Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Palestiniens sous OQTF : Sous pression des pro-immigration, le préfet de Bretagne contraint de s’expliquer

À Rennes, une famille de Palestiniens Shaden et Ibrahim Awad et leurs trois enfants, tous originaires de Khan Younès dans la bande de Gaza est menacée d’expulsion. Une OQTF leur ayant été notifiée par la préfecture de Bretagne en 2018 !

Présents en Bretagne depuis 2016, les deux parents, professeurs de français et d’anglais, sont arrivés avec un visa d’étudiants. Or, ils ne sont plus étudiants depuis belle lurette et leurs papiers sont arrivés à expiration. Militants pour la liberté de la Palestine, ce qui peut se comprendre, le moins qu’on puisse dire est que, sur les réseaux sociaux, le couple n’affiche aucune condamnation des crimes du Hamas.

Après réflexion, le couple a décidé de rester en Bretagne. Militants pour la liberté de leur pays mais sans aucune envie d’y retourner visiblement. Et, apparemment personne ne peut “contester leur désir” même pas l’Etat français et son représentant en Bretagne. L’Egypte pourrait pourtant théoriquement les accueillir mais l’Etat voisin de la Palestine a décidé de veut surtout pas d’afflux de Palestiniens sur son sol. Sage décision que ne prend pas la France qui est contrainte d’accepter toute la misère du monde chez elle !

Le mardi 06 juillet, à la suite de multiples messages sur les réseaux sociaux, la préfecture de Bretagne a été contrainte de publier un communiqué sur le fait que la famille palestinienne ne sera pas expulsée dans son pays. Aidée par des multiples associations immigrationnistes, celle-ci avait, en effet, déposé une demande de réexamen de son cas le 2 février, “ce qui suspend de toute façon la procédure d’éloignement”. La préfecture précisant : “Contrairement à ce qui est relayé sur les réseaux sociaux, aucun éloignement vers la Palestine n’est organisé dans le contexte actuel.” Fermez le ban ! Tous les islamistes du monde peuvent s’installer chez nous, brûler leurs papiers et se déclarer “Palestiniens”, ils auront le droit de rester a vitam eternam sur notre sol pour préparer Dieu sait quelle intrigue.

De plus, les Israéliens et les Palestiniens étant toujours plus ou moins en guerre, on peut supposer que cette famille et leurs trois enfants restera sur notre sol au moins jusqu’au jugement dernier. Car le fait de s’installer en France et de profiter de ses aides et de son système social et sanitaire est visiblement un droit accessible à la terre entière ! Et ce sans que les autorités compétentes ne puissent faire quoi que ce soit : Une campagne de harcèlement sur les réseaux sociaux et l’affaire est jouée !

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Palestiniens sous OQTF : Sous pression des pro-immigration, le préfet de Bretagne contraint de s’expliquer”

  1. kaélig dit :

    Evidemment, c’était à prévoir…Et il en viendra bien d’autres.
    Espérons seulement qu’ils ne se comporternt pas en parasites voire délinquants ou terroristes à l’inverse de cette famlle semble-t’il bien intégrée bien que répugnant à condamner les crimes inexcusables du Hamas.
    Avec cette importation massive de toute les misères et conflits du Monde, dans 10 ans, l’Europe ressemblera à une immense pétaudière incontrolable.

  2. patphil dit :

    aucun obligation pour n’importe quel étranger à quitter le territoire, ils le savent, on le sait, les zotorités le savent, dura lex seulement pour les gaulois

  3. Romuald dit :

    Voici le lien de la pétition en ligne sur le site change.org pour soutenir Shaden et Ibrahim, famille palestinienne avec 3 enfants menacée d’expulsion:

    https://chng.it/qNszscBwym

    Merci de bien vouloir la signer, je sais pouvoir compter sur votre humanité.

  4. Myosotis852001 dit :

    Ce sont des gens qui sont intégrés en France et ils travaillent.
    Vu la situation de leur pays c’est normal qu’ils souhaitent rester en France.
    Ils ont des enfants et leurs enfants sont scolarisés en France.
    Il faut arrêter d’être contre l’immigration à tout prix quand on voit que ce sont les immigrés qui ont les boulots les plus difficiles
    Ça fait réfléchir.Qui cherche à être maçon ou agent d’entretien?
    Combien de jeunes français décident de travailler dans un domaine ou c’est difficile physiquement et pas assez payé?
    Les immigrés bizarrement ça arrange dans ces cas là.
    Laissez cette famille en paix avec vos commentaires déplacés

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, International

Pluie de bombes sur Israël. Un pas de plus vers un conflit mondial ?

Découvrir l'article

Ensauvagement, FOUGERES, Local, Société

Louvigné-du-désert (35) : la commune couverte de tags “pour la Palestine”

Découvrir l'article

Sociétal

Avez-vous peur d’un attentat islamiste en France ? Micro-trottoir signé Vincent Lapierre

Découvrir l'article

International

Boko Haram, la secte terroriste

Découvrir l'article

International

Point de vue. La démocratie britannique a cédé à l’intimidation islamiste

Découvrir l'article

Sociétal

Guerre en Ukraine 2 ans de traitement médiatique

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, Religion, Sociétal

Ensauvagement. En Dordogne, un village « aujourd’hui terre des gwers, demain terre d’Allah » ?

Découvrir l'article

Clisson, E brezhoneg, Local, NANTES

Gwaled/Valette (44) : un emsaver LFI taget war ar marc’had met gant piv ?

Découvrir l'article

Immigration, Insolite, Justice, Société

Quatre femmes, 29 enfants, violences : la secte islamiste de l’Armagnac prochainement devant les juges

Découvrir l'article

International

Volontaires étrangers dans l’enfer de Raqqa

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky