page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Cambriolages en série : la “filière roumaine” sévissait en Vendée et dans le Sud-Bretagne !

Certains ressortissants roumains sont navrés de voir leurs compatriotes se comporter de cette façon et surtout d’être assimilés à “ça” ! En Vendée et dans le Sud-Bretagne (Vignoble notamment), une filière roumaine a été démantelée après une série impressionnante de cambriolages. Généralement ces “Roumains” (dont certains peuvent venir également de camps situés en Bulgarie ou en Serbie) volent des objets bien précis : lames de rasoir, parfums de marque mais aussi perceuses, tronçonneuses et divers objets de jardin et envoient ces objets directement dans leur pays pour revente sur des marchés parallèles. Les acheteurs passent souvent commande à l’avance.

Lundi 4 mars, certains membres de cette filière étaient devant le tribunal de la Roche-sur-Yon pour répondre de leurs actes dans deux affaires distinctes mais similaires pour ce qui est du mode opératoire. 22 plaignants étaient sur le banc de la partie civile, des extraits ADN ont été retrouvés sur les lieux.

Au bout du compte, le principal prévenu écopera de 18 mois de prison (sachant qu’il est déjà en détention pour d’autres affaires !) alors que ses complices n’auront que du sursis.

Jusqu’à la prochaine fois !

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

7 réponses à “Cambriolages en série : la “filière roumaine” sévissait en Vendée et dans le Sud-Bretagne !”

  1. Bran ruz dit :

    Vous avez raison de mettre les guillemets en identifiant ces cambrioleurs comme étant des ” roumains “, puisque évidemment là nous parlons souvent de Roms. Roms, qui essaiment des camps tout autour de Nantes par exemple, quarante deux recensés il y a peut de temps . Nantes devenue Romeland ,ou les cambriolages vont bon train et s’accélèrent de manière stratosphérique,tout cela avec la bénédiction des gauchos de la mairie de Nantes , pour qui dépenser les impôts des contribuables nantais pour construire des camps d’accueils à ces opportunistes chroniques de notre naïveté crasse , est comme une mission de salut public. L’argent il y en a pour eux , les autres avant les nôtres, les nantais de souche finançant leurs propres cambrioleurs puisque cet argent est le leur . De plus , pour un roumain et j’en connais, qui eux bossent et souvent avec courage, il est insultant de voir qu’ils sont associés à ces voleurs invétérés puisqu’ils n’ont rien de commun avec ces professionnels des larcins en tous genres .

  2. VORONINE dit :

    Ces créatures ne sont pas des roumains , ce sont des ROMS , ils sévissent depuis des siècles danstous les BALKANS.Ce sont des fléaux qui sévissent dans tous les domaines: viols , vols , prostitution , drogue , trafics de voitures, matériel agricole, Sur place , ils vivent dans des sites repoussants de saleté , au milieu des ordures et des rats , pire que ce que j’ai vu dans les plus pauvres pays d’Afrique…A plusieurs reprises , j’ai vu parmi ces populations des gamines enceintes qui n’avaient pas plus de 11/12 ans !

  3. Gaï de ROPRAZ dit :

    … et maintenant du sursis pour des cambriolages répétés !!!!

    C’est à croire que la Justice Française prend plaisir à s’auto-détruire !!!…

  4. Sandra dit :

    En France, avec des juges rouges bourrés d’idéologie humaniste, les délinquants ont la vie belle.
    Un peu de taule, logés et nourris, ou une simple réprimande pour la grande majorité des voyous, on repart pour de nouvelle aventures !…

  5. Andre COUTAND dit :

    Le vivre ensemble, c’est vraiment formidable !

  6. patphil dit :

    ouais mais comme ils font partie de l’ue ils sont inexpulsables, vive l’ue et vonderleyen qui vient d’être confirmée par le parti des LR européens

  7. Romuald dit :

    Vous avez bien fait de préciser qu’il s’agit de Roms et pas de Roumains car c’est insultant pour le peuple Roumain honnête. Dans le Midi, il y a 4 ans, une bande de Roms a été arrêtée, elle était spécialisée dans le vol de bouteilles de vin et de robinetteries en cuivre dans les caves vinicoles. Ils n’hésitaient pas à casser les cuves pour la marchandise.
    Une autre bande de Roms équipée de citernes sur remorque, siphonnait le gasoil, la nuit, dans les réservoirs de poids lourds garés sur les aires d’autoroutes. Ils ont été pris sur le fait par des camionneurs et ont eu une belle raclée. Mais..la justice a condamné les camionneurs pour violences physiques.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Ensauvagement, Immigration, Société

Vendée : 28 cambriolages en deux semaines, une bande des pays de l’Est interpellée

Découvrir l'article

BREST, Ensauvagement, Immigration, Justice

Brest. Des Albanais condamnés pour 70 cambriolages dans le Finistère

Découvrir l'article

Ensauvagement, Informatique, Local, NANTES, Société

JePréviens, une appli anti-cambriolage développée en Loire-Atlantique connaît un succès fulgurant

Découvrir l'article

Sociétal

Ille-et-Vilaine : Hausse des vols et arnaques, la gendarmerie appelle à la vigilance !

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, RENNES, ST-MALO

Ensauvagement en Bretagne. 300 000 € de vélos volés : le gang de voleurs moldaves n’effectuera pas un seul jour de prison

Découvrir l'article

PLOËRMEL

Cambriolage à Ploërmel : des bijoux dérobés en pleine nuit

Découvrir l'article

Ancenis, Ensauvagement, Local, Société

Varades (44) : les entreprises en ont marre des cambriolages !

Découvrir l'article

Ensauvagement, PLOËRMEL, Sociétal, VANNES

Morbihan. Cambriolages : plusieurs communes alertent les habitants

Découvrir l'article

Ensauvagement, Sociétal

Cambriolages. Méfiez-vous du « parapluie »

Découvrir l'article

Sociétal

Insécurité. A cause des cambriolages, 87 % des commerçants ont peur ou ont eu peur de se rendre dans leur magasin… comme 66 % des clients !

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky