensemble du territoire les collectivités et acteurs publics dans la mise en œuvre de leurs politiques éducatives, socioculturelles et d’insertion »

Voici les conclusions de synthèse de la CRC, ci-dessous.

La sécurité et la qualité de l’accueil des enfants devront être améliorées

La sécurité et la qualité de l’accueil devront être renforcées. L’association devra assurer la présence d’un directeur sur tous les temps d’accueil conformément à la réglementation et prendre des mesures de prévention de l’absentéisme qui, couplé à une forte instabilité des équipes, est susceptible de nuire à la sécurité et à la qualité d’accueil. Des exercices de sécurité devront être mis en œuvre dans chaque structure et le contrôle des antécédents judiciaires des personnels qui interviennent auprès de mineurs devra être renforcé. Enfin, le projet éducatif adopté par la ville de Nantes au printemps 2021 devra être décliné dans les accueils périscolaires sous forme de projets pédagogiques communiqués aux familles.

Une gestion perfectible du marché de l’accueil périscolaire nantais

Les deux contrats relatifs à la gestion des périscolaires nantais signés en 2018 et 2022 présentent des insuffisances notables dans leur passation et leur exécution. Le contrat 2022-2024 de 55 millions d’euros a été signé sans autorisation valable du conseil municipal. Dans ces deux contrats, les modalités de détermination du prix au-delà de la première année sont insuffisamment définies. Des prestations complémentaires sont payées sur la base de bons de commande à hauteur de 2 millions d’euros sans contrepartie claire. A l’inverse, les moins-values liées aux grèves et à la crise sanitaire ont été sous-évaluées. Au final, l’association facture ses prestations à la ville de Nantes en fonction du nombre d’heures qu’elle a elle-même payées aux directeurs et animateurs et non en fonction du service réellement assuré, ce mécanisme n’incitant pas à une gestion optimisée.

En 5 ans, le montant contractuel annuel de la prestation est passé de 16,8 à 21,3 millions d’euros alors même que la fréquentation était, elle, en baisse de 5 %. Or l’association ne procède qu’à une analyse très imprécise de l’évolution de ce coût. L’impact financier de chaque mesure ou évènement extérieur devra à l’avenir être précisément évalué afin de permettre au conseil d’administration de l’association et aux élus nantais de prendre des décisions et orientations éclairées.

Le poids financier croissant des charges de siège de la fédération et du siège local

La fédération Léo Lagrange a créé son association locale « Léo Lagrange Ouest » en 1996, pour être présente sur un large quart ouest de la France, LLO étant implantée sur trois régions (Pays de la Loire, Bretagne et Centre-Val de Loire). Il existe quatre autres organismes locaux de ce type en France, rattachés à la fédération nationale. La fédération facture l’ensemble des prestations assurées pour l’association locale (pédagogie, systèmes d’information, direction locale) selon un mode de calcul peu explicite et qui a par ailleurs augmenté de 65 % sur la période.

Une situation financière exposée aux enjeux spécifiques d’une entreprise de services

Par le nombre de ses salariés (1 800) et par son chiffre d’affaires annuel (plus de 30 M€), LLO est davantage organisée comme une entreprise de services en quête de marchés que comme une association à but non lucratif. La filière « animation » est considérée « en tension » au plan national et se traduit au plan local par des difficultés de recrutements et de pérennisation du personnel de LLO.  La chambre note que la dégradation des indicateurs sociaux (absentéisme, taux de rotation des animateurs) provient majoritairement des salariés affectés à l’accueil périscolaire nantais. La chambre souligne l’enjeu stratégique pour LLO que revêt l’amélioration de ses indicateurs sociaux et lui recommande de renforcer ses actions contre l’absentéisme.

Le rapport complet à découvrir ici

Crédit Photo: DR

Breizh info 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “L’association Léo Lagrange Ouest, qui gère l’accueil périscolaire de la ville de Nantes, épinglée par la Chambre régionale des Comptes”

  1. Maury dit :

    Encore des détournements ?

  2. Bévout dit :

    Quant on reste trop longtemps aux manettes on se salit les mains

  3. Nantais44 dit :

    Encore un exemple de la gestion piteuse de cette ville, et des magouilles.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

NANTES

Un « belge » avec un fusil d’assaut interpellé alors qu’il voulait aller à Nantes

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Mélissa (Némésis) : « Passé une certaine heure, et même parfois en journée, il est impossible pour une femme de se balader seule dans le centre-ville de Nantes » [Interview]

Découvrir l'article

NANTES

Séquestration et tortures à Nantes. Sounounou, 26 ans, quatrième suspect écroué avec un profil inquiétant

Découvrir l'article

NANTES

Manque de policiers municipaux à Nantes : la ville organise un concours de recrutement

Découvrir l'article

RENNES

Venus des quartiers de Nantes (et d’Afrique), ils sont condamnés pour deux fusillades à Rennes sur fond de trafic de drogue

Découvrir l'article

Sociétal

Affaire Dupont de Ligonnès : Le procureur de Nantes rejette la version “sans fondement” de la sœur

Découvrir l'article

NANTES

Terrain d’insertion pour Roms à Saint-Herblain : le projet stoppé par le Conseil d’État

Découvrir l'article

Ensauvagement, Local, NANTES, Pornic, Société

Mafiaïsation de la société : tentative d’assassinat à Pornic !

Découvrir l'article

NANTES

Cambriolages à Nantes : un marocain multirécidiviste en attente de son permis de séjour écroué

Découvrir l'article

NANTES

Nantes : Trois individus arrêtés pour une série de « vols à la clenche »

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky