Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Sondage explosif : 65% des Français favorables à la suppression du droit du sol sur tout le territoire

Un sondage CSA exclusif pour CNews, Europe 1 et le JDD révèle un soutien massif à l’abolition du droit du sol en France. 65% des Français se prononcent en faveur de cette mesure, avec des variations selon les opinions politiques et l’âge.

L’attrait de la suppression du droit du sol:

  • Majorité significative: 65% des Français souhaitent mettre fin au droit du sol sur l’ensemble du territoire national.
  • Différences générationnelles: Les plus jeunes (moins de 35 ans) sont moins enclins à cette suppression (54%), mais y restent majoritairement favorables.
  • Forte adhésion à droite: 90% des sympathisants LR et 93% de ceux du RN soutiennent cette proposition.
  • Consensus relatif chez Renaissance: 69% des personnes affiliées à la majorité présidentielle sont en accord avec l’idée.
  • Mayotte en tête: 73% des Français sont favorables à l’abolition du droit du sol dans ce département d’Outre-mer.

Clivage politique:

  • Gauche divisée: La Nupes est partagée sur la question, avec 45% des électeurs de LFI, 40% du PS et 33% d’EELV en faveur de la suppression.
  • Unanimité à droite: Les Républicains (94%) et le RN (91%) soutiennent la fin du droit du sol à Mayotte.
  • Consensus partiel chez Renaissance: 91% des sondés de ce parti approuvent la suppression à Mayotte.

Un sujet brûlant:

  • Annonce de Gérald Darmanin: Le ministre de l’Intérieur a déclaré vouloir abolir le droit du sol à Mayotte pour répondre à la crise migratoire.
  • Réactions contrastées: La droite applaudit la décision, tandis que la gauche la critique vivement.

Points clés à retenir:

  • Le sondage CSA révèle un large soutien à la suppression du droit du sol en France.
  • Des variations existent selon les opinions politiques et l’âge.
  • La droite est quasi unanime sur cette question, tandis que la gauche est divisée.
  • Mayotte constitue un cas particulier avec un soutien encore plus fort à l’abolition du droit du sol.
  • Ce sujet sensible continue de susciter des réactions contrastées.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Sondage explosif : 65% des Français favorables à la suppression du droit du sol sur tout le territoire”

  1. François BLANC dit :

    donc quand même 35% d’anti France ou islamo-marxistes

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, Sociétal

Jean-Yves Le Gallou : « La dédiabolisation est un échec. Ce n’est pas le diabolisé qui est responsable de la diabolisation c’est le diabolisateur » [Interview]

Découvrir l'article

Tribune libre

Refus de serrer la main à l’Assemblée nationale. Quand est-ce que le RN devient un peu viril ? [L’Agora]

Découvrir l'article

Sociétal

Diffamé par des médias de grand chemin, l’Institut Iliade se défend

Découvrir l'article

Histoire, Insolite

Plutôt Napoléon que Macron : le sondage insolite sur les Français et le retour de l’Empereur

Découvrir l'article

Politique, Vu ailleurs

Rassemblement national : « brebis galeuses » et poules mouillées

Découvrir l'article

Politique

Marine Le Pen annonce que le RN bloquera tout gouvernement incluant LFI et EELV

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Rassemblement national : Victoire ou défaite ?

Découvrir l'article

Sociétal

Répression médiatique. CNews sanctionné par l’Arcom de 80 000 euros d’amendes pour avoir laissé dire à un intervenant que « l’immigration tue »

Découvrir l'article

Politique, Tribune libre

Législatives : pourquoi le RN ne pouvait pas gagner et pourquoi il va finir par gagner [L’Agora]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky