Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Elections européennes. Le Rassemblement National très loin devant Renaissance dans les sondages

Ci-dessous les enseignements du dernier sondage concernant les intentions de vote aux Européennes. Intentions de vote BVA Xsight / RTL. Le rapport ici

Elections européennes : un début d’intérêt des Français, toujours très partagés sur leur vision de l’Union européenne

  • Les Français commencent timidement à s’intéresser à l’élection (58%).
  • 35% ignorent encore la date à laquelle se tiendront les élections cette année ou se trompent.
  • Leur perception de l’Europe reste toujours très partagée : 33% des personnes inscrites sur les listes électorales y voient une source d’espoir, 44% une source de crainte.
  • 46% pensent qu’il faut réformer en profondeur le fonctionnement de l’Union européenne.

Intentions de vote : le Rassemblement National très loin devant Renaissance, pas d’effet lié à l’annonce de Valérie Hayer comme tête de liste

  • Avance indéniable de Jordan Bardella sur tous ses concurrents (30%).
  • Loin derrière, la liste soutenue par Renaissance, Horizons et le Modem ne recueillerait que 18% d’intentions de vote.
  • La liste de la majorité ne fait pas le plein de ses électeurs potentiels : seuls 61% des électeurs d’Emmanuel Macron au 1er tour de l’élection présidentielle de 2022 voteraient pour elle.
  • A gauche, Raphaël Glucksmann se distingue de ses concurrents (11%) ; la liste EELV pâtit de la séquence liée à la crise des agriculteurs (7%), au même niveau que LFI (7%).
  • A droite, la liste des Républicains obtiendrait 8% des suffrages ; 6% pour la liste Reconquête.

Une domination des enjeux nationaux, avec toujours le pouvoir d’achat en principale ligne de mire

  • Seuls 28% déclarent qu’ils se décideront en fonction des enjeux européens.
  • Le pouvoir d’achat (65%) et la santé (62%) sont les deux sujets dont ils tiendront le plus compte.

La participation, la clé du scrutin ?

  • En 2019, les électeurs étaient tout juste 50% à s’être déplacés.
  • Aujourd’hui, 53,6% des personnes inscrites sur les listes électorales donnent une note de 9 ou 10 pour définir leur intention de participer.
  • Aucun impact attendu de ces élections sur leur quotidien (79%), la situation de la France (63%) et même celle de l’Europe (61%).


Sondage réalisé les 27 et 28 février 2024

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Elections européennes. Le Rassemblement National très loin devant Renaissance dans les sondages”

  1. Mouchet dit :

    Attention mesdames et messieurs les français inconscients des résultats. Si vous ne vous bougez pas une fois dans votre vie, les répercussions seront terribles. Des dirigeants vont prendre des décisions pour vous, ils vous bougeront dans le sens contraire de ce que vous envisagiez. Sachez donc prendre vos responsabilités car ces élections ne sont pas anodines, voyez le actuellement. L’Europe dépense et donne des dizaines de milliards en les prenant dans votre bourse et détruit notre économie notre agriculture et toute la société.

  2. Cédric Chaumeton dit :

    Renaissance, LFI, la Nupes, le PS… tous commencent déjà à chier au froc. Ils vont tenter de trouver des moyens pour faire barrage à l’Extrême Droite, comme d’habitude, en agitant des épouvantails pour foutre la pétoche aux Français. Mais leurs combines d’enfarinage ne fonctionnent plus auprès d’une grande majorité de citoyens. Ces oiseaux font donc fouiller dans la vie privée de leurs opposants pour les discréditer et les éliminer, comme ils savent bien le faire et comme ils l’ont démontré dans le passé. Pour donner des coups bas au moment crucial, on peut faire confiance à ces tordus. Pas besoin d’être devin pour savoir qu’à la veille des élections ils vont sortir un truc pourri de derrière les fagots, avec l’appui de tous les médias aux ordres. Ces zozos sont des pervers, prêts à toutes les bassesses pour garder le fauteuil et les avantages qui vont avec.

  3. patphil dit :

    certains partis sont donnés gagnants avant l’élection, jamais après

  4. Bran Ruz dit :

    Election à enjeux hautement civilisationnel, ne nous faisons pas enfumé une fois de plus par les tribunaux médiatiques liés à la nomenclatura mondialiste. En bousculant l’ordre établi, ceci en en votant pour des partis souverainistes, patriotes et frontièristes, nous avons une première possibilité de faire reculer l’idéologie des macronistes, de la gauche des ONG immigrationistes, l’hégémonie de la commission et de ses sbires qui ne veulent que la mort des peuples autochtones européens. Alors , bien sûr les suppots de la commission européenne vont tenter des procès en chemises brunes , au retour des fascistes, à la sauvegarde de l’Europe ,et j’en oublie, mais fort des élections passées, ou nous nous sommes fait régulièrement floués par ce type de discourt totalement injustifié, ne nous laissons pas duper. Le réel, le factuel s’impose à tous , leurs mensonges s’étalent tous les jours devant nos yeux ! Votons le 9 juin .

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, Politique

Nicolas Bay : « Le Rassemblement national a une approche politique différente de celle de Reconquête » [Interview]

Découvrir l'article

Politique

Sondage européennes. Bardella toujours largement en tête

Découvrir l'article

Politique

Marine Le Pen à Mayotte ou la droite « bürgerlich »

Découvrir l'article

Politique

Marine Le Pen et Jordan Bardella, les deux opposants à Macron préférés par les Français

Découvrir l'article

Politique

« Le temps de la dispersion des voix est derrière nous » : l’interview de Jordan Bardella

Découvrir l'article

Politique

Le RN largement en tête à l’approche des élections européennes

Découvrir l'article

Politique

Intimidation politique à Saint-Malo. Un agent municipal pris en flagrant délit de dégradation d’affiches du Rassemblement national pendant son service

Découvrir l'article

Politique

Pouvoir d’achat, sécurité, immigration, santé, terrorisme, économie : les priorités des Français justifiant un vote aux élections européennes

Découvrir l'article

Politique

Européennes 2024 : le Rassemblement National creuse l’écart dans les sondages

Découvrir l'article

Politique

44 % des français considèrent qu’il faut limiter les pouvoirs du Conseil constitutionnel en matière de législation

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky